AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 □ she was like the sea on a stormy day.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Juliet Vinyard

avatar

Messages : 37
Avatar, © : n. portman | © abisror (av), liverpoolrules@tumblr (gifs).
Pseudo : tiffany, océane.
Age : thirty-two yo.
Activité : political science PhD, specialized in middle east studies.
Statut : divorced, she's such a mess right now.
En poche : lucky strikes, lighter, car and home keys, sunglasses, phone.

TALKING IN CODE;
Compte en banque: ($$$$)$
Contacts:
RP: 2/3 (eng/fr) - avalon.

MessageSujet: □ she was like the sea on a stormy day.    Mer 19 Avr - 10:00


[juliet vinyard]
We saw shadows of the morning light, The shadows of the evening sun Till the shadows and the light were one

nom complet : Juliet Evelyn Vinyard. Un patronyme empreint du romantisme de sa mère, certainement un peu trop au goût de la jeune femme qui préfère qu'on l'appelle Jules. ◦ âge, date et lieu de naissance : Désormais âgée de trente-deux ans, la jeune femme a vu le jour un vingt-et-un avril à Houston, Texas, ville dont les souvenirs commencent à s'atténuer. L'âge ne semble pas l'atteindre, et pourtant, Juliet ne voit la vieillesse autrement que comme un naufrage. ◦ origines et nationalité : Jules, elle vient de partout et nulle part à la fois. Pologne, Roumanie, Russie et Autriche, dit la légende familiale. Mais ce n'est pas grand chose à ses yeux, parce que sa seule patrie, c'est l'Amérique, parce qu'elle ne reconnaît et n'admire que la bannière étoilée. ◦ statut civil et orientation sexuelle : Divorcée. Il est parti et a réduit son cœur en miettes à la même occasion. Une partie d'elle est morte avec leur histoire. Des sentiments forts qui rendent fou. Une relation toxique, diraient la plupart des psychologues. Mais Jules n'a pas le temps pour une thérapie, et surtout elle ne croit pas en la psychologie. Expier sa douleur en lui pourrissant la vie est ce qu'elle a trouvé de mieux depuis. Son hétérosexualité, quant à elle, ne fait aucun doute. ◦ occupation et situation financière : Titulaire d'un doctorat en science politique, la jeune femme est aujourd'hui enseignant-chercheur à USCD, son domaine de prédilection étant tout ce qui touche au Moyen-Orient. Reconnue dans son domaine, elle a la chance de pouvoir voyager, étant régulièrement conviée à l'occasion de conférences, ou bien en tant que professeur invitée. Malgré tout, ça ne lui suffit pas, malgré un compte en banque bien garni. ◦ situation familiale : La mort de ses parents dans un accident de voiture, alors qu'elle avait quatorze ans, a laissé chez une une certaine fragilité qu'elle refoule. Fille unique, Juliet a vécu chez ses grands-parents jusqu'à sa majorité, mais elle n'a que de brefs contacts avec eux. Elle avait retrouvé un semblant de famille en épousant Avalon, aspirait à en fonder une à son tour, mais depuis qu'il est parti elle se sent infiniment seule et vide. Pourtant, Dieu sait combien Jules voudrait devenir mère à son tour. Elle a ça en elle depuis toujours, et ne s'est jamais seulement satisfaite d'une réussite professionnelle. ◦ traits de caractère : Passionnée, sarcastique, honnête, rancunière, souriante, ambitieuse, lunatique, insatiable, fragile, indépendante, égoïste, susceptible. ◦ groupe : we'll never be satisfied.

let's talk about spaceships
On ne fait pas confiance à un homme sans famille. Juliet aurait dû se le rappeler, avant d'épouser Avalon. Parce qu'elle-même le sait, elle qui en est tout aussi dénuée. C'est arrivé sans crier garde. Elle n'avait que quatorze ans. Si on n'est pas sérieux lorsqu'on a dix-sept ans, que dire lorsque l'on a quatorze ans ? Il est dur de mettre des mots pour décrire combien on se sent invincible. Intouchable. Jusqu'à ce tragique accident. La gamine insouciante devient grave, déracinée de son cher Texas pour Birch Bay, une bourgade au fin fond de l'Etat de Washington. Enfant poussée dans l'âge adulte, expédiée chez des grands-parents maternels qu'elle ne connaissait qu'à peine. Une perte qui a créé une fragilité chez elle, alors qu'on croit y déceler de la force. Tout ceci n'est qu'illusion, et elle le sait. Et il le sait également. Sa vie lui semble être une succession de hasards. Parce que Jules, elle est légère. Libre. Furieusement indépendante. N'a jamais accepté que son bonheur puisse dépendre de quelqu'un d'autre, douce ironie. Elle a suivi la voie qu'elle désirait, a fait une carrière brillante : un Bachelor of Arts with a Major in Middle East Studies du Dartmouth College. Un Islamic and Middle Eastern Studies M.A. de l'Université hébraïque de Jérusalem. S'en est suivi l'enseignement, l'écriture d'articles de presse, d'où sa présence à San Diego où elle ne comptait pas rester. Puis, un Political Science PhD après une thèse soutenue à UCSD sur la place des femmes dans le sionisme ou la tentation d'un nationalisme féministe. Juliet, elle a le respect de ses pairs, devenue une brillante enseignante-chercheuse. Mais elle ne se suffit pas à elle-même. Si ta vie fait des hauts et des bas, ça veut dire que tu es vivante. Quand tout est plat, c'est que tu es morte. Jules, elle y croit. Un peu trop pour son propre bien, surtout. Il faut dire que c'est pour cette raison qu'elle a épousé celui qu'elle désigne aujourd'hui comme le roi des connards. Et pourtant, elle est en certaine, c'était l'amour, le vrai. Elle s'est donnée à corps perdu. Il y a eu les hauts : la passion amoureuse. Les promesses murmurées à l'autre. Les réconciliations sur l'oreiller succédant aux disputes. Et puis les bas, dignes des monstres sanguinaires qu'ils sont. La jalousie. Les mensonges. Les soupçons de tromperie. Cette manière de se déchirer, de créer la souffrance chez l'autre. Jules, elle a découvert chez elle et chez lui une noirceur qu'elle ne soupçonnait pas. L'alcool et la violence auront finalement eu raison de leur passion amoureuse. Juliet, elle se déteste pour se sentir ainsi : une coquille vide. Jamais, elle n'aurait dû laisser son bonheur dépendre de quelqu'un d'autre. Mais ça a été fichu à l'instant où elle l'a rencontré. Elle s'en veut à elle et à lui. Sa faiblesse à elle : individu logique, expérimenté,jamais elle n'aurait dû se plonger corps et âme dans cette relation. Parce qu'il a vite été évident que le bonheur est éphémère, et que la détresse émotionnelle dans laquelle cette relation l'a plongée est elle agonisante. Mais elle lui en veut à lui, Avalon, du plus profond de son être : parce qu'il ne s'est pas battu pour elle, pour eux. Parce qu'il a préféré demander le divorce lorsqu'ils se sont retrouvés au plus bas, plutôt que de déverser ses efforts, son être dans leur mariage. Et elle n'est pas heureuse, Jules. Non. Son être semble amputé, son cœur arraché à l'aide d'un stylo bille. Et elle le déteste, Avalon, pour l'avoir rendue si dépendante. Alors, lui refaire ses pneus de voiture semble un bien modeste dommage comparé à ce qu'elle doit vivre, elle. Elle aime les jolies choses. Surtout, la jeune femme aime les objets qui ont une histoire, qui ont leur âme propre. Jules, elle écume les boutiques d'antiquité. Elle y est à son aise, au milieu des vieilleries, à dénicher la perle rare. Une quête dans laquelle il lui faut s'armer de patience, elle qui en a si peu avec le genre humain. Mais au milieu de ces morceaux d'histoire, elle s'assagit. Parce qu'elle a toujours été sûre d'elle, parce qu'elle sait ce qu'elle veut et ce qui lui plaît. Sa maison est pleine de ses trouvailles, comme cette vieille machine à écrire qu'elle a ramené d'un voyage en Irlande, donnant à son nid ce caractère chaleureux. Juliet, elle a lié sa vie à la cigarette à ses seize ans. Elle fume. Comme un pompier même. Lorsqu'elle se réveille. Lorsqu'elle écrit. Lorsqu'elle conduit. Quand elle se met en colère. Parce qu'elle se sent triste. Ou bien parce qu'elle a quelque chose à fêter. Elle a toujours une raison de fumer. Elle pourrait boire comme un trou pour oublier ses déboires, mais elle a toujours privilégié la cigarette pour calmer une crise de nerfs, pour soulager un esprit étriqué. Elle en plaisante, y trouve la raison de son mètre soixante. Surtout, elle aime cette image de venir porter le poison à ses lèvres, l'idée d'avoir la pleine maîtrise du processus. Depuis plus de dix ans maintenant, elle trimbale ce fichu Pentax partout avec elle. Des photos, elle en a pris des milliers. Les rencontres. Les soirées. Les voyages. Un thérapeute dirait sans doute qu'il s'agit d'une manière de faire face à sa peur de ne rien laisser derrière elle une fois qu'elle ne sera plus là, mais encore une fois Jules, elle ne croit pas en la psychologie. Lorsque certains dessinent, peignent, elle préfère la photo, parce qu'à travers ça, elle parvient à regarder le monde avec un certain recul. Il y a ça et son contraire, la musique. Sous les mélodies d'Oasis, de Jeff Buckley, elle a ce sentiment d'être en symbiose, que son corps et son âme font partie intégrante de l'oeuvre.

and a kiss to make it better
pseudo/prénom : Tiffany, mais surtout Océane pour les intimes. ◦ âge et pays : vingt ans, planète France. ◦ avatar : Natalie Portman.  ◦ scénario/pré-lien/inventé : pré-lien d'Avalon I love youavis, autres : je tourne autour du forum depuis l'ouverture à la recherche d'un personnage jusqu'à tomber sur cette perle, comme quoi tout finit par arriver    ◦ crédits : dailyportman@tumblr.


Dernière édition par Juliet Vinyard le Sam 22 Avr - 0:59, édité 27 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet Vinyard

avatar

Messages : 37
Avatar, © : n. portman | © abisror (av), liverpoolrules@tumblr (gifs).
Pseudo : tiffany, océane.
Age : thirty-two yo.
Activité : political science PhD, specialized in middle east studies.
Statut : divorced, she's such a mess right now.
En poche : lucky strikes, lighter, car and home keys, sunglasses, phone.

TALKING IN CODE;
Compte en banque: ($$$$)$
Contacts:
RP: 2/3 (eng/fr) - avalon.

MessageSujet: Re: □ she was like the sea on a stormy day.    Mer 19 Avr - 10:00

feel no shame for what you are, as you now
are in your heart, fall in light, grow in light

________________________________
- I don't trust you, qu'elle lui assène, le regard brillant de défiance. Elle ne flanche pas. Juliet, elle est fière. Et surtout, elle ne se fait pas confiance à elle-même donc elle se méfie de lui. Elle veut s'en aller. Lui montrer qu'elle est en capable, qu'elle a fait son sac et qu'elle peut partir. - Jules, don't say that. Jules, elle ne quitte pas Avalon des yeux. Chacun se persuadant que l'autre manigance, triche, dissimule son jeu. Le règne de l'intranquillité. - Well, I guess you ain't got no problem, then, do you? Parce qu'ils ne peuvent pas s'en empêcher, de se pourrir ainsi. S'empêcher de vivre l'amour sous sa forme heureuse, lui préférant un avatar tragique et empoisonné caractérisé par les cris, les larmes, les ruptures, les lacérations. Juliet, elle voudrait qu'il la rassure. Qu'il le lui affirme, qu'il n'y a qu'elle et qu'il n'y a jamais eu qu'elle. Parce qu'elle en a marre, des Caithlyn, des Judith, et de toutes les autres pouffiasses qui gravitent continuellement autour de lui. - Tell me you don't love me. And I let you go. Mais sans doute, il y a une jouissance à faire du mal à la femme dont on viendra panser les plaies. Comme sans doute, il y a une jouissance à menacer l'homme pour s'évertuer à le rassurer après, lorsque la tempête sera passée. Elle se raidit alors qu'elle sent la pression qu'il exerce sur son bras. Ne se démonte pas pour autant. - I don't love you, qu'elle affirme, se hissant sur la pointe des pieds pour arriver à sa hauteur, dans un soupçon de défiance. Oh non, ils n'en seraient pas là si elle ne l'aimait pas. - You're a liar. Et elle regarde Avalon horrifiée. Jules, elle déteste cette arrogance dont sa voix et son regard semblent empreints. Et la réaction ne se fait pas attendre. POC. Une gifle assénée de sa main libre, ni tout-à-fait la première, ni tout-à-fait la dernière. Parce que c'est ce qu'elle fait quand elle se sent acculée, Jules. Parce qu'à cet instant, elle déteste l'emprise que cet homme a sur elle. Comme elle déteste le fait qu'il empeste le whisky, alors qu'il la dévore de son regard de prédateur. Et elle se met à sourire, alors même qu'elle se débat, tente en vain de lui échapper. Une lutte perdue d'avance, alors qu'il la coince contre lui, ses lèvres parcourant son cou alors que sa main libre remonte jusqu'à l'ourlet de cette jupe de toute évidence de trop. Et elle frémit, la tête penchée en arrière, avant de se ressaisir, se retourner pour lui faire face, lui mordant la lèvre inférieure alors que ses mains viennent chercher les boutons de sa chemise. Dans l'urgence. Telle une accro qui vient chercher sa dose.

Elle contemple le liquide ambré, livide, avant de venir le porter à ses lèvres. Jules, elle va faire une connerie. Mais après tout, au point où elle est en est, elle peut bien composer ce numéro et lui vomir tout ce qu'elle a sur le cœur. Elle soupire, fait signe au barmaid de lui servir un autre whisky alors qu'elle porte déjà le téléphone à son oreille. - Yeah, it's me... again. Sorry about your car. I just... I have no idea what's happening in my head, I screwed up. Yeah, I know, it's not the first time, but I'm not sure you've realized how much I'm sick of this situation, sick of you acting like if I'm what? A woman you used to bump? Juliet marque une pause, avale une gorgée de scotch. Oui, c'est bien elle qui a rayé sa voiture alors qu'il était en rendez-vous d'affaire, aujourd'hui. Et oui, elle était encore sobre à ce moment-là. - Just stop acting like a prick. I mean... I can't make it on my own, you're part of this whole mess, you have no choice actually. Et elle raccroche Jules, plus grave que d'ordinaire. Non, elle n'y arrive pas, parce qu'il ne s'est jamais battu, parce qu'elle ne peut pas porter cet échec seule. Pourtant, elle sait qu'il faut lâcher prise. Qu'il l'abandonne pour ne plus souffrir et ne plus la faire souffrir. Qu'il faut le laisser à ses blessures, qu'il ira partager avec une autre, infliger à la suivante et ainsi de suite. Elle sait, Juliet, mais elle ne peut pas faire ça toute seule, avec ce goût amer que laisse l'inachevé.


Dernière édition par Juliet Vinyard le Dim 23 Avr - 0:33, édité 26 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobbi Hayes

avatar

Messages : 264
Avatar, © : Roden, by Wolfgang
Pseudo : Ines.
Age : Twenty seven yo.
Activité : Interior Designer for Jem's cafe.
Statut : Thanks to her lies, Bobbi is now supposed to be engaged with Jem Kessler.
En poche : malboros, notebook leather, mints, her favorite lipstick, phone, home and car leys, candies, id, sunglasses, some make-ups.

TALKING IN CODE;
Compte en banque: {$$$}
Contacts:
RP: clare, jem, eli, tc, elias, (fr, fr/anglais)

MessageSujet: Re: □ she was like the sea on a stormy day.    Mer 19 Avr - 10:47

Superbe choix de lien :fiants: Bienvenue et n'hésite pas si tu as une question I love you
Par contre, est-ce que c'est possible de changer ton prénom ? On a déjà une Julia parmi nous et on aimerait évitez les confusion de
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet Vinyard

avatar

Messages : 37
Avatar, © : n. portman | © abisror (av), liverpoolrules@tumblr (gifs).
Pseudo : tiffany, océane.
Age : thirty-two yo.
Activité : political science PhD, specialized in middle east studies.
Statut : divorced, she's such a mess right now.
En poche : lucky strikes, lighter, car and home keys, sunglasses, phone.

TALKING IN CODE;
Compte en banque: ($$$$)$
Contacts:
RP: 2/3 (eng/fr) - avalon.

MessageSujet: Re: □ she was like the sea on a stormy day.    Mer 19 Avr - 11:28

Bobbi Hayes a écrit:
Superbe choix de lien :fiants: Bienvenue et n'hésite pas si tu as une question I love you
Par contre, est-ce que c'est possible de changer ton prénom ? On a déjà une Julia parmi nous et on aimerait évitez les confusion de  

Merci à toi I love you
Pas de souci, j'ai fait la modification, je n'avais pas fait attention et je ne me suis basée que sur le pré-lien pour le coup, sorry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobbi Hayes

avatar

Messages : 264
Avatar, © : Roden, by Wolfgang
Pseudo : Ines.
Age : Twenty seven yo.
Activité : Interior Designer for Jem's cafe.
Statut : Thanks to her lies, Bobbi is now supposed to be engaged with Jem Kessler.
En poche : malboros, notebook leather, mints, her favorite lipstick, phone, home and car leys, candies, id, sunglasses, some make-ups.

TALKING IN CODE;
Compte en banque: {$$$}
Contacts:
RP: clare, jem, eli, tc, elias, (fr, fr/anglais)

MessageSujet: Re: □ she was like the sea on a stormy day.    Mer 19 Avr - 11:34

Hé, ne t'inquiète pas, c'est rien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: □ she was like the sea on a stormy day.    Mer 19 Avr - 11:37

portman est tellement une queen omg
bienvenue et bon courage pour ta fiche. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Clive Guthrie

avatar

Messages : 156
Avatar, © : dan stevens (©outlines).
Multicomptes : dottie.
Pseudo : belispeak, anaïs.
Age : thirty-two years old.
Activité : jet-setter, the occasionnal financial advisor at daddy's company.
Statut : (very publicly) hopping from bed to bed.
En poche : amex, phone, keys, passeport, lighter, antibacterial gel.

TALKING IN CODE;
Compte en banque: trust fund baby.
Contacts:
RP:

MessageSujet: Re: □ she was like the sea on a stormy day.    Mer 19 Avr - 12:10

Océane. Contente de te retrouver ici, avec Natalie ne plus.
Bienvenue. I love you

_________________
▪️ ▪️ ▪️  love is not real, he says when all lights are out, hips moving carelessly. (when i say I love you, he never laughs, but his lips tremble and he whispers, don’t do this to me)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avalon Dyers

avatar

Messages : 34
Avatar, © : fassbender - hepburns.
Multicomptes : cal.
Pseudo : fox.
Age : thirty nine y.o.
Activité : music manager.
Statut : twice divorced, a real disaster. madly in love with her.
En poche : cigarettes, car keys, cash, iphone, condoms, wallet.

TALKING IN CODE;
Compte en banque: ($$$$)$.
Contacts:
RP: 0/3 (engl/fr) - jude, juliet, cait.

MessageSujet: Re: □ she was like the sea on a stormy day.    Mer 19 Avr - 12:48


t'es belle, t'es magnifique
merci de prendre la diablesse d'ex-femme
bienvenue parmi nous, hâte de lire le reste de ta fiche et de rp avec toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: □ she was like the sea on a stormy day.    Mer 19 Avr - 13:14

Océane, ce choix est dingue.
Bienvenue parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas
Côme Archer

avatar

Messages : 144
Avatar, © : daniel sharman, witchling.
Pseudo : l'oisillon bleu.
Age : twenty-nine yo.
Activité : composer, musician in a rock band.
Statut : single father.

TALKING IN CODE;
Compte en banque: ($$$$)
Contacts:
RP: open (pam, vera, heath, elias, tc) - fr.

MessageSujet: Re: □ she was like the sea on a stormy day.    Mer 19 Avr - 13:20

superbe choix ! bienvenue parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet Vinyard

avatar

Messages : 37
Avatar, © : n. portman | © abisror (av), liverpoolrules@tumblr (gifs).
Pseudo : tiffany, océane.
Age : thirty-two yo.
Activité : political science PhD, specialized in middle east studies.
Statut : divorced, she's such a mess right now.
En poche : lucky strikes, lighter, car and home keys, sunglasses, phone.

TALKING IN CODE;
Compte en banque: ($$$$)$
Contacts:
RP: 2/3 (eng/fr) - avalon.

MessageSujet: Re: □ she was like the sea on a stormy day.    Mer 19 Avr - 13:24

Merci à tous I love you

Anaïs - Je ne connais pas du tout l'homme sur ton avatar, mais il est à tomber
De toute façon il était déjà prévu que je vienne te harceler en mp
Avalon - Je sens qu'on va bien se marrer, encore merci d'avoir écrit cette perle I love you
Lucie - Toi et Lily Collins, comme par hasard
Ça faisait trop longtemps, heureuse de te retrouver ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sofia Fenwick
◆ sitting in a palace covered in gold
avatar

Messages : 339
Avatar, © : chloe bennet, freesia (av).
Multicomptes : dirk.
Pseudo : tyrells, arianne.
Age : twenty-six yo.
Activité : radio host, amateur dj.
Statut : complicated, too complicated.
En poche : gum, iphone, wallet, car keys, lip bomb, phone charger, old ipod with the mixes, make up, (...).

TALKING IN CODE;
Compte en banque: ($$$$)
Contacts:
RP: open (bel)

MessageSujet: Re: □ she was like the sea on a stormy day.    Mer 19 Avr - 14:49

Océane, contente de te retrouver parmi nous
Bienvenue et superbe choix

_________________
{ she said a bit of madness is key to give us new colors to see, who knows where it will lead us, and that's why they need us, so bring on the rebels, the ripples from pebbles, the painters, and poets, and plays, and here's to the fools who dream, crazy as they may seem. }

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clare Buchanan
◦ put your hands into the fire.
avatar

Messages : 273
Avatar, © : camile mendes, little liars.
Pseudo : clémence. (borealis)
Age : 24 ans.
Activité : avocate en devenir.
Statut : escape.

TALKING IN CODE;
Compte en banque: $
Contacts:
RP: taken (cal, bobbi, jem, clive, lip, eli)

MessageSujet: Re: □ she was like the sea on a stormy day.    Mer 19 Avr - 22:40

comment dire que ce choix est une pépite. genre j'ai jamais vu portman sur un forum, et pourtant elle est au dessus de la mêlée.. je ne peux que m'incliner
bienvenue parmi nous, bon courage pour ta fiche et si tu as la moindre question, surtout n'hésites pas à nous contacter

_________________
come and let us live my dear, let us love and never fear, then let amorous kisses dwell on our lips, begin to tell a thousand, and a hundred, score an hundred, and a thousand more, we’ll confound the reckoning quite, and lose ourselves in wild delight: while our joys so multiply, as shall mock the envious eye.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet Vinyard

avatar

Messages : 37
Avatar, © : n. portman | © abisror (av), liverpoolrules@tumblr (gifs).
Pseudo : tiffany, océane.
Age : thirty-two yo.
Activité : political science PhD, specialized in middle east studies.
Statut : divorced, she's such a mess right now.
En poche : lucky strikes, lighter, car and home keys, sunglasses, phone.

TALKING IN CODE;
Compte en banque: ($$$$)$
Contacts:
RP: 2/3 (eng/fr) - avalon.

MessageSujet: Re: □ she was like the sea on a stormy day.    Mer 19 Avr - 22:43

Arianne, ça faisait longtemps dis donc, et merci
Clémence (je me permets), il est vrai qu'elle est trop peu prise, mais les stills de Jackie m'ont rendue nostalgique de mes toutes premières années de rp, où elle était encore visible sur les forums, donc voilà, tu sais Merci à toi, et si je ne connais pas du tout la demoiselle sur ton avatar elle est magnifique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Airlie Adamo

avatar

Messages : 41
Avatar, © : romee strijd (morrigan + astra)
Pseudo : emelyne
Age : twenty yo.
Activité : executive assistant.
Statut : in a relationship.
En poche : one iphone and one burt's bee coconut and pear lip balm.

MessageSujet: Re: □ she was like the sea on a stormy day.    Jeu 20 Avr - 0:44

qu'est-ce qu'elle est jolie ♡
bienvenue Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: □ she was like the sea on a stormy day.    

Revenir en haut Aller en bas
 
□ she was like the sea on a stormy day.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Darcy
» Les Trix ne sont pas soeurs !
» Icy
» Stormy
» LES PETITS ENTRETIENS DE BRAN #01 STORMY WEATHER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PUNCHING IN A DREAM :: II. / CALIFORNIA ENGLISH :: PHRASES TO BREAK THE ICE :: KINGS AND QUEENS OF SUMMER-
Sauter vers: