AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 {jar of heart/jem}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bobbi Hayes

avatar

Messages : 264
Avatar, © : Roden, by Wolfgang
Pseudo : Ines.
Age : Twenty seven yo.
Activité : Interior Designer for Jem's cafe.
Statut : Thanks to her lies, Bobbi is now supposed to be engaged with Jem Kessler.
En poche : malboros, notebook leather, mints, her favorite lipstick, phone, home and car leys, candies, id, sunglasses, some make-ups.

TALKING IN CODE;
Compte en banque: {$$$}
Contacts:
RP: clare, jem, eli, tc, elias, (fr, fr/anglais)

MessageSujet: {jar of heart/jem}   Lun 17 Avr - 19:40


L'apothéose, cette bague était l'apothéose de son mensonge. Le symbole de sa démesure, de ses années de mensonges. Ce diamant était aussi factice que sa symbolique. Un amour profond, une envie de vieillir ensemble, tu parles. C'était un concours de circonstances, la machine infernale qui avait démarré. Bobbi avait embarqué Jem dans son sillage, le fruit du hasard. Et pourtant, voilà que Bobbi trouvait une certaine aisance, un certain plaisir dans cette relation. La jeune rousse avait comme trouvé une routine avec Jem. Et parfois, son cœur s'emballait en sa présence, que ses lippes s'étiraient en sourire niais à chacun de ses rires, ses sourires. Or, Bobbi ne pouvait pas se permettre de tomber amoureuse et être déçue. Jem, il devait sûrement la voir comme la pathétique Bobbi, incapable de dire la vérité. Même après le rêve du jeune, des plus bizarres, Bobbi ne pouvait y croire. Et la distance que Jem met entre les deux, Bobbi l'appréciait et la détestait à la fois. Mais c'était mieux, n'est-ce pas ?
La jeune Hayes toqua la porte, une habitude stupide dont elle ne voulait pas se détacher. Parce qu'elle devait arrêter de s'habituer, ce n'était pas bon pour elle, ni pour personne. Jem vint rapidement ouvrir la porte, et Bobbi lui offrit un sourire, quelque peu mal à l'aise. Pourtant, Bobbi était tout ce qu'il y a plus de normal en la présence du Kessler, mais la distance instaurée la troublait, la faisait se sentir comme une étrangère. - Hey ! Sorry to bother you but you said that de should discuss about us. I mean, about our so called love story. - Bobbi mettait l'accent sur la fausseté de leur relation, sûrement l'un de ses plus gros mensonges. - We have to be convincing in front of Julia, to look like we really know and love each other. Because if we're not, it's gonna be bad for me. Like really bad. - Et Bobbi, elle voulait pas décevoir ses parents. Elle se complaisait a savoir que ses parents étaient fière d'elle, de son illusion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jem Kessler

avatar

Messages : 180
Avatar, © : max irons, av/clau.
Pseudo : - anaïs.
Age : tventy seven yrs old
Activité : heir, former actor, full time traveler, coffee shop owner
Statut : big little lies

TALKING IN CODE;
Compte en banque: $$$$$
Contacts:
RP: taken - bobbi, clare, tc -(fr, eng/fr)

MessageSujet: Re: {jar of heart/jem}   Lun 17 Avr - 21:59

✻✻✻✻✻✻
Vingt heures sonne au clocher de San Diego. Jem le sait, il l'entend, là-haut, sur la terrasse de son penthouse. Il l'entend par dessus tout le trafic de center city, ce sont des cloches d'église comme avant, celles qui annoncent les heures, les mariages, les enterrements. Et en terme de mariage, Jem était censé en célébrer un très bientôt, le sien. Il avait tellement été désappointé de voir Elsie se faire planter devant l'autel le jour de son mariage, qu'il se demandait si lui, il serait capable de faire cela. D'être le déserteur, tout comme être le déserté. Et il se rendait compte qu'il en avait toutes les qualités. Lui qui a fuit toute sa vie sociale, toute sa vie médiatique, son étiquette Kessler, pour partir à l'autre bout du monde. Il a fuit, sans aucune honte, sans aucun regret, ne serait-ce que celui de ne pas voir régulièrement son neveu, Liam. Mais il a aussi été déserté, par la brune, celle dont il s’efforçait de ne plus penser ne serait-ce que son prénom, son visage, dans sa tête, sa mémoire. Et c'était entre autre ce qui lui plaisait chez Bobbi. Elle n'était pas Clare. Elle n'était pas une déserteuse. Elle ne l'abandonnerait pas, elle ne s'enfuirait pas. Même en tant qu'amie, elle resterait là, à ses côtés, d'abord pour ce projet de café, puis pour cette relation qu'ils aimaient tisser ces dernières semaines. Puis elle était différente, elle était unique, et ça aussi, ça lui plaisait. Il ne la comparait jamais à Clare, lorsqu'il était avec elle. Elle faisait parti de ce nouveau bouquin qu'il avait ouvert pour sa vie, elle était le renouveau et il était heureux de l'avoir à ses côtés. Peut-être un peu trop heureux d'ailleurs, mais ce qu'il ressentait, il essayait de ne pas y penser. Et un bruit se fait entendre à la porte de sa chambre, il l’accueille. Hey ! Sorry to bother you but you said that we should discuss about us. I mean, about our so called love story. - un sourire étire ses lèvres. We have to be convincing in front of Julia, to look like we really know and love each other. Because if we're not, it's gonna be bad for me. Like really bad. le sourire disparaît un peu. Julia. Ça aussi, c'était une autre histoire, une de celles que Bobbi détesterait entendre. Jem attrape un tee-shirt, il l'enfile. Parce que c'est mieux de lui parler sans être torse nu, histoire de se concentrer un peu. Ok, first milady, don't bother you to knock at my door, i learn not to hang naked since you are there. ah, see ? one thing that you can tell her, i love being naked at my place. il vient se placer derrière elle avant de poser ses mains sur ses épaules. Apprendre à ne pas trop se rapprocher de la tigresse, c'était un concept qu'il avait du mal à tenir visiblement. Il l'encourageait à avancer jusqu'à sa terrasse, là où deux assises les attendaient. Ils avaient pour le coup une vue plutôt sympathique sur la ville tout en étant dans un cocon, tout là-haut. Wait a minute. lui dit-il avant d'aller leur chercher des fraises. if we have to talk, i introduce you to our new friends - you like strawberries right ? il lui sourit, avant de continuer. so, i'm the perfect boyfriend, ehm, fiancee.. ehm, what is for you a perfect fiancee ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobbi Hayes

avatar

Messages : 264
Avatar, © : Roden, by Wolfgang
Pseudo : Ines.
Age : Twenty seven yo.
Activité : Interior Designer for Jem's cafe.
Statut : Thanks to her lies, Bobbi is now supposed to be engaged with Jem Kessler.
En poche : malboros, notebook leather, mints, her favorite lipstick, phone, home and car leys, candies, id, sunglasses, some make-ups.

TALKING IN CODE;
Compte en banque: {$$$}
Contacts:
RP: clare, jem, eli, tc, elias, (fr, fr/anglais)

MessageSujet: Re: {jar of heart/jem}   Lun 17 Avr - 23:11


Le sourire de Jem la faisait fondre, et ça l'agaçait légèrement. Bobbi, elle avait l'impression de perdre le contrôle lorsqu'elle était près de Jem, de laisser libre cours à ses sentiments, sans pouvoir le contrôler. Or, la rousse était habituée à être celle qui dirige. Bobbi se reprit, en se mordant la lèvre et reposa son attention sur Jem, torse-nu. La rouquine ne put s'empêcher d'admirer la marchandise. Bobbi releva la tête, et remarqua que son sourire s'effaça lorsqu'elle mentionna Julia. Surprise, la Hayes ne put s'empêcher de faire une réflexion. - What ? Jules scares you so much ? I know that it's kinda her fault if we're in this mess, but she can be sweet once you know her - se moqua Bobbi alors qu'il attrapa un tee-shirt pour l'enfiler, malheureusement pour elle. Un soupir, léger, exprimant sa micro-déception,  passa la barrière de ses lèvres alors que Jem se mit à parler - Ok, first milady, don't bother you to knock at my door, i learn not to hang naked since you are there. ah, see ? one thing that you can tell her, i love being naked at my place. - Bobbi rigola légèrement alors que le Kessler se plaça derrière elle. Il posa les mains sur ses épaules, la guidant jusqu'à sa terrasse. Bobbi leva les yeux au ciel aux paroles du jeune homme. Dire qu'elle n'appréciait pas la sensation que procurait Jem était un mensonge, mais Bobbi ne le comprenait pas. Un coup, Jem se montrait distant et froid, un autre, voilà qu'il était chaleureux. La Hayes n'eut pas le temps de répondre qu'il enchaîna, lui demandant d'attendre une minute. La belle hocha légèrement la tête, en s'approchant un peu plus de la rambarde. La vue était magnifique, et Bobbi aurait pu rester là des heures. La ville défilait sous ses yeux, plus lumineuse que jamais. C'était incroyable, de voir sa grandeur et se sentir minuscule. - if we have to talk, i introduce you to our new friends. you like strawberries right ? - Bobbi se tourna vers Jem, quelque peu surprise. - so, i'm the perfect boyfriend, ehm, fiancee.. ehm, what is for you a perfect fiancee ? - Le sujet sérieux commence officiellement, et ça fait peur. Parce que ça veut dire que leur mascarade devient plus sérieuse, plus vraie, plus réelle. - Well, first, buddy , it's not my home, so don't expect me to act like if it was my home. Especially if you're always naked or almost. - lâcha Bobbi en se rapprochant de Jem. - Then, even of the view of your body half-naked   is really pleasant, you can't do that in front of my baby sister, okay ? Plus, she doesn't need to know that. Usually, that kind of information only concern the couple. - termina la jeune rousse. Piquant une fraise du panier, Bobbi croqua dedans. Le goût sucré du fruit se répandit dans la bouche, la jeune femme ferma les yeux pendant quelques secondes. - Well, the perfect fiancee bring me good foods, just like you did. It's a good start, mister Kessler. - Sans gêne, dorénavant, Bobbi s'assit sur la chaise. - I never really think of the perfect fiancee. In fact, I never had to even think of love. But I suppose that I just want a boy who love me, who's here for me. I don't want the wealthy men, or the perfect men, just the perfect men for me. Someone kind, who makes me laugh, who make me happy. Sounds cheesy, right ? - demanda Bobbi. Elle avait conscience de son décalage par rapport à d'autre fille. La Hayes n'avait jamais connu l'amour, juste le plaisir. - I said one thing about me, now, it's your turn. Tell me something about you ! - S'exclama Bobbi, enthousiaste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jem Kessler

avatar

Messages : 180
Avatar, © : max irons, av/clau.
Pseudo : - anaïs.
Age : tventy seven yrs old
Activité : heir, former actor, full time traveler, coffee shop owner
Statut : big little lies

TALKING IN CODE;
Compte en banque: $$$$$
Contacts:
RP: taken - bobbi, clare, tc -(fr, eng/fr)

MessageSujet: Re: {jar of heart/jem}   Mar 18 Avr - 20:49

✻✻✻✻✻✻
- What ? Jules scares you so much ? I know that it's kinda her fault if we're in this mess, but she can be sweet once you know her - il a un sourire gêné, mais il préfère se taire. Ce n'était pas le moment de lui parler de Julia et du lien qu'il avait avec elle. A vrai dire, ce ne serait jamais le moment. Jem ne savait pas quoi faire de ce secret que la benjamine Hayes et lui partageaient. Il ne se sentait tout simplement pas de le dire à Bobbi. Après tout, cela relevait de leur intimité à tous les deux, avec Julia, alors la rouquine n'avait pas forcément le droit ou le besoin de tout savoir. Puis, Jem ne savait pas comment elle réagirait. Il se sentait mal à l'aise, dès que le prénom de la blonde ressortait. Comme si il était en couple et que c'était l'information la plus importante à taire à Bobbi. Mais il faudrait bien qu'il lui dise un jour, surtout pour ne pas qu'elle l’apprenne par une tierce personne. Est-ce que Julia se risquerait de le dire à sa sœur ? Il ne savait pas vraiment quelle genre de relation nouait les deux filles Hayes, mais il savait que si Bobbi faisait autant d'effort pour cacher sa vie réelle à sa sœur, c'est qu'elle devait avoir un minimum d'importance à ses yeux. Well, first, buddy , it's not my home, so don't expect me to act like if it was my home. Especially if you're always naked or almost. il esquisse un sourire, presque un rire. Then, even of the view of your body half-naked is really pleasant, you can't do that in front of my baby sister, okay ? Plus, she doesn't need to know that. Usually, that kind of information only concern the couple. ses lèvres s'esquissent d'abord en un sourire fier, ravi, avant de se rabaisser pour effectuer une moue dérangée. Sa gestuelle, son visage, ne pouvaient mentir. Jem est quelqu'un de beaucoup trop honnête, dans le fond, pour réussir à cacher certains sentiments; Spécifiquement lorsqu'il est en présence d'une personne de confiance, d'une personne pour qui il a de l'estime. Mais Bobbi, en aura t'elle encore de l'estime pour lui lorsqu'elle apprendra qu'il s'est tapé sa jeune sœur toute une semaine durant, en Australie ? Il blêmit en pensant à ce tatouage qu'ils ont en commun, qui ne fait que mettre de l'huile sur le feu. Et dire qu'il l'avait oublié, la blonde, des mois durant. Encore une fois, Jem préfère se taire, tout en essayant de garder une certaine contenance. Lorsqu'il revient avec les fraises, il est véritablement satisfait de lui faire plaisir. - I never really think of the perfect fiancee. In fact, I never had to even think of love. But I suppose that I just want a boy who love me, who's here for me. I don't want the wealthy men, or the perfect men, just the perfect men for me. Someone kind, who makes me laugh, who make me happy. Sounds cheesy, right ? - mesdames, messieurs, voici pourquoi Jem est plutôt fier d'être le faux fiancé de Lady Hayes. Combien de femmes avait-il croisé avec ce genre de discours ? Peu, trop peu. Son entourage était plutôt à vouloir quelqu'un de financièrement exploitable, good looking et handsome. Mais l'homme parfait de Bobbi, sera sans aucun doute des plus chanceux. Cheesy, but lovable. He's gonna be lucky. et son regard se perd sur le paquet de fraises. Il sourit, encore, mais cette fois-ci par pure politesse. Détaches-toi d'elle Jem. Détaches-toi d'elle. Tu es bien trop sombre pour elle. - I said one thing about me, now, it's your turn. Tell me something about you ! - que pouvait-il bien lui dire ? ses parents sont des connards finis, son entourage est composé de riches pourris gâtés, son ex est une gold digger de première. Il s'est tapé sa sœur sans aucune gêne durant une bonne semaine sans même garder ne serait-ce que son numéro de téléphone, il est suspect ET coupable de non-assistance en personne en danger.. mais que pourrait-il bien lui dire? -ehm, i don't know.. i'm not a interesting person, my life can be pretty boring sometimes.. i'm just a regular guy, you know.. est-ce que quelqu'une seule personne dans la salle croit aux paroles de jeremy kessler ? - let's try.. i can't sing but i love jazz.. see ? boring. jem exprime une moue désolée. - i'm just not talented at describing myself, ask me what you want milady.. et une nouvelle fraise est entre ses doigts, prête à être savourée, délectée de son jus sucré.


Dernière édition par Jem Kessler le Jeu 20 Avr - 1:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobbi Hayes

avatar

Messages : 264
Avatar, © : Roden, by Wolfgang
Pseudo : Ines.
Age : Twenty seven yo.
Activité : Interior Designer for Jem's cafe.
Statut : Thanks to her lies, Bobbi is now supposed to be engaged with Jem Kessler.
En poche : malboros, notebook leather, mints, her favorite lipstick, phone, home and car leys, candies, id, sunglasses, some make-ups.

TALKING IN CODE;
Compte en banque: {$$$}
Contacts:
RP: clare, jem, eli, tc, elias, (fr, fr/anglais)

MessageSujet: Re: {jar of heart/jem}   Mer 19 Avr - 1:43

Le sourire gêné de Jem, ainsi que son silence surprirent la rousse. D'habitude, Jem ne se gênait pas pour parler, ce n'était pas le genre d'homme calme et taciturne. Un côté de sa personnalité qu'elle appréciait. Bobbi était le genre de femme dynamique qui avait besoin d'un homme qui tenait la cadence. Un peu comme Jem. La rousse secoua légèrement la tête, prenant le silence du jeune homme pour elle, ne se doutant pas de la réelle raison. La jeune femme pensait que c'était sûrement dû à la nature honnête du Kessler. Jouer le couple parfaitement heureux, prêt à passer une étape importante était peut-être trop. Et Bobbi le comprenait. Il avait été mêlé comme ça un peu par hasard, sans vraiment le vouloir, alors se retrouver dans cette folle histoire devait sûrement être troublant. La Hayes avait l'habitude de mentir, de jouer, de créer l'illusion. Or, Jem, malgré son métier d'acteur, n'avait pas l'habitude. Il avait ce côté libre, sauvage qui contrastait avec Bobbi. La voix du jeune homme la sortit de ses pensées. - Cheesy, but lovable. He's gonna be lucky. - La rousse rigola légèrement, faussement amusée. Une partie de son cœur criait que non, elle n'en avait pas envie. Que Jem avait ce petit quelque chose, qu'il n'était pas comme les autres. Pas totalement amoureuse, pas totalement indifférente. Bobbi oscillait sans cesse entre les deux, ne sachant pas où se placer. Avec Jem, ce n'était pas comme avec les autres. Elle voulait apprendre à le connaître, dépasser certaines barrières. Or, avec ses amants d'une nuit, parfois plus, Bobbi ne cherchait jamais plus loin. La jeune Hayes brisa le silence. - If I ever find my McSteamy. I never fell in love. Pathetic, I know, just many men in my bed. Which isn't that bad. I suppose that I didn't find the "one", yet. - Bobbi attendait toujours la réponse de Jem. Elle voulait vraiment en savoir plus. Après tout, Bobbi et lui ne connaissaient pratiquement rien l'un de l'autre. -ehm, i don't know.. i'm not a interesting person, my life can be pretty boring sometimes.. i'm just a regular guy, you know.. - Un rictus moqueur se forma sur ses lippes rosées. - I don't buy it! You've accepted to pretend to be fiancee to an unknow women. Not every guy would've accept it. - Picorant une autre fraise, Bobbi s'essuya les mains ensuite. - [i[let's try.. i can't sing but i love jazz.. see ? boring. [/i]- La jeune femme fut surprise. Jamais elle n'aurait imaginer que Jem aimait ce genre de musique. De la pop, un peu de rock, mais du jazz ? La rouquine ne s'en formata pas. - i'm just not talented at describing myself, ask me what you want milady.. - Jem n'avait pas besoin de le dire deux fois à la jeune à rousse, qui ne put s'empêcher de sourire malicieusement. - You see, that's a start ? Anyway, do you ever fell in love ? Like, you were ready to do everything for her, her happiness ? - La Hayes se leva pour aller cherche une bouteille d'alcool, sa précieuse téquila. - And if you don't want to answer, you've got a dare, okay ? - Posant la bouteille sur la table, Bobbi s'empressa d'enlever ses chaussures à talon pour les jeter négligemment au sol. - So, come on Jem, what did you choose ? - demanda la jeune femme, en s'asseyant. La Hayes ouvrit la bouteille, pour boire une longue gorgée. La soirée promettait d'être longue, et intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jem Kessler

avatar

Messages : 180
Avatar, © : max irons, av/clau.
Pseudo : - anaïs.
Age : tventy seven yrs old
Activité : heir, former actor, full time traveler, coffee shop owner
Statut : big little lies

TALKING IN CODE;
Compte en banque: $$$$$
Contacts:
RP: taken - bobbi, clare, tc -(fr, eng/fr)

MessageSujet: Re: {jar of heart/jem}   Mer 19 Avr - 16:16

✻✻✻✻✻✻
- If I ever find my McSteamy. I never fell in love. Pathetic, I know, just many men in my bed. Which isn't that bad. I suppose that I didn't find the "one", yet. - mais qu'était-ce donc qu'un mcsteamy ? Jem fit mine de comprendre, à des années lumières de regarder greys anatomy, il ne se contenta que de sourire, aimablement, tout en remarquant l'autre partie de la phrase qui l'intéressait bien plus. Plusieurs hommes dans son lit. Cela avait de quoi l'étonner. Oui, on était en 2017. Oui, les femmes avaient complètement le droit de disposer de leur corps. Combien de demoiselles dans son répertoire téléphonique n'étaient pas de la même trempe d'ailleurs ? Mais il était seulement étonné que Bobbi parle aussi tranquillement des hommes qu'elle a pu accueillir dans son intimité. Était-ce véritablement cela, ou cette pointe de jalousie qui s'était logé en lui lorsqu'il avait entendu que plusieurs hommes avaient eu l'occasion, la chance, d'avoir une nuit avec Bobbi Hayes ? Elle n'était jamais tombée amoureuse, il avait bien envie de lui dire la chance qu'elle avait là. Mais Bobbi méritait l'amour. Oui, il le savait, il le sentait. Bobbi était de celles qui trouverait l'amour, parce qu'elle y croyait, parce que l'amour était fait pour elle. Il vit son étonnement lorsqu'il lui dit qu'il aimait le jazz. Il sourit. C'était ainsi depuis son plus jeune âge. Un amour pour Etta James, Charlie Parker, Thelenious Monk, Hoagy Carmichael.. tout ces grands noms qui n'avaient cessé de le bercer durant toute sa vie. Il n'avait pas passé de meilleur après-midi qu'un jour, sur une plage en Thaïlande, avec un cocktail et du bon jazz joué en live derrière lui, le regard sur la mer, les pieds dans le sable blanc. You see, that's a start ? Anyway, do you ever fell in love ? Like, you were ready to do everything for her, her happiness ? - il fut surpris par la question, grimaçant quelque peu malgré lui. Sans avoir le temps de répondre, elle se leva pour aller leur chercher de la tequila. Un sourcil levé, un sourire en coin, il continuait de l'écouter.  - And if you don't want to answer, you've got a dare, okay ? - un rire sur ses lèvres. - So, come on Jem, what did you choose ? - Oui Jem, que choisis-tu ? Son attention exprime un soudain sérieux, une réflexion qui se passe dans son esprit. Mais un sourire de malice relève le tout, car il est joueur le Kessler. Et Bobbi ne fait que le surprendre, de jour en jour. Ok, so, first. Il lui dérobe la bouteille des mains en s'asseyant à ses côtés. Le goulot à ses lèvres, il boit une gorgée, puis deux. Le temps de se mettre les idées au clair, le temps de se donner un peu de peps, de courage. I don't understand how it's important for Julia to know about my love life past. You're the one that really matters, the one who i'm in love with.. Et il essaie de barrer de sa conscience le prénom de Clare, alors qu'il hésite encore à répondre à Bobbi. Était-ce un sentiment aussi fort que l'amour qu'il avait pu ressentir pour la brune ? Malheureusement. Avait-il été prêt à tout faire pour elle ? Absolument. Et c'est ce qu'il y a de tragique dans cette histoire. Aaaand, I prefer to choose a dare. I'm not into dwelling on the past. Il relève son regard sur elle et accroche son regard chocolat au sien. - What do you want me to do, miss hayes ? sa voix était un peu plus rauque, posée, mais pleine de défi. Elle aimait jouer ? Lui aussi. Il se perd dans son engagement à prendre de la distance. Lui qui s'était promis de faire attention. Une partie de lui continuait d'espérer qu'ils ne jouaient pas à un jeu dangereux, l'autre voulait de l'action.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobbi Hayes

avatar

Messages : 264
Avatar, © : Roden, by Wolfgang
Pseudo : Ines.
Age : Twenty seven yo.
Activité : Interior Designer for Jem's cafe.
Statut : Thanks to her lies, Bobbi is now supposed to be engaged with Jem Kessler.
En poche : malboros, notebook leather, mints, her favorite lipstick, phone, home and car leys, candies, id, sunglasses, some make-ups.

TALKING IN CODE;
Compte en banque: {$$$}
Contacts:
RP: clare, jem, eli, tc, elias, (fr, fr/anglais)

MessageSujet: Re: {jar of heart/jem}   Dim 14 Mai - 21:44

[justify]
Bobbi attendait la réponse de Jem, un peu trop impatiemment. Elle voulait savoir, pour elle-même. Savoir si Jem était déjà tombé amoureux, s'il l'était encore même. Bobbi n'était pas bête, elle savait bien que ces fiançailles, cette histoire d'amour n'était qu'un ramassis de mensonges. Des mensonges qui ont déteint sur la vie du jeune homme, par hasard et qui, d'une certaine manière avait bouleversé sa vie. Parce que cette mascarade laissait entrevoir à Bobbi ce que ça pouvait être. Bien sûr, c'était bien éloigné de la réalité, mais la Hayes prenait un certain plaisir dans cette routine. De ne plus se retrouver seule le soir, après une longue journée. Mais Bobbi, c'était la bonne amie, parfois l'amante, parce que son manque de confiance l'empêchait d'avoir une quelconque relation, assurance lorsqu'elle avait un crush, ou des sentiments aussi minime soient-ils. Séduire un homme, une passade était bien plus facile pour la rousse. Elle était juste une fille dans un bar. Elle n'était pas l'habituel Bobbi avec ses mensonges. Et c'était comme ça que Jem devait la voir, et elle comprenait. Le Kessler était déjà assez généreux d'avoir accepté de jouer le jeu. Si Bobbi avait été à sa place, elle aurait criée d'aller se faire mettre et de lui foutre une bonne baffe. Bobbi secoua la tête, la voix de Jem la sortant de ses pensées. - Ok, so, first. - Le jeune homme lui dérobe la bouteille, et boit deux gorgées. Et met un peu trop longtemps pour réfléchir aux yeux de Bobbi, qui lui lance un regard insistant. - [i\]I don't understand how it's important for Julia to know about my love life past. You're the one that really matters, the one who i'm in love with..[/i] - Bobbi ne peut s'empêcher de lever les yeux aux ciel, pour cacher sa gêne. Parce qu'elle aurait aimée que ces mots soient vrais, sincères. Que cette histoire, leur histoire, soit plus qu'un jeu, une comédie. Bobbi n'arrivait plus à penser logiquement près de Jem. Parce qu'elle savait que c'était impossible. Ils étaient trop différents, comme si une barrière invisible les séparaient. Bobbi ne voulait pas espérer, elle ne voulait pas s'imaginer, rêver d'une vie qu'elle ne pourrait avoir. La Hayes était réaliste, elle préférait l'être. Au moins, elle ne souffrirait pas. Elle n'allait pas se berner d'illusion. La chute serait trop haute, violente. Ses lippes rosées s'étiraient en mince sourire. - We barely know each other, Jem. You can't blame me for trying. My curiosity need to be satisfied. - lâcha Bobbi, faussement abusée. La jeune femme prit la bouteille tequila. Une gorgée, puis deux, puis trois. Elle aurait pu continuer si Jem ne s'était pas remit à parler. - Aaaand, I prefer to choose a dare. I'm not into dwelling on the past - Bobbi fut une moue agacée. Il évitait la question, et cela ne faisait qu'attiser la curiosité de la rousse. - Come on! Right now, you're boring. - souffla Bobbi en prenant une nouvelle gorgée de tequila. - I hate give dare, you know ? I'm the kind of girl who prefers doing them. - La jeune femme passa une main dans ses cheveux, réfléchissant. - God, it's gonna suck! So, tell me what make proud? And please, be original! - se moqua la jeune femme.
[/justfiy]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jem Kessler

avatar

Messages : 180
Avatar, © : max irons, av/clau.
Pseudo : - anaïs.
Age : tventy seven yrs old
Activité : heir, former actor, full time traveler, coffee shop owner
Statut : big little lies

TALKING IN CODE;
Compte en banque: $$$$$
Contacts:
RP: taken - bobbi, clare, tc -(fr, eng/fr)

MessageSujet: Re: {jar of heart/jem}   Lun 15 Mai - 0:26

✻✻✻✻✻✻
We barely know each other, Jem. You can't blame me for trying. My curiosity need to be satisfied. - Elle disait vrai, mais la vérité n'était pas forcément des plus sympathiques, elle était bien placée pour le savoir. Il n'était pas des plus honnêtes sur ce coup là et il préféra ne rien dire sur de potentielles ex-relations amoureuses. Parce qu'il fallait tirer un un trait un jour, ne plus penser au passé, aller de l'avant et ce n'était pas qu'un trait qu'il avait tenté de tracer sur le prénom de Clare, c'était du feu, de la braise, des remords et des soupires. - Come on! Right now, you're boring. - Jem sourit, comme satisfait. Il avait bien envie de lui placer un bon I told you so, mais le brun préféra l'observer s'enfiler plusieurs gorgées de téquila. Bobbi, la délicieuse, ne cessait de l'étonner, il aimait découvrir ce nouveau côté d'elle. - I hate give dare, you know ? I'm the kind of girl who prefers doing them. - Il arqua un sourcil, l’œil pétillant de malice. - Oh really ? - God, it's gonna suck! So, tell me what make proud? And please, be original! - Ses lèvres s'étirèrent un peu plus encore tandis qu'il réfléchissait à toute allure. Les Kessler n'étaient pas forcément connus pour leur humilité, une fierté à outrance s'imposait dans leurs gênes. Alors lorsqu'il s'agit de réfléchir à ce qui le rend fier, le jeune homme a soudain du mal à se décider. Et comme tout homme qui se respecte, il décida qu'il valait mieux ne pas réfléchir à se casser la tête pour lui donner une réponse bien placée, bien mimée. Elle désirait qu'il se dévoile, qu'il soit spontané, vrai. Il le serait. Et il se mit en mouvement, se rapprochant d'elle, silencieusement. Il sembla hésiter un instant, avant de se lever et de lui tendre la main. Lorsqu'elle la lui attrapa, Jem l'amena à lui en plaçant l'une de ses mains sur ses reins pour faire rencontrer leurs corps. Son geste était rapide, précis, tel un ordre, il prenait le contrôle. Et il enlaça son autre main à la sienne avant de faire glisser l'un de ses doigts le long de son bras nu, jusqu'à son cou, pour finalement se placer dans sa chevelure, sous sa nuque. Leurs souffles chauds s’entremêlant déjà, se rapprochèrent d'autant plus lorsque Jem approcha son visage du sien. Il gardait une distance, minime mais présente, entre eux deux. Il comptait bien jouer sur cette tension qui existait entre eux, celle qui est non-dite, inavouée, refoulée. Parce qu'il est fier le Kessler, mais il est aussi franc. Il assume, ce qu'il veut assumer la plupart du temps et là, dans l'actuel, il veut jouer. L'odeur âcre de l'alcool se ressent dans leur haleines mais ce n'est en rien dérangeant. Le soleil se couche et leur dédie ses derniers rayons réchauffants. Bientôt, la nuit se dévoilerait, bientôt, Jem l'embrasserait. Mais il est celui qui décide, il est le maître de ce tableau suspendu dans le temps, dans une bulle éternelle, cette scène inédite, il ne lui dérobe aucunement ses lèvres. Il préfère faire bouillir ce désir qu'il a attisé, ces braises qui s'échauffent, qui provoquent des étincelles dans son bas du ventre. Il dépose un baiser dans le creux de son cou, puis un autre un peu plus haut et un dernier encore. Et alors qu'il l'observe fermer ses paupières, convaincue de recevoir un baiser, il abandonne ses lèvres sur le coin des siennes. Pour attiser. Pour interroger. Pour l'aimer un peu, mais pas complètement encore. Qu'avait-il voulu lui prouver par ce geste, par ces cinq secondes de baiser à demi-volé ? Qu'il gardait le contrôle. Que sa fierté de Kessler était présente dans bien des domaines. Il lui avait peut-être exposé son pire défaut, il lui avait peut-être exposé sa pire faiblesse. Et les lèvres de la rousse attisent en lui un feu aussi flamboyant que sa chevelure tant aimée, et il ne sait combien de temps encore il réussira à se retenir. Ainsi, toujours une main sur ses reins, il se sépare légèrement d'elle, attrape la bouteille et boit une autre gorgée désaltérante, brûlante, lui remettant les idées en place, feignant de calmer le brasier qu'il a allumé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobbi Hayes

avatar

Messages : 264
Avatar, © : Roden, by Wolfgang
Pseudo : Ines.
Age : Twenty seven yo.
Activité : Interior Designer for Jem's cafe.
Statut : Thanks to her lies, Bobbi is now supposed to be engaged with Jem Kessler.
En poche : malboros, notebook leather, mints, her favorite lipstick, phone, home and car leys, candies, id, sunglasses, some make-ups.

TALKING IN CODE;
Compte en banque: {$$$}
Contacts:
RP: clare, jem, eli, tc, elias, (fr, fr/anglais)

MessageSujet: Re: {jar of heart/jem}   Lun 15 Mai - 23:32

- Oh really ? - La voix de Jem stoppa Bobbi dans sa tirade. Elle se tourna légèrement, son visage face à celui du jeune homme. Il la jaugeait, le regard malicieux et pétillant. La Hayes haussa les épaules, nonchalante. -What can I say ? I'm a women of action. I don't like sit down and do nothing. Bobbi se mordit la lèvre, fixant Jem, innocente. Elle se perdait dans ses yeux sombres, observait chaque détail, imaginait ses doigts se perdre dans sa chevelure. Mais elle se ressaisit rapidement, attrapant la bouteille et buvant une nouvelle gorgée, se plaignant du gage qu'elle allait donner, ne s'attendant pas à ce qu'elle allait déclencher. Bobbi s'attendait à une réponse directe, Jem étant aussi fière que le reste de la fratrie, et attendait qu'il agisse. Il ne tarda pas, il avança doucement vers la rousse incendiaire, tendant sa main. Sans hésitation, Bobbi prit sa main, la curiosité ayant pris le dessus. Et tout s'enchaîna pour la Hayes. Ce moment qui paraissait s'étirer, et pourtant, passait trop rapidement. Leurs corps qui se rencontraient, se touchaient, se frôlaient. Sa main caressant son rein, sa main, son bras jusqu'à arriver à sa nuque. Bobbi avait l'impression de redécouvrir Jem sous un nouveau jour, qu'il la touchait pour la première fois. Ses caresses laissaient une chaleur réconfortante après son passage. La rousse profitait de chaque moment, de chaque toucher, alors que le soleil chauffait sa peau. Ses yeux verts se plantaient dans ceux de Jem, comme pour rester concentrée, pour se souvenir de chaque détail, que rien ne lui échappe. La main de la jeune femme se place sur l'avant-bras de Jem, sans réel but. Juste pour sentir sa peau contre la sienne alors qu'il place sa main sur sa nuque. Jem Kessler contrôlait la situation, pas elle. Bobbi, elle n'avait plus aucun contrôle. Il était l'alpha, il était celui qui avait le pouvoir alors qu'elle était la marionnette. Elle attendait que Jem prenne les devants, qu'il pose ses lèvres sur les siennes. Bobbi n'avait pas le courage, ou alors, elle avait besoin qu'il soit celui qui fasse le premier pas. Alors que la nuit tombe, Jem rompt la distance un peu plus. Ses lèvres se posent sur le cou de Bobbi, et elle se perd. Rien qu'un simple baiser avait eu le don l'électriser, de la faire frissonner, d'en vouloir plus. Plus rien ne compte si ce n'est ce moment précis. Bobbi occulte le reste pour se concentrer sur elle et Jem. La chaleur et le désir qui l'envahit, ce sentiment de plénitude. Jem posa un autre baiser, un peu plus haut. Bobbi ferma les yeux, profitant de ce moment, s'imprégnant de chaque odeur, de chaque son. Jem finit par déposer un dernier baiser, du coin des lèvres. Comme pour lui donner un aperçu de ce qu'elle pourrait avoir.
Et ce fut la douche froide. Jem s'écarta légèrement, prenant la bouteille et buvant une énième gorgée. Bobbi se sentit blessée, parce qu'elle s'attendait bêtement à plus. Parce qu'elle en voulait plus. Mais Jem en avait décidé autrement, il avait décidé de ne faire qu'à moitié. Bobbi ne savait pas si elle devait être contente qu'il n'ait pas joué avec elle, pas avec ce baise, ou au contraire, énervée, blessée. Comme si elle n'était pas à la hauteur, comme si elle n'était désirée. Bobbi, elle donnait les baisers, elle se faisait désirer avant d'offrir. Bobbi, elle avait le contrôle, et Jem lui avait fait perdre ce contrôle. Il avait gagné, il l'avait déstabilisé, et elle détestait ça. Parce que Bobbi était celle qui décidait, qui menait la danse habituellement. Mais pas ce soir, malheureusement. Un rire jaune passa la barrière de ses lèvres. -Seriously, that's all you got, Jem? Didn't know you were that kind of men. se moqua Bobbi. Derrière cette tentative d'humour, la Hayes se sentait blessée. Peut-être était-ce sa fierté, ou bien ses sentiments, ou même un mélange des deux, mais elle était déterminée à agir. Elle prit la bouteille des mains de Jem, en prenant une gorgée, et elle posa ensuite la bouteille. -Now, I'm gonna show you what a real kiss is, Jeremy Kessler. - Sans préavis, sans réfléchir plus que ça, Bobbi posa ses mains sur le coup de Jem, et se rapprocha petit à petit. Son souffle était saccadé, elle était anxieuse, mais posa tout de même ses lèvres sur celle de Jem. Elle a peur. Peur de se faire remballer, peur d'une quelconque chute, d'une déception, mais elle s'était jetée à l'eau. Et au pire, elle mettra tout sur le dos de l'alcool.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: {jar of heart/jem}   

Revenir en haut Aller en bas
 
{jar of heart/jem}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PUNCHING IN A DREAM :: III. / SAN DIEGO, CA :: CENTER CITY :: Residential Area-
Sauter vers: