AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 |more than gravity.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: |more than gravity.   Dim 16 Avr - 18:40


[fenwick and cook]
Keep saying, I can't give in, I'm too proud
Don't know what this is, but I'm feeling it Try keeping distance but I got more than gravity pulling me in.

Ses pieds dénués de ses talons aiguilles s'agitent sur la table alors qu'elle observe l'état de son vernis. Refaire une semi permanente sur mes pieds est rapidement ajouté à la liste de choses à faire sur son i phone. Elle relève à peine les yeux lorsque la porte s'ouvre enfin. Ses mollets vibrent mais Bel ne retire pas ses pieds. Après tout cela fait plus de trois minutes et trente-quatre secondes depuis qu'ils l'ont coincé dans cette pièce avec la traitre. - Sorry girls. Problems to solve. Meetings in a half hour. Don't you dare get out of this room. Leur producteur ajoute au moment où Bel retire ses pieds de la table de réunion. Une ride prend place entre ses sourcils alors qu'elle fusille des yeux leur producteur, qui comme, comme un sale lâche la jette aux lions. - Awesome. Bel croise les bras, lève les yeux au ciel et de manière générale, regarde partout sauf dans la direction de la traitre. Elle décide de se défouler sur son téléphone et se tourne sur sa chaise pour se prendre en photo avec la table en arrière plan. Il lui faut plusieurs essais (une vingtaine, mais qui compte) avant d'être satisfaite et poste le tout sur internet. Toujours aucun mot pour la traitre. Aucune pensée, rien du tout. Néant total. Désert de sentiment. Simple trou noir de. - So no ugly barbie in tears because you'll be late? Bonjour le désert. Bien joué Bel. Remue la merde. - I mean obviously you have a problem with pretty girls so i assume she's awful. Et bien sur invente une nouvelle vie à la traitre. La brune glisse les pieds dans ses escarpins. On ne peut pas partir en guerre pieds nus après tout. - And can you please stop posting awful pictures of you on the internet? You do know that there's two of us and that you're doing bad publicity to the show. Bel fronce le nez, repensant à cette photo absurde de la traitre en train de manger. Yeurk. Juste yeurk. - And by the way. A partir du moment où les vannes s'ouvrent, Bel est instoppable. - Olaf's dying. Olaf, leur plante verte. La plante verte de la traitre qui, sans savoir comment est restée avec Bel. Et qui se déteste chaque jour un peu plus en l'arrosant. Et qui se porte comme un charme. That makes one of us. A la guerre, tout les coups sont permis.
Revenir en haut Aller en bas
Sofia Fenwick
◆ sitting in a palace covered in gold
avatar

Messages : 339
Avatar, © : chloe bennet, freesia (av).
Multicomptes : dirk.
Pseudo : tyrells, arianne.
Age : twenty-six yo.
Activité : radio host, amateur dj.
Statut : complicated, too complicated.
En poche : gum, iphone, wallet, car keys, lip bomb, phone charger, old ipod with the mixes, make up, (...).

TALKING IN CODE;
Compte en banque: ($$$$)
Contacts:
RP: open (bel)

MessageSujet: Re: |more than gravity.   Dim 16 Avr - 20:35


₪ ₪ ₪
if there are boundaries
i will try to knock them down

Être assise dans une petite pièce avec la personne qui la détestait surement le plus au monde n'était pas comment elle aurait voulu passer sa journée. Le silence dans la pièce était palpable et le fait que la brunette refusait de la regarder, faisant tout ce qui était possible pour ne pas la regarder était une indication de comment tout cela allait aller. Elle ne savait pas pourquoi elles avaient été mise dans cette pièce, mais elle savait que Bel allait tout faire pour l'ignorer le plus longtemps possible. « Sorry girls. Problems to solve. Meetings in a half hour. Don't you dare get out of this room. » La porte se refermant aussi rapidement qu'elle ne c'était ouverte, aucun mot ne sortie de la bouche de la jeune animatrice, ses yeux rivés vers la porte. « Awesome. » Ses yeux se tournant vers Bel qui se tourne avec son cellulaire. Un soupir sortant de la bouche de Sofia,une main passant dans ses cheveux afin de les attrapper tous et de les attacher sur le dessus de sa tête en une toque mal faite comme elle avait l'habitude de faire. Son cellulaire sur la table de conférence, refusant de le toucher seulement au cas où que Bel décidait qu'elle allait arrêter de l'ignorer et qu'elle allait lui parler. Parce que malgré son égo, Sofia ne pouvait pas ignorer que l'autre demoiselle lui manquait un beau beaucoup trop malgré le fait qu'elle la voyait à presque tout les jours. « So no ugly barbie in tears because you'll be late? » Ses yeux se levant de la table de conférence pour tomber sur Bel qui ne la regardait même pas pendant qu'elle l'insultait, il avait bien des choses qui ne changeait pas malgré tout. « I mean obviously you have a problem with pretty girls so i assume she's awful. » Un rire sortant de sa bouche, elle décida que si Bel voulait jouer à ce jeu, elle pouvait très bien le faire. Sa main s'étirant pour tomber sur son cellulaire, elle l'ouvrit et décida d'ignorer l'autre demoiselle comme Bel le faisait depuis le soir où Sofia était partie sans jamais revenir. « And can you please stop posting awful pictures of you on the internet? You do know that there's two of us and that you're doing bad publicity to the show. » Un sourire se pointant sur ses lèvres, elle ne pouvait s'empêcher de sourire au fait que Bel continuait de la regarder sur les réseaux sociaux, cela était un début tout de même. Elle avait beau être celle qui était partie, elle ne pouvait pas s'empêcher de vouloir revenir malgré le fait qu'elle savait qu'elle n'allait très certainement pas le faire avant que Sofia ne lui fasse ses excuses. « That's cute to know you still look me up online. » Ses yeux se levant de son téléphone pour tomber sur ceux de Bel, Sofia s'arma de son meilleure sourire sur ses lèvres. « And by the way. » Un sourcil se levant, se demandant où Bel allait avec ses insultes sans fin comme elle seul savait le faire. « Olaf's dying. » Sofia garda son regard sans émotion, ne voulant pas laisser Bel croire que ses mots l'affectait malgré le fait que c'était le contraire. « Sure it is. » Elle retourna à son cellulaire, se dissant que cela allait énerver Bel encore plus si elle l'ignorait et plus elle l'ignorait plus elle avait de chance qu'elle lui parle.

_________________
{ she said a bit of madness is key to give us new colors to see, who knows where it will lead us, and that's why they need us, so bring on the rebels, the ripples from pebbles, the painters, and poets, and plays, and here's to the fools who dream, crazy as they may seem. }



Dernière édition par Sofia Fenwick le Mar 18 Avr - 20:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: |more than gravity.   Mar 18 Avr - 18:11

I'm done with your  bittersweet tragedy
It's no fun, when I'm sitting all alone
You're right in front of me.

Sa mâchoire se serre, ses dents grincent et ses ongles s'enfoncent dans ses paumes. Le ton désinvolte de la traitre lui donne envie de lui sauter dessus et d'effacer ce sourire satisfait qui orne son visage. - Of course i check your network. We're working together, remember? Elle ajoute, cynique au possible tout en englobant la pièce d'un geste de la main. - Believe me, I'll be anywhere but here other way. Elle ajoute, un rictus au bout des lèvres, la simple idée de partager cette pièce avec elle lui donnant envie de se lever et de renverser chaque meuble. Avec la corps inerte de la traitre. Idéalement. Ou non. Après tout elle n'a pas besoin d'être évanouie pour ce faire. Le fantasme violent se déroule dans l'esprit de Bel et lui laisse un sourire carnassier et une humeur plus agréable. Pour approximativement trois secondes et demi. Jusqu'à ce que parfaitement éveillée, resident pain in my ass traitor lui rappelle son existence. Comme si tout allait parfaitement bien. Comme si elle ne l'avait pas lâchement abandonné après des années de relation. Comme si elle ne souffrait pas le moins du monde. Comme si elle n'avait jamais été aussi heureuse. Et c'est ça qui la tue à Bel. Cette absence d'émotion. Ce blanc surfait et parfaitement réel pour quiconque n'y regarderai pas à deux fois. Cette indifférence glacée. Si elles ont connu toutes sortes de période, jamais, jamais, Sofia ne l'a traité comme si elle n'était... Rien. Personne. Juste un passant qui vous donne sa place dans le bus. La personne devant vous aux caisses du supermarché. Ken de la compta. Oh fuck. Elle est devenue Ken de la compta. Fucking Ken. - I'm Ken. Elle laisse échapper du bout des lèvres, les émotions à fleur de peau, entre larmes et colère, entre passion et dépression. - You asshole. Bel lève les yeux vers Sofia, Sofia, la traitre, l'arracheuse de coeur, the one that got away. - Why don't you just leave hm? You're pretty good at it after all. Ses yeux se posent sur la porte, celle qu'elle ne veut franchir. Qu'elle ne peut franchir. Elle ne veut pas l'admettre Bel mais le boulot c'est un peu tout ce qui lui remonte le moral ces derniers temps. Et elle ne lâchera rien. Alors que Sofia. Sofia elle peut partir, elle le fait si bien. Trouver quelque chose, n'importe quoi, ailleurs. Loin d'elle, loin de leur merde qu'elles trainent depuis des semaines. - Why do you stay here? Do you enjoy it? Being everywhere? With your stupid plant and your stupid pictures and your stupid voice? Bel se lève d'un coup et le fracas de sa chaise au sol lui tire un sursaut. - Don't you care at all? And why the fuck are you still so calm? Elle s'énerve finalement, mains sur la table, penchée vers Sofia avec l'envie furieuse de lui arracher son téléphone et de lui fourrer là où le soleil ne brille pas.
Revenir en haut Aller en bas
Sofia Fenwick
◆ sitting in a palace covered in gold
avatar

Messages : 339
Avatar, © : chloe bennet, freesia (av).
Multicomptes : dirk.
Pseudo : tyrells, arianne.
Age : twenty-six yo.
Activité : radio host, amateur dj.
Statut : complicated, too complicated.
En poche : gum, iphone, wallet, car keys, lip bomb, phone charger, old ipod with the mixes, make up, (...).

TALKING IN CODE;
Compte en banque: ($$$$)
Contacts:
RP: open (bel)

MessageSujet: Re: |more than gravity.   Mar 18 Avr - 22:08



Peut-être que cela était une mauvaise idée. Peut-être que de jouer le jeu qu'elle jouait était pas quelque chose qu'elle aurait dût faire, mais en même temps, elle pouvait pas s'empêcher de le faire parce que cela voulait dire que pour quelques minutes Bel pensait à elle. Elle savait qu'elle était celle qui était partie, celle qui avait tout détruit. Elle qui n'avait jamais réellement fait cela, tout détruire sur son passage, voilà qu'elle l'avait fait et elle ne savait pas comment tout refaire, comment essayer de retrouver ce qu'elle avait. Elle connaissait Bel, elle savait très bien qu'elle n'allait pas lui donner ce qu'elle voulait, elle savait que peut importe ce qu'elle faisait, Bel n'allait pas lui pardonner, mais en même temps, Sofia ne savait pas si elle était prête à se pardonner, à lui pardonner les mots qu'elles c'était crier dessus ce soir fatale. « Of course i check your network. We're working together, remember? » Les mots étant comme un couteau tranchant qui lui rentrait dans le coeur, c'était tout ce qu'ils étaient maintenant. Des collègues. Elle devait s'en douter. C'était ce qu'elle voulait après tout. Elle ne savait pas quoi faire de cette information qu'elle connaissait pourtant. « How could I forget, I have to see you everyday. » Les mots sortant de sa bouche avant qu'elle ne puisse s'arrêter, ses yeux encore fixé dans ceux de celle qui malgré tous ses efforts avaient son coeur. « Believe me, I'll be anywhere but here other way. » Encore une fois, les mots de Bel lui étant comme une giffle, une douleur incapable de partir de son coeur. Elle savait ce qu'elle avait fait, mais peut-être de ne pas parler était la meilleure situation car en fait cela l'empèchait de regarder le fait qu'elle avait ruiner la meilleure relation qu'elle avait. « Oh you made that very clear, don't worry. » Elle la regardait, elle se controllait tranquillement, ne voulant pas laisser ses émotions prendre le dessus d'elle. Elle avait peur, peur que ses émotions prennent le dessus comme le soir fatale, le soir qu'elle avait tout détruit. Elle voulait dérouter ses yeux, mais elles étaient incapable. Incapable de ne pas la regarder, incapable de détacher ses yeux de ce visage que malgré tout elle détestait. « I'm Ken. » Ne comprenant pas ce qu'elle dissait pendant quelques secondes. « I'm sorry what? » Mais les mots sont enfouie sous la voix de Bel. « You asshole. » Elle voulait répondre, mais pour la première fois elle la regardait, pour la première fois depuis des semaines, elle ne l'évitait pas et elle était incapable de se contrôler. « Why don't you just leave hm? You're pretty good at it after all. » Ses yeux se posant sur la table, refusant de regarder Bel. Elle savait très bien qu'elle ne savait pas pourquoi elle était partie, elle n'avait aucune raison autre qu'elle avait laisser son égo prendre le meilleur d'elle-même. Alors elle fit la seule chose qu'elle savait faire, mettre le blâme sur Bel car cela c'était plus facile. « Why did I leave? Because you fucking told me to Bel. This isn't all on me! » Sa voix se levant tranquillement, comme cela était toujours le cas entre elles. « Why do you stay here? Do you enjoy it? Being everywhere? With your stupid plant and your stupid pictures and your stupid voice? Don't you care at all? And why the fuck are you still so calm? Elle ne voulait pas laisser ses émotions prendre le dessus, mais elle se connaissait, elle les connaissait. Elle savait très bien que cela allait arriver, qu'elle allait perdre patience et que cela allait se terminer avec les deux qui se criaient dessus comme tant de fois avant. « Because this is as much as my life as it is yours! This isn't all about you. I KNOW SHOCKING! Life isn't all about Bel fucking Cook. » Et voilà c'était commencé, le début de la fin surtout, un rappel de ce qui c'était passer ce soir là. « You think you are so freaking perfect. Well news flash, you aren't! » Elle se leva elle aussi, si proche de Bel. Ses yeux baissant vers les lèvres de celle-ci, mais retombant rapidement sur les yeux de celle-ci, reculant tranquillement pour mettre de la distance entre elle. « You blame me for everything but you are as much to blame for what happened. » Elle voulait partir, elle voulait partir et s'enfuir. Elle avait toujours voulu cette conversation depuis qu'elle était partie, mais aujourd'hui, elle aurait tout voulu sauf l'avoir.

_________________
{ she said a bit of madness is key to give us new colors to see, who knows where it will lead us, and that's why they need us, so bring on the rebels, the ripples from pebbles, the painters, and poets, and plays, and here's to the fools who dream, crazy as they may seem. }

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: |more than gravity.   Mer 19 Avr - 17:58

I've been sleepwalking too close to the fire
But it's the only place that I can hold
you tight In this burning house.

« How could I forget, I have to see you everyday. » C'est le choix de de vocabulaire qui la blesse le plus. C'est à qui saura remuer le mieux le couteau dans la plaie. Et Sofia n'est pas à son reste. Elle doit la voir tous les jours. Et les narines se dilatent mais Bel ravale ses sentiments du mieux qu'elle peut. Si elle n'a aucun moyen de bailloner sa colère, sa peine, elle, peut aller voir ailleurs pendant un petit moment. Avant de revenir en force avec tous les intérêts. Mais plus tard, bien plus tard, et surement pas à la face de Sofia Fenwick I the great. « Oh you made that very clear, don't worry. » Et clairement, elle n'était pas la seule à prendre avec difficulté les insultes à peine sublimées qu'elles s'envoyaient. - Ditto baby. Le baby avec tant de sarcasme qu'il est presque palpable. Et Bel regrette presque de n'avoir aucun témoin. Aucun tampon pour éviter le pugilat qu'elle voit s'avancer au loin. Elle est lancée Bel. Et Sofia démarre au quart de tour, deux bolides en course pour un anéantissement total. Et mutuel. « Why did I leave? Because you fucking told me to Bel. This isn't all on me! » Le rire qui quitte les lèvres de Bel est tout sauf joyeux. - Well that's easy. Quit Sofia. The room. Your job, my life. Now. Elle croise les bras, un sourire aux lèvres, brillant de victoire. - Oh i'm sorry. Isn't my words magic now? Was it just this day then? Et le sourire disparait, remplacé par les nuits de solitude extrême et la douleur de la croiser chaque jour. - As if anyone could make the great Fenwick do something she doesn't want to. Grow up Sofia. It's on you. You left me. You quit. You're the one that bailed on us. Not me. And that's on you. Ses prunelles quittent celles de Sofia pour se poser sur le plafonnier, les larmes aux bords des cils, à cœur ouvert. Bel n'a jamais autant détesté Sofia qu'à cet instant. Pour l'avoir fait devenir cette fille. Pathétique lavette. Ombre d'être humain. Fantôme d'elle même. Le cœur brisé, l'espoir au point mort, l'amour une histoire ancienne.  « Because this is as much as my life as it is yours! This isn't all about you. I KNOW SHOCKING! Life isn't all about Bel fucking Cook. » Bel fucking Cook. Ça a l'avantage de lui tirer une ébauche de sourire. Et Bel se contente de secouer la tête, sa répartie abandonnée, ses émotions pas tout à fait maitrisées. « You think you are so freaking perfect. Well news flash, you aren't! » Ses paroles sont presque floues. Tout ce qu'elle entend c'est son cœur battant la chamade, tout ce qu'elle voit c'est cette étincelle dans les yeux de Sofia. Et Bel est à ça, à ça de tendre les doigts, tendre les bras pour glisser sa main le long d'une joue qu'elle connait par cœur, pour dessiner ses épaules, pour éteindre cette colère et réveiller une passion dont elles seules sont maitres. Et Sofia recule, éclatant son fantasme, éclatant ce futur, écrasant tout sur son passage, laissant la colère revenir à grand pas. Comment ose-t-elle faire naitre ces désirs au milieu de leur dispute? Comment ose-t-elle reculer, encore une fois? Comment ose-t-elle? Sofia fucking Fenwick. « You blame me for everything but you are as much to blame for what happened. » - Plea-se. Bel ricane, avançant de nouveau vers Sofia, les yeux plantés dans les siens. Elle n'a pas le monopole de l'intimidation et Bel veut la faire souffrir comme elle souffre, la faire saigner comme elle saigne, la faire vouloir comme elle la veut. - We had a fight, big deal. This is who we are Sofia.  Et Bel avance encore, prévoyant le prochain mouvement de Sofia, un pas de recul, puis deux. Parce que c'est son mode opératoire. Fuir. - We talk. We fight. We get better and then we get worse. We fight and then, we fuck. Une inspiration et leurs nez se croisent. Bel penche légèrement la tête à l'emphase sur le fuck. Parce que c'est sa seule influence. Elle n'a aucune idée si Sofia a toujours des sentiments pour elle. Mais son corps est sa meilleure arme, la passion qui enflamme l'air. - Oh boy did we fuck. Always after a fight. And you wasn't there. You understand what this means right? This is my mo. I fight. I fuck. You wasn't there so... Et Bel ne sait pas qui elle blesse plus lorsqu'elle s'approche de l'oreille de la brune pour lui susurrer - I had to find someone else to fuck. Again. And again. And again.  Game, set and match. Bel sent son cœur se solidifier alors qu'elle recule, un sourire carnassier aux lèvres qu'elle ne ressent pas. Alors c'est ça d'être vide. Creux. Mort.
Revenir en haut Aller en bas
Sofia Fenwick
◆ sitting in a palace covered in gold
avatar

Messages : 339
Avatar, © : chloe bennet, freesia (av).
Multicomptes : dirk.
Pseudo : tyrells, arianne.
Age : twenty-six yo.
Activité : radio host, amateur dj.
Statut : complicated, too complicated.
En poche : gum, iphone, wallet, car keys, lip bomb, phone charger, old ipod with the mixes, make up, (...).

TALKING IN CODE;
Compte en banque: ($$$$)
Contacts:
RP: open (bel)

MessageSujet: Re: |more than gravity.   Ven 21 Avr - 4:44



Elle se détestait à l'intérieur, de jouer ce jeu. Elle aurait simplement dût l'ignorer, continuer comme elle se l'était promis le soir où elle était partie. Arrêter de jouer ce jeu dangereux qui faisait qu'elle était incapable de rester loin d'elle, que chaque seconde était passer à imaginer ce qui aurait pu être et non ce qui était. Elles étaient toujours ainsi, un jeu qui les brûlaient, mais elles aimaient cela, sauf que maintenant, elle ne savait pas comment ce jeu allait terminer et pour la première fois, elle en avait peur. « Ditto baby. » Le ton sarcastique qu'elle avait entendu tellement de fois, mais qui était si souvent innocent était loin de l'être en ce moment et tranquilement elle pouvait comprendre que ce jeu dangereux, elle le détestait. Ses yeux fixés sur Bel, Bel et son visage si doux qu'elle aimait tant et qui la tuait tranquillement de ne pas pouvoi dire qu'il était à elle. « Well that's easy. Quit Sofia. The room. Your job, my life. Now. » Les mots lui faisant mal car il reflètait cette nouvelle réalité qui était son monde. Elle aurait tellement voulu pouvoir oublier ce qu'elle venait de commencer et sortir de cette pièce, malgré le fait que cela signifiait qu'elle ne faisait que confirmer ce qu'elle lui dissait, qu'elle lui donnait raison, mais donner raison à Bel était bien mieux que de rester dans cette pièce car elle connaissait Bel. Elle l'avait vue détruire des gens qui ne lui avait fait bien moins mal que ce que Sofia lui avait fait et elle savait ce qui l'attendait, elle savait que malgré le fait qu'elle pouvait tenir longtemps contre elle, elle ne pouvait pas gagner, peut-être parce qu'elle ne voulait pas en vrai. « Oh i'm sorry. Isn't my words magic now? Was it just this day then? » Elle l'observe, elle veut dire quelque chose, répondre, bloquer ses mots qui tranquillement enfonce ce couteau qu'y est en elle, mais elle est incapable, chaque mots restant au fond de sa gorge. « As if anyone could make the great Fenwick do something she doesn't want to. Grow up Sofia. It's on you. You left me. You quit. You're the one that bailed on us. Not me. And that's on you. » Elle la voit lever les yeux au plafond. Elle la connait, peut-être mieux qu'elle ne se connaît elle-même et elle sait ce que cela signifie. Elle n'a même pas besoin de voir ses yeux pour savoir qu'elle essaye de retenir des larmes et Sofia ne veut que faire un pas vers l'avant et la tenir dans ses bras, lui dire qu'elle s'excuse, qu'elle est qu'une idiote, qu'elle l'aime, qu'elle veut se faire pardonner. Mais cet égo qu'elle déteste tellement en ce moment l'empêche. En réalité, elle ne sait même pas pourquoi elle est partie, pourquoi elle n'est pas revenue. Elle aimerait tellement avoir une réponse, une réponse qui lui dirait pourquoi, mais elle en a aucune et donc elle retourne à ce qu'elle fait de mieux, mettre le blâme sur Bel. « So I was having this fight by myself? You could have stopped me! You could of called! You could of done anything but you didn't B... You just... You let me go as much as I left. » Elle la fixe, ses yeux si proches. Reculant comme elle le faisait toujours, la réalité de ce nouveau monde entre elles qu'elle ne pouvait pas échapper. « Plea-se. We had a fight, big deal. This is who we are Sofia. » Sofia, elle se déteste quand son souffle se prend dans sa gorge parce qu'elle ne veut pas avoir de réaction. Mais Bel si proche d'elle, c'est impossible. Simplement impossible de ne pas répondre. « We talk. We fight. We get better and then we get worse. We fight and then, we fuck. » Elle sait ce que Bel fait, elle le fait si souvent et si bien et pourtant Sofia est incapable de controler son corps. Ses réactions. Son souffle court. Son coeur battant rapidement. La chaleur du corps de celle qui la contrôlait contre le sien. Elle est vunérable, à la merci de Bel et de son charme et elle ne peut rien faire contre cela. « Oh boy did we fuck. Always after a fight. And you wasn't there. You understand what this means right? This is my mo. I fight. I fuck. You wasn't there so... » Elle veut répondre. Elle veut lui dire quelque chose. N'importe quoi est mieux que le silence, mais elle est incapable. Elle a peur que si elle ouvre la bouche, sa voix restera prise et elle ne veut pas lui donner la satisfaction de savoir comment son corps répond au sien malgré le fait que cela était plus que visible. « I had to find someone else to fuck. Again. And again. And again. » Ses yeux se fermant, elle savait que cela arrivait. Les mots qui allaient l'achever. Elle qui était prête à tout n'était pas prête à cela. Ella aurait voulu lui répondre n'importe quoi, mais elle était incapable et elle se déteste pour cela. Elle ouvre les yeux et plonge les siens dans ceux de Bel. Elle la regarde avec ce petit sourire qu'elle déteste tellement. Et puis instinctivement elle fait ce qu'elle fait depuis trois ans chaque fois qu'elle ne sait pas quoi dire. Sa main allant vers le poignet de Bel et la tirant vers elle. Elles était si proche, trop proche. Mais elle était incapable de partir, elle avait besoin d'elle autant qu'elle la détestait.« I fucking hate you. » Ses yeux se baisant vers les lèvres de la demoislle elle voulait se contrôler, mais son souffle court était incapable de le faire. « I just...  » Sa voix était basse, elle était incapable de se contrôler. « I don't know why I left... » Les mots sortant de sa bouche sans qu'elle soit capable de l'arrêter, elle fit la seule chose qu'elle savait faire. En l'espace d'un instant, ses lèvres se posant sur celle de Bel, elle commit la deuxième plus grande erreur de sa vie après être partie ce soir fatale.

_________________
{ she said a bit of madness is key to give us new colors to see, who knows where it will lead us, and that's why they need us, so bring on the rebels, the ripples from pebbles, the painters, and poets, and plays, and here's to the fools who dream, crazy as they may seem. }

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: |more than gravity.   Mer 26 Avr - 0:00

With a taste of your lips I’m on a ride
You're toxic I'm slipping under.

C'est comme un train lancé à pleine vitesse. Lorsque l'on voit venir l'accident, il est déjà bien trop tard pour s'arrêter. Et pourquoi freiner? Quitte à partir, autant partir en beauté. Et partir aucune ne le fait. Elles restent, elles s'acharnent. L'une sur l'autre, l'une contre l'autre. Jamais l'une sans l'autre. Malédiction à peine voilée, Bel souffre jour après jour de la présence toxique de Sofia et ne peut rien faire pour enrayer la violence qui se déverse d'entre ses lèvres. C'est comme un poison qui la ronge depuis trop longtemps. Ces mots qu'elle retient avec peine matin après matin, ces sentiments qui menacent de l'engloutir soir après soir. Bel est en mission, détruire Sofia. Ce n'est presque pas conscient. C'est juste là, ça traine dans ses pensées, ça lui cogne le cœur. Parce qu'après tout, après toutes ces années à se cacher, à se disputer, à s'aimer, à toujours, toujours se soutenir, elle l'a laissé tomber. Sans véritable raison, sans défaut à détester, sans blonde écervelée à détruire en représailles. Rien. Juste une pile de bullshit plus grandes qu'elles deux réunies. Rien. C'est cette peine, cette douleur qu'elle a si facilement transformée en colère qui prend les rennes, laissant Bel au second plan, loin derrière. « So I was having this fight by myself? You could have stopped me! You could of called! You could of done anything but you didn't B... You just... You let me go as much as I left. » Et la pile s'agrandit. Pas de raison valable, pas de raison tout court. Elle est simplement partie. Sans se retourner. Et Bel ne supporte pas l'idée d'avoir été abandonné ainsi, d'avoir perdu Sofia pour rien. Pour quelques mots qu'elle ne pensait pas, pour quelques mots qu'elle aurait du penser, dire. Et elle ne peut pas laisser ça filer. Outre le fait que son cœur se brise un peu plus chaque jour, c'est une attaque directe à son égo. Bel Cook ne se fait pas jeter. Bel Cook n'est pas laissée sur le bord de la route. C'est elle qui enflamme les corps et influe les cœurs. Et non l'inverse. Alors quand Sofia ranime cette flamme entre elles, lorsque ses yeux s'attardent un peu trop longtemps sur ses lèvres, elle en joue Bel. Parce que c'est tout ce qui lui reste. Son corps. Unique survivant de leur relation. « I fucking hate you. » Si un sourire étire ses lèvres, Bel est loin de le ressentir. - Ditto baby. Elle murmure encore, sans vraiment savoir si cette haine est dirigée vers Sofia ou elle même. Parce que la brune se déteste en cet instant, prisonnière de ses désirs, prisonnière de cet amour qu'elle n'arrive pas à laisser derrière. Prisonnière de Sofia et de ses yeux envoutants, de ses lèvres qui se rapprochent. « I don't know why I left... » Surprise, les prunelles de Bel se lèvent vers celles de Sofia qu'elles trouvent fixées sur ses lèvres. Le cœur de la brune s'emballe, ses paupières se ferment au moment où Sofia écrase ses lèvres sur les siennes. Pour ne pas observer le désastre, pour ne pas laisser glisser ces larmes qui foncent ses yeux. Pourquoi? Pourquoi elle choisit ce moment, cet instant pour se confesser? Pour avouer, à mi mots ce qu'elles savent déjà. La colère lui soulève l'estomac, lui fait tourner la tête. Un soupir lui échappe, incapable de supprimer les réactions naturelles de son corps lorsque ce dernier la rappelle à l'ordre. Et Bel reprend les rennes, une main glissée sur la nuque de Sofia, l'attirant contre elle, son corps désormais bloqué entre Bel et le mur. Elle glisse une jambe entre les siennes, laisse une main se perdre le long de courbes vicieuses. Et Bel se permet quelques secondes, quelques secondes pour profiter de Sofia, de cette alchimie qui lui manque tellement, de son corps pressé contre le sien, de cette odeur qui lui colle à la peau, matériel qui hante ses nuits depuis leur séparation. - Is it what i am to you Sofia? Bel murmure, ses dents laissant une empreinte sur son lobe. - Just a warm body? Sa main s’immisce sous son tee-shirt et grimpe le long de ses côtes, caresse peau douce et tente la courbure d'un sein. - Just this chick who knows how to play you? Les lèvres de Bel changent d'oreille, laissant une trainée de baisers derrière elle. - Am I the only one that can make you feel good? Sa langue glisse le long de sa nuque, mordillant une clavicule, remontant doucement jusqu'à laisser les deux demoiselles face à face. - Because i'm not your fucking toy Sofia Fenwick. Son bassin provoque celui de Sofia, simple poussée avant de s'éloigner. Bel recule, un pas, deux pas avant de se retourner et de se glisser de l'autre côté de la table. La brune se baisse pour ramasser sa chaise et y tombe plus qu'elle ne s'y pose. Ses jambes flageolent, son cœur sur le point d'exploser, ses poumons en manque d'oxygène. Son corps fourmille de part en part, ses lèvres brulent, son corps lui hurle de renverser Sofia sur la table et la ravager encore et encore. - Do you know what this meeting's about? Elle demande finalement, première surprise de ne pas entendre sa voix chavirer. Bel est heureuse de n'avoir pas encore déjeuné, certaine que son estomac n'aurait pas supporté le spectacle. Bel, en elle même, ne sait pas si elle pourra affronter son miroir aujourd'hui. Elle se déteste de faire souffrir Sofia, elle se déteste de se faire souffrir, elle se déteste de la laisser s'en tirer aussi facilement. Ses oreilles sifflent, les émotions en ébullition. Tout n'est plus que noir et blanc, les couleurs ont disparues, une étendue de gris s'ouvre à elle. Welcome to your new world.
Revenir en haut Aller en bas
Sofia Fenwick
◆ sitting in a palace covered in gold
avatar

Messages : 339
Avatar, © : chloe bennet, freesia (av).
Multicomptes : dirk.
Pseudo : tyrells, arianne.
Age : twenty-six yo.
Activité : radio host, amateur dj.
Statut : complicated, too complicated.
En poche : gum, iphone, wallet, car keys, lip bomb, phone charger, old ipod with the mixes, make up, (...).

TALKING IN CODE;
Compte en banque: ($$$$)
Contacts:
RP: open (bel)

MessageSujet: Re: |more than gravity.   Mer 26 Avr - 22:37



Elle détestait tout ce qu'elle était en ce moment. Pourquoi avait-elle accepter de jouer ce jeu. Elle savait très bien qu'elle allait perdre et le fait qu'elle ait décider de poser ses lèvres contre celle de Bel était peut-être la pire décision qu'elle avait prise. Enfin, elle aurait dût savoir que cela n'allait pas être elle en contrôle, Bel n'allait pas lui laisser le petit contrôle qu'elle avait acquis en la surprenant. Un soupire sortant de ses lèvres quand la main de celle-ci tombe sur sa nuque, elle se déteste de réagir. Elle sait qu'elle devrait arrêter, devrait pousser Bel car elle savait ce qui allait arriver, savait qu'elle allait être celle qui allait être blesser par les mots autant que Bel était blesser par ses actions. Mais son corps refusait, les quelques petites secondes où son cerveau retournait au passé. Aux moments volés entre deux réunions, aux nombreuses soirées ensemble à rire de stupidités. Parce que malgré tous les problèmes qu'elles avaient, elles avaient eu autant de bon moment que de mauvais et elle aimerait tellement être capable d'oublier les mauvais de n'avoir que les bons souvenirs et pourtant elle en était incapable, incapable de ne pas savoir que malgré comment elles s'aimaient, elles étaient destructives ensemble. Ses pensées sont interrompu à nouveau par la réaction de son corps quand la jambe de la demoiselle se pose entre les siennes, les mains de celle-ci bougeant contre son corps. La tête de Sofia se posant contre le mur, ses mains bougeant contre les hanches de Bel pour essayer de se stabiliser. « Is it what i am to you Sofia? Just a warm body? » Son souffle prit de cours à nouveau. Tout son corps s'enflammant sous les doights de Bel. Sa tête lui dissant de fuir, de fuir si rapidement et de ne jamais revenir. Cela était le début de la fin. Aucun mot ne sortait de sa bouche, malgré le fait qu'elle aurait voulu répondre, qu'elle aurait voulu dire n'importe quoi, mais elle était incapable d'alligner deux mots avec la main de Bel sous son chandail. « Just this chick who knows how to play you? » Un nouveau soupir sortant de ses lèvres, son tête allant vers l'arrière exposant sa nuque à l'autre demoiselle. « Am I the only one that can make you feel good? » Elle savait que cela arrivait, elle savait que tranquillement le coup final allait arriver et que Bel allait la détruire, comme elle seul savait le faire. Mais elle savait aussi que peut-être elle le méritait. Elle avait tout détruit alors peut-être être détruite était ce qu'elle méritait. « Because i'm not your fucking toy Sofia Fenwick. » Et voilà, elle savait que cela arrivait. Dès qu'elle sent le corps de Bel partir de contre le sien, elle laisse ses yeux fermer. Refusant de regarder Bel, essayant de contrôler sa respiration, de calmer son corps. Ouvrant les yeux tranquillement, son regard se posant sur Bel qui était a nouveau assise, l'ignorant complètement. « Bel... » Le nom sortant de sa bouche, une voix tremblante, elle se déteste du fait qu'elle est ainsi. Elle aimerait tellement ne pas être affecter par ce que Bel lui faisait. Elle aimerait retourner en arrière ou se projeter en avance pour ne plus avoir à vivre avec ses sentiments et ne pas être dans cette situation. « Do you know what this meeting's about? » Et juste comme cela elle est rapeller à la réalité. Elle aurait dut savoir qu'elles allaient retourner à cette danse qu'elle détestait tant, qu'elle avait créer. Soupirant, reprennant ses cheveux pour les reposer sur le haut de sa tête, arrangeant son chandail qui était encore soulever, essayant d'oublier la chaleur des mains de Bel. Bougeant pour reprendre sa place à l'opposer de Bel, essayant de ne pas la regarder sachant très bien qu'elle avait surement perdu toute chance, qu'elle avait fait une erreur et tant qu'elle n'allait pas avouer ou expliquer ce qui était arriver. Mais encore une fois son égo prennait le dessus d'elle-même. « I don't know, but they can't get here fast enough. » Prenant son téléphone, l'ouvrant, faisant tout pour ne pas regarder ou lui parler plus qu'elle ne pouvait. Elle voulait fuir, fuir loin de tout, loin de Bel. Elle pouvait encore la sentir malgré le fait qu'il y avait une table entre elles. « Probably some rating stuff or content... » Les mots sortant doucement de sa bouche plus rapidement qu'elle ne peut s'arrêter, lui rappellant un peu de ce qui était avant, ses yeux se levant vers Bel, tranquillement, incertain. Elle essaye d'oublier de faire comme-ci rien n'était, de parler sans aucune émotion négative, levant le drapeau blanc essayant d'oublier ce qui était...

_________________
{ she said a bit of madness is key to give us new colors to see, who knows where it will lead us, and that's why they need us, so bring on the rebels, the ripples from pebbles, the painters, and poets, and plays, and here's to the fools who dream, crazy as they may seem. }

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: |more than gravity.   

Revenir en haut Aller en bas
 
|more than gravity.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mobileways Gravity
» Mobileways Gravity
» [Série] Defying Gravity
» [JEU] GRAVITY GUY : jouez avec la gravité ! [Demo/Payant]
» Gravity de Alfonse Cuaron

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PUNCHING IN A DREAM :: V. / PUNCHED NOSE :: MAGIC BEANS AND TRUTH MACHINES-
Sauter vers: