AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 ✻ like a bad girl should.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: ✻ like a bad girl should.   Lun 17 Avr - 1:02


[cybele montague]
She'll rekindle all the dreams
it took you a lifetime to destroy
She'll reach deep into the hole,
heal your shrinking soul,
but there won't be a single thing
that you can do

nom complet : Montague, un patronyme maintes fois associé à la noblesse anglaise, en plus d'avoir été immortalisé dans Roméo et Juliette. L'existence de la jeune femme n'a rien de très romantique ; elle revêt néanmoins plusieurs aspects de la tragédie shakespearienne. Quant à son prénom, Cybele, aux consonances aussi douces et trompeuses que la beauté de ses traits enfantins, il fut choisi par une mère d'origines italiennes, éprise de mythologie et autres fantaisies, qui pensa approprié de nommer sa progéniture d'après une déesse toute puissante ; en l’occurrence, la Magna Mather, représentative de la nature sauvage, autrement dit celle qui aura tout engendré. ◦ âge, date et lieu de naissance : Vingt-trois ans. Petit scorpion au crochet acéré et au venin retors, elle est née un vingt-et-un novembre, par une nuit glaciale telle que l'on en voit souvent au sein de la capitale de l'Angleterre, Londres. Une venue au monde célébrée par la famille, proche et éloignée, et encensée par la presse conservatrice, qui, pour une raison qui échappe au commun des mortels, se soucie toujours des Lords et de leurs lignées. ◦ origines et nationalité : Mélange racé de sang ausonien, que l'on retrouve à travers la chevelure d'ébène et les lèvres charnues, et de flegme britannique, qui caractérisa nombre de ses ancêtres paternels, dont elle possède la nationalité. ◦ statut civil et orientation sexuelle : Femme fatale, belle petite effrontée, sale gosse ; autant de termes pour faire référence à son éternel célibat. C'est que cette bête-là ne se laisse pas facilement dompter. Cela dit, elle touche un peu à tout, bien qu'elle ait plutôt tendance à fréquenter des hommes. ◦ occupation et situation financière : Pendant plusieurs années, Cybele a dû se faire escort et dealeuse de drogue afin de pouvoir subvenir à ses besoins, mais surtout pour financer ses études. Aujourd'hui, elle occupe un poste important dans une boîte de production de grande renommée, et elle vient d'établir son propre festival de film d'avant-garde. Elle est également commissaire d'exposition ; depuis l'année dernière, son nom est sur toutes les bouches dans le milieu du cinéma d'auteur, après qu'elle ait organisé plusieurs projections et événements culturels au succès retentissant. Les projets qu'elle entreprend sont hautement regardés. Malgré sa réussite professionnelle, elle ne roule pas sur l'or ; soit, elle vit raisonnablement bien, mais avec un enfant à charge, et de nombreuses dépenses en paris, jeux et cocaïne, son argent n'a pas le temps de dormir sur son compte.  ◦ situation familiale : Descendante d'un noble déchu suite à un scandale vastement médiatisé (une affaire de prostitution apparemment), et d'une femme passive, qui n'a jamais demandé le divorce et qui a laissé son propre frère abuser de la chair de sa chair sans piper mot ; ah, le fameux oncle vicelard qui lui ôta toute notion d'innocence ! Elle n'aurait pas pu rêver mieux... Non, Cybele n'a pas été particulièrement bien lotie. En ce qui la concerne, sa famille se limite désormais à sa petite fille de deux ans, Chiara, née d'une union éphémère. ◦ traits de caractère : impulsive ✻ sarcastique ✻ réservée ✻ franche ✻ nonchalante ✻ taquine ✻ énigmatique ✻ intelligente ✻ opiniâtre ✻ charismatique ✻ ambitieuse ✻ mélancolique ✻ diligente ✻ hédoniste ✻ perspicace ✻ narquoise ✻ cynique ✻ fière ✻ indépendante ✻ angoissée ✻ mesquine ✻ loyale ✻ éloquente ✻ crue ✻ affable ✻ peu encline à donner sa confiance ✻ versatile ✻ paradoxale. ◦ groupe : écrire ici.

let's talk about spaceships
Cybele grandit dans la honte des frasques de son père ; de plus, la famille s'est retrouvée sans le sou au lendemain de celles-ci, perdant tous ses investissements ainsi que ses entrées prestigieuses ✻ c'est à l'âge de huit ans qu'elle commence à subir des attouchements par le frère de Madame Montague ✻ elle en veut à sa mère, dont elle était pourtant très proche, d'avoir perdu trop de temps à être dans le déni et de ne pas être intervenue plus tôt ✻ elle n'a que très peu de contacts avec ses parents aujourd'hui ✻ quelques années plus tard, la petite fille qu'elle était alors est diagnostiquée comme étant bipolaire ✻ depuis, elle suit un traitement adapté, bien que sa consommation de stimulants n'aille pas dans le bon sens et qu'elle ne lui ait pas épargné une série de crises ✻ également sujette à des moments d'anxiété intenses et débilitants ✻ marginalisée dès son plus jeune âge, elle ne s'en soucie guère et choisit de dicter sa loi ; elle a pris la décision d'avancer à son propre rythme et de se dissocier de ce que peut faire autrui ✻ surdouée, elle a mené une scolarité exemplaire et a terminé ses études secondaires à l'âge de seize ans ✻ elle part pour les États-Unis aussitôt son diplôme en poche, désireuse de commencer une nouvelle vie en terres inconnues ✻ c'est à cette époque qu'elle devient escort ✻ elle découvre alors les joies et les peines qui vont de pair avec la prise de drogues ✻ elle commence à dealer, histoire d'arrondir les fins de mois ✻ elle continue à s'adonner au vice et porte à bout de bras la charge de travail que ne tarde pas à représenter the University of South California ✻ elle est violée une seconde fois, par l'un de ses clients ✻ suite à cette nouvelle agression, elle se procure une arme ; elle en a maintenant deux en sa possession, et c'est une excellente tireuse ✻ elle sort aussi toujours avec un couteau à cran d'arrêt, qu'elle garde soit dans son sac, soit attaché à l'un de ses bas ✻ lorsqu'elle termine son cursus universitaire, elle ne tarde pas à trouver du travail en tant que productrice ✻ elle se fait très vite une réputation en Californie, puis à travers le pays ✻ elle entame un voyage à travers plusieurs pays, où elle exploite le fait qu'elle parle couramment quatre langues ✻ elle déménage à San Diego, où les loyers sont moins chers, et où il fait aussi bon vivre qu'à Los Angeles ✻ elle tombe enceinte peu de temps après son arrivée ✻ elle n'aurait sans doute jamais gardé le bébé si le délai de prescription à l'avortement n'était pas dépassé depuis longtemps lorsqu'elle fit son premier test ✻ malgré ses nouvelles responsabilités, elle consomme toujours de la cocaïne de façon régulière ✻ elle raffole des jeux d'argent ✻ c'est un as au poker ✻ elle roule à moto et est férue de mécanique ✻ grande fan de Nick Cave & The Bad Seeds ✻ obsédée par Shakespeare et Edgar Allan Poe ; son livre préféré est toutefois attribué à Dante ✻ elle a un accent british plutôt posh à cause de son milieu d'origine ✻ à ce jour, elle écume toujours les bas-fonds de San Diego ; ses fréquentations sont quelque peu douteuses, et elle bénéficie de la protection de toutes sortes de truands rencontrés de par les bars, les casinos, etc.     

sad, but endearingly so.
Partie facultative. Totalement libre d'interprétation, vous pourriez écrire une histoire continue, une anecdote, un journal intime ou n'importe quoi d'autre qui vous inspire. Si vous décidez de simplement la passer, veillez à ce que les sections supérieures soient suffisamment étoffées. Cette partie est, de préférence, à poster dans un second post pour assurer la clarté et faciliter la lecture.

and a kiss to make it better
pseudo/prénom : Vixen. ◦ âge et pays : 21 ans, France. ◦ avatar : India Eisley.  ◦ avis, autres : Le forum est superbe. I love youcrédits : gif ©️ blackcanarywrites @ Tumblr.


Dernière édition par Cybele Montague le Mar 18 Avr - 0:27, édité 22 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ✻ like a bad girl should.   Lun 17 Avr - 1:03


[you want it darker]
If you are the dealer,
I'm out of the game
If you are the healer,
it means I'm broken and lame
If thine is the glory
then mine must be the sham

C'était l'une de ces nuits sans fin, où j'arpentais les ruelles les plus sordides de City Heights en quête de quelque chose que j'ignorais, quelque chose que je ne connaissais pas ; comme une envie, un caprice, quelque chose que j'aurais aimé posséder sans savoir comment et pourquoi. Mes pas me portaient toutefois sur un chemin familier, vers l'un de mes lieux de perdition favoris. Le vent soufflait dans mon dos, comme s'il m'indiquait la bonne direction à suivre. Je ne tardai pas à me trouver face à une vieille bâtisse de briques rouges ; la devanture était composée de néons soit à moitié éteints, soit si mal fixés que les lettres épelant le nom de l'établissement se retrouvaient à l'envers. Bref, l'endroit ne payait pas de mine, et pourtant, je m'y sentais comme chez moi.
Je gravis les quelques marches qui me séparaient de la porte et poussai celle-ci d'un geste las.
Personne, non, pas un chat ; le bar était complètement désert. Normal, me direz-vous, un soir de semaine, à trois heures et demi passées. Pourtant, The Snake avait sa clientèle d'habitués, qui restait souvent jusqu'aux petites heures du matin.
Derrière le comptoir se dessinait une silhouette que j'aurais reconnue entre mille. L'homme, grand, imposant, une ombre qui semblait s'étirer à l'infini, essuyait des verres d'un geste souple et précis, aguerri par l'habitude.
“Hey. I was waiting for you.”
La voix était rugueuse, abîmée par des décennies de tabagisme. Je haussai les sourcils et ma bouche se tordit en un sourire ; j'étais surprise de son propos. Je n'avais pourtant pas prévu de passer.
“Hey Jethro.”
Je fis le tour et le rejoignis avant de l'enlacer en guise de salutations.
“You look well. Haven't seen you in a while, shorty,” avança t'-il en retournant à sa vaisselle. “How's yer baby?”
Un éclat de rire s'échappa de mes lèvres. Je ne me lasserai jamais de ses absurdités ou de son sarcasme acéré.
“I was standing in this exact same spot just three days ago, J,” rétorquai-je en m'accoudant au bar. Je lui fis signe de me servir. Il s'exécuta presque aussitôt. Il faut dire que nous avions nos habitudes. Je me saisis de la pinte de bière qu'il avait posé devant moi et bus une gorgée avant de reprendre : “Chiara is doing fine. She's with the nanny tonight. That means I'm game.”
Il feint d'ignorer ma dernière phrase, la fustigeant d'un geste de la main. “When are ya bringin' the little one over, eh? I'm waiting.”
Le bar était plongé dans une obscurité quasi-totale ; seuls quelques rayons de lune filtraient à travers la plus large fenêtre. Jethro ne me vit donc sans doute pas faire la moue.
“As if I'm bringing my daughter to this shithole.”
“You love this shithole.”
Et il avait raison, le bougre. Ce trou-à-rats me convenait mieux qu'aucun palace. Ici, le temps s'arrêtait, alors que dehors un rien pouvait m'arrêter ; le monde cessait de tourner, tout tournait court, et c'était tant mieux.
“C'mon, J, you know what I'm here for...” Laissai-je finalement entendre. Effectivement, j'avais été amenée ici pour une raison bien précise, même si je m'étais laissée guider avec nonchalance par mon instinct le plus primaire. I needed my fix.
Dans un silence religieux, Jethro se pencha derrière le comptoir, avant d'y déposer un plateau argenté, sur lequel se trouvait un petit tas de poudre blanche, une lame de rasoir, et un billet enroulé sur lui-même. Je me penchai au-dessus et contemplai mon reflet tandis que j'entrepris, de façon presque machinale, de former des lignes à partir du tas, à l'aide de la lame ; on aurait dit une petite armée, bien ordonnée, prête à lancer l'assaut. Des traces de poudre en rangs d'oignon,
nettes, parfaites. Il n'y a pas à dire, j'avais le coup de main.


Dernière édition par Cybele Montague le Mar 18 Avr - 14:40, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dottie Rose
◦ promise me, no promises
avatar

Messages : 312
Avatar, © : vikander (©moonlight).
Multicomptes : clive.
Pseudo : belispeak, anaïs.
Age : twenty-seven yo, half child and half ancient.
Activité : filmmaker (indie docu-films).
Statut : elusive.
En poche : phone, wallet, keys, mints, leather notebook, loose change, hairpins, bright orange nailpolish, sunglasses, camera, paperback.

TALKING IN CODE;
Compte en banque: scraping by. ($$)
Contacts:
RP:

MessageSujet: Re: ✻ like a bad girl should.   Lun 17 Avr - 11:51

Bienvenue parmi nous, n'hésite pas au besoin.

_________________
▪️ ▪️ ▪️  but in our story, who is the monster at the end of the book? oh my love, the monster is time.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ultralife.forumactif.com
Sofia Fenwick
◆ sitting in a palace covered in gold
avatar

Messages : 339
Avatar, © : chloe bennet, freesia (av).
Multicomptes : dirk.
Pseudo : tyrells, arianne.
Age : twenty-six yo.
Activité : radio host, amateur dj.
Statut : complicated, too complicated.
En poche : gum, iphone, wallet, car keys, lip bomb, phone charger, old ipod with the mixes, make up, (...).

TALKING IN CODE;
Compte en banque: ($$$$)
Contacts:
RP: open (bel)

MessageSujet: Re: ✻ like a bad girl should.   Lun 17 Avr - 14:59

Bienvenue parmi nous, n'hésite pas si tu as besoin de quoi que ce soi.

_________________
{ she said a bit of madness is key to give us new colors to see, who knows where it will lead us, and that's why they need us, so bring on the rebels, the ripples from pebbles, the painters, and poets, and plays, and here's to the fools who dream, crazy as they may seem. }

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ✻ like a bad girl should.   Lun 17 Avr - 18:17

Merci de votre chaleureux accueil les filles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ✻ like a bad girl should.   Lun 17 Avr - 18:20

Bienvenue. I love you
ooh je n'avais pas reconnu l'avatar au premier regard, elle est trop mignonne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ✻ like a bad girl should.   Lun 17 Avr - 18:21

Ce choix d'avatar

Bienvenue ici
Revenir en haut Aller en bas
Cal McLeod

avatar

Messages : 134
Avatar, © : james mcavoy; pvns.
Multicomptes : avalon.
Pseudo : fox.
Age : thirty six y.o.
Activité : owner of a little restaurant in the center.
Statut : married, but it's complicated right now.
En poche : cigarettes, iphone, a picture of him, wallet, keys.

TALKING IN CODE;
Compte en banque: ($$)$$$
Contacts:
RP: 1/3 (engl/fr) - moïra, clare, x.

MessageSujet: Re: ✻ like a bad girl should.   Lun 17 Avr - 18:29

bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ✻ like a bad girl should.   Lun 17 Avr - 22:05

Mille mercis, et ravie que la bouille d'India vous plaise.
Revenir en haut Aller en bas
Aiden Meeler

avatar

Messages : 174
Avatar, © : diego barrueco, lolitaes
Pseudo : mazikeen
Age : vingt-trois ans
Activité : il en fout pas une
Statut : célibatard
En poche : cigarettes, briquet, quelques billets, smartphone,

TALKING IN CODE;
Compte en banque: $
Contacts:
RP: Cybele + Ren

MessageSujet: Re: ✻ like a bad girl should.   Lun 17 Avr - 22:15

Bienvenue officiellement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clare Buchanan
◦ put your hands into the fire.
avatar

Messages : 273
Avatar, © : camile mendes, little liars.
Pseudo : clémence. (borealis)
Age : 24 ans.
Activité : avocate en devenir.
Statut : escape.

TALKING IN CODE;
Compte en banque: $
Contacts:
RP: taken (cal, bobbi, jem, clive, lip, eli)

MessageSujet: Re: ✻ like a bad girl should.   Sam 22 Avr - 13:19

Coucou
Ton délai imparti ainsi que la réservation de ton avatar expirent aujourd'hui. Si tu désires demeurer parmi nous, n'hésite pas à demander un délai supplémentaire de 3 jours (ainsi que le renouvellement de ta réservation), à condition que la première et la dernière partie de ta fiche aient été remplies dans leur intégralité. Dans tous les cas, tu as 48h pour te manifester, sans quoi ton compte sera malheureusement supprimé. Bon courage!

_________________
come and let us live my dear, let us love and never fear, then let amorous kisses dwell on our lips, begin to tell a thousand, and a hundred, score an hundred, and a thousand more, we’ll confound the reckoning quite, and lose ourselves in wild delight: while our joys so multiply, as shall mock the envious eye.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ✻ like a bad girl should.   

Revenir en haut Aller en bas
 
✻ like a bad girl should.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PomPom girl
» Who's that girl/sr.Marie Misamu
» Girl Number 9 (web-série)
» [poupée] Dear Lélé Girl - Avril 2010
» Série "Annie, agent très spécial" The Girl from U.N.C.L.E.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PUNCHING IN A DREAM :: V. / PUNCHED NOSE :: MAGIC BEANS AND TRUTH MACHINES :: V.1-
Sauter vers: