AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 - guaranteed i can blow your mind (mwah)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: - guaranteed i can blow your mind (mwah)   Mer 19 Avr - 16:43


[somi ashworth]
burn the (b)witch

nom complet : l'odeur de bière, de vin qui éclaboussent le nom qui suinte la honte et pas le pardon. ashworth, un bon merdier qui se résume pas vraiment à grand chose. l'argent ça n'a jamais été leur truc, ni l'amour paternel d'ailleurs. c'est porter un nom pour le porter, parce qu'elle y est obligée; le reste elle le méprise. somi, la folie des grandeurs, une petite fantaisie de sa mère qui lui colle pourtant à la peau. cette femme qu'elle respectait, qu'elle aimait. somi elle adore pas grand chose, mais ce patronyme, ce petit prénom que maman lui a donné, elle y tient comme rien d'autre. ◦ âge, date et lieu de naissance : vingt-cinq ans qu'elle rumine dans son coin la sale gosse. on l'appelait l'enfant de satan, fruit du mal, fruit des enfers, on aimait bien exagérer à son propos, peut-être parce qu'elle en demandait toujours plus. somi c'est une enfant, rien à dire, rien à revendiquer, elle l'assume fièrement. il lui manque probablement trois cases dans la cervelle, une conscience et un frein, mais ça ne fait pas moins d'elle une fille, une femme qui veut, veut, veut toujours plus. elle a raclé la première fois la vie un onze mai à san diego. ◦ origines et nationalité : ça se dit originale, ça se dit hors du commun, mais finalement c'est du sang purement américain qui se glisse dans ses veines. elle a jamais demandé à son père ce qu'ils pouvaient bien être, parce qu'elle est pas sûre qu'il s'en souvienne. ◦ statut civil et orientation sexuelle : seule. y a pas vraiment de doute là-dessus, somi elle est seule et ça depuis sa naissance. elle se laisse pas bouffer par la solitude, ni par le besoin de se sortir de son célibat, elle veut jure pleinement être seule; l'amour ça la dégoûte, ça la déroute, c'est fait pour les cons, ça rend vulnérable, c'est un truc, un truc qu'elle sait même pas décrire. bisexuelle, on la traite d'opportuniste et ceux qui le font n'ont pas forcément tort. ceux qui la connaissent savent qu'elle est probablement une mort la faim et qu'elle fauche tout sur sa route. coucher, séduire pour une nuit, ça va jamais plus loin. ◦ occupation et situation financière : ça vole pas bien haut, mais elle s'étonne pas. elle a quitté le lycée à seize ans, sans rien en poche, elle s'est résolue à terminer les fins de mois en vendant, plus ou moins son corps. sur ses "own terms" elle est devenue escort girl, elle montre la ville à ces dégueulasses et leur dérobe un simple baiser. ça ne va et n'ira jamais plus loin, si une case lui manque, elle reste digne, fière. fière de se détester, d'haïr sa situation, de maudir le monde tout entier. ◦ situation familiale : une maman disparue trop tôt, un père alcoolique, des minots qui se sont répandus comme des petits pains. la famille ashworth elle a toujours chaotique et rien n'y changera. elle hait son père, elle a perdu toute la pitié qu'elle aurait pu avoir pour lui, il la dégoûte, elle le méprise. ses frères sont la prunelle de ses yeux, une fierté, un truc qu'elle veut voir grandir, se défaire de l'image du père. elle a le sens de la famille, de l'amour maternelle, mais elle a rayé son paternel de la carte, car il n'y a plus rien à faire; ◦ traits de caractère : impulsive, irresponsable, "folle", débrouillarde, séduisante, menteuse, manipulatrice, bagarreuse, garçon manqué, extravertie, insolente, rebelle, têtue, rancunière, susceptible, agile, maligne, secrète. ◦ groupe : the grass can always be greener.

let's talk about spaceships
Insérez ici une liste de caractéristiques propres à votre personnages, que ce soient ses manies, ses loisirs et centres d'intérêts, des bouts de son histoire ou des explications sur sa manière d'être ; nous voulons tout savoir! Pas de minimum, mais veillez à nous en dire suffisamment surtout si vous ne passez pas par la case histoire.


and a kiss to make it better
pseudo/prénom : ice and fire./manon. ◦ âge et pays : dix-neuf ans, berlin. ◦ avatar : dua magnifica lipa.  ◦ scénario/pré-lien/inventé : pré-lien de paul. ◦ avis, autres : I BET YOU THOUGHT YOU'D SEEN THE LAST OF ME? NUHU ◦ crédits : @tumblr.


Dernière édition par Somi Ashworth le Jeu 20 Avr - 18:34, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: - guaranteed i can blow your mind (mwah)   Mer 19 Avr - 16:43


(☾☾☾)
Baby dip that cheese in wine
And take that dress off you so fine

----------------------------------------------------------------------------------------

chapter one: daddy issues
Ca puait le vin jusqu’à la cage d’escaliers. Cette odeur qui lui donnait la gerbe, qui lui hissait le poil, qui lui donnait la rage. C’était le paternel, qui s’était probablement noyé dans une énième bouteille, pleurant peut-être ce qu’il avait perdu. Mais Somi, ça faisait maintenant bien des années qu’elle avait plus de pitié. Il avait dormi devant la porte de son appartement, il faisait ça des fois. Il grattait à la porte pour qu’elle le laisse entrer, mais Somi ne remuait jamais le pouce pour lui ouvrir, elle se foutait de lui, de ses manies, de son alcoolisme. Elle voulait rien savoir, rien entendre, le rayer de sa vie, de son monde, mais il revenait pourtant comme un cafard. « I told you not to come back. » Une pause. « Father. » Il leva à peine les yeux, c’était peut-être un miracle qu’il n’ait pas vomi, ou uriné de partout. Elle leva les yeux au ciel, arqua un sourcil. « I ain’t got time for your drunken ass. » Ca le remua un peu, il tenta de se lever, mais s’écrasa de tout son large sur le carrelage froid. Peut-être qu’au fond, bien au fond, elle aurait voulu qu’il s’éclate la cervelle contre le sol. « That’s how you greet your ol’ man ? » Elle lui donna un bon coup dans les côtes, avant de passer sa route. Un souffle, puis deux, et pourtant elle se retourna. C’était plus fort qu’elle, de parler, d’attaquer, de provoquer. C’était une bête, une sale gosse. Elle attirait les problèmes comme un aimant, elle attirait la pourriture, les beaux parleurs, parce qu’elle cherchait, elle cherchait les emmerdes. Cette situation était risible, elle l’était et la gamine en avait conscience. Mais si le cœur y était, si la pitié remuait encore dans son cœur, elle aurait pu l’aider, le sortir de sa merde ; mais Somi était fatiguée. Fatiguée d’être l’adulte alors qu’elle n’était qu’une enfant. « I have no father. » Ton froid, glacial, ça lui faisait froid dans le dos, qu’elle crachait des mots comme ça, aussi crus à la gueule de son père. Celui qu’elle avait aimé autrefois, quand maman était encore là. Mais ces souvenirs, ces souvenirs elle les détestait, parce qu’elle se rappelait du rire de maman, de ses bras protecteurs, de ses yeux amoureux quand elle regardait papa. Mais papa était mort, il était mort en même temps que maman. « Look at you. You’re nothing. Pathetic. » Il arriva enfin à se lever en frottant l’endroit où elle l’avait frappé. « Look who’s talking. You look like a whore. » Le cœur grisa, les entrailles criaient. Elle aurait très bien pu lui faire bouffer ses dents, et sa bouteille de vin en même temps. Elle se contenta de serrer les poings, de rire, un rire sarcastique qui se débattait pour ne pas se transformer en cri strident. Somi le détestait, elle le détestait parce qu’il avait raison ; elle avait l’air de rien. Une jupe trop courte pour ses jambes, un t-shirt qui s’assimilait plus à un simple bout de tissus qu’à un habit. Des talons qui lui détruisaient les pieds, un rouge à lèvre plus rouge encore que son sang. Ca se mordait l’intérieur de la bouche pour ne pas partir trop loin, pour ne pas partir trop vite. « Well maybe i wouldn’t be one if my father wasn’t a fucking drunk and had taken care of me. I guess we all didn’t get what we wanted. » Elle recomposa son visage, ses gestes, sa posture. « Now get the fuck out of my porch, if you’re still here at dawn, i’ll fucking break something. » Somi se retourna, les larmes montaient, elles montaient toujours. C’était qu’une enfant, une enfant qui savait cacher, ses émotions, l’esprit sensible, mais qui craquait, qui craquait parfois ;

chapter two: ain't got time to fool around
on entendait le bruit des chats malheureux qui se dispersaient dans la nuit. ils avaient faim, faim de nourritures, d'une vie meilleure. somi était peut-être pas un félin mais elle se déplaçait comme l'un d'eux. elle voulait plus, alors qu'elle n'avait rien. c'était la même rengaine chaque soir, se promener, trouver et bagarrer le malheureux. lui prendre son portefeuille quand ça en valait la peine et disparaître quelques secondes après. elle savait pas vraiment pourquoi elle faisait ça, elle avait définitivement pas le profil d'une justicière, ni d'un ange. elle était l'anti-héros du quartier, la sale gosse qui aimait bien titiller ceux qui l'emmerdaient. « Come on, give the money asshead. » C’était malfamé par ici, une bouse d’endroit qu’elle devait supporter. Elle avait dégainé les poings la première fois à l’âge de douze ans; enfin c’était pas le point mais le pied. Une gamine pas plus haute que trois pommes qui s’était acharnée sur les bijoux de famille d’un des malfaiteurs. Sa première tâche, son premier aveu. Peut-être qu’elle avait continué toutes ces années à défendre les gens qui étaient incapables de le faire seul. Sa destiné comme elle aimait bien dire, même si concrètement elle savait que c’était du bon gros bullshit. Elle s’approcha du bruit, lança sa cigarette sur le sol, laissant le petit tshhh résonner contre les pavés, avant de s’avancer vers la pourriture. « Got nothin’ else to do with ya life darling, then bullying smaller than you ? » Le bourreau leva la tête un peu étonné, un peu patois de s’être fait chopper aussi facilement, mais c’est qu’elle était discrète la gosse, trop discrète. « Ashworth do yourself a favor and get the fuck out of here. » Elle reconnut la voix et sourit froidement. Elle le connaissait le gars, la pire crasse du quartier, il s’était accroché à cet endroit comme une sangsue à la peau et ne voulait plus le quitter. Il prenait l’argent de passants sans se douter qu’ils n’avaient peut-être pas de thunes eux-mêmes. « Why the fuck would i? I mean if you want to steal, try stealing from me. Ya scared? » La bulle de chewing-gum qui éclatait dans sa bouche, le sourire narquois qui faisait son grand retour ; « I don’t hit woman. » Elle s’approcha la tigresse, sa proie dans les yeux. « Good. It'll make it easier to kick your ass. Flash news, i hardcore like to hit assholes. »

bonnie and clyde

chapter four: uucucucucucuc
« What’s with the face doll ? » Elle regardait le dégueulasse lui donner un sourire pourri. Elle se maudissait des fois, d’être là, à côté de ces gars qui savent faire rien d’autre que dépenser leur argent en regardant les jolies fesses de filles dégoûtées. Ca pullulait de gars pas bien beaux par ici, c’était la folie des grandeurs, l’horreur des effets. Elle avait bu une coupe de champagne et s’était arrêtée là, ils étaient pas bien nettes ces hommes, et elle ne voulait risquer en rien sa peau. « I was just thinking 'bout you. » Somi elle savait mentir, c’était devenu son train de vie, de voler les riches pour s’approprier ce qu’elle n’aurait jamais. Elle portait des robes extravagantes, un rouge à lèvres rouges à faire péter les rétines endommagées. Elle aimait pas être pomponné, elle aimait pas se sentir comme ça, habillée comme une prostituée pour plaire aux yeux des hommes, aux yeux des pourritures. Mais elle devait penser à l’argent, au festin de choses qu’elle pourrait s’acheter en sortant d’ici. « Seeing something you like ? » Un sourire malhonnête se déposa sur les lèvres de la gosse, alors qu’elle s’approchait de lui avec un pas aguicheur, un pas qui n’était tellement pas elle. « Should I answer with honesty or lies ? » Demander pour demander, séduire pour séduire, se rapprocher du dégueulasse pour pouvoir lui soutirer ce qu’il aimait le plus ; son pognon. « Honesty. » Elle lui souriait davantage, il n’était au moins pas naïf. « Wondering if this little guy under there is as big as your bank account. » Il ria. « Got some attitude going on. » Elle s’approcha encore une fois, se pencha pour se retrouver face à ses yeux. « You got no idea, darlin’. »

chapter five: it's the smell of doom
Il touchait son épaule, puis son bras, caressait son visage, ses paupières, ses lèvres, ses cuisses, son ventre. Elle se laissait faire, elle se délectait sous ses mains, sous le toucher de leurs peaux, celles qui s’électrisaient quand elles sentaient la proximité de l’autre. « Do you love me ? » Il la regarda droit dans les yeux, ceux qui la foudroyaient, ceux pour qui elle aurait tout pu donner. Elle l’aimait à en crever, mourir, se jeter d’un pont pour ses iris, pour son visage, pour le son cristallin de sa voix. Elle était la poupée, il était le marionnettiste et inversement. « Why ask when you already know the answer darlin’ ? » Il se recula soudainement. C’était couper le lien, c’était couper l’électricité, la proximité. Elle fît la moue, et chercha à se rapprocher de lui. « Don’t call me that. » Elle fixa ses iris dans les siennes et le regarda, des secondes passèrent, des heures peut-être sans que l’un ne dise rien à l’autre. Il n’aimait pas qu’elle l’appelle ainsi, parce que c’était le surnom qu’elle donnait aux autres, à ces pourritures, à ces gens qui n’étaient pas lui. « What should i call you then ? Love, honey, baby ? Or maybe something more cheesy ? Bun? Booboo? Daddy ? » Un sourire sarcastique se mua sur les lèvres du garçon. « Why should you call me something ? Are we a couple ? » Somi leva les yeux au ciel. La même rengaine, le même discours. Il voulait se poser et ça depuis des mois maintenant. Il voulait fonder un truc, une bâtisse, un quelque chose, mais ça lui faisait peur à la gosse, ça lui crevait presque le cœur. Parce qu’elle l’aimait, c’était indéniable, pas quelque chose que l’on pouvait revendiquer. Mais ça faisait mal à la poitrine, au palpitant de laisser aller. D’aimer. De se donner à une personne, parce qu’il fallait donner trop en retour, il fallait être sûr, sûr de soi, s’aimer pour mieux aimer. Somi se détestait, elle détestait ce qu’elle était, ce qu’elle représentait, l’hypocrisie qui émanait de son corps, de son esprit, de sa cervelle endommagée. Elle était pas claire, ni dans ses mots, ni dans ses pensées. Elle voulait, mais ne voulait plus. Indécision indécise, c’était jouer avec un puzzle, trouver la dernière pièce sans jamais la poser. Parce que si elle la posait, si elle avouait enfin qu’elle s’engageait, le jeu était terminé. Et les choses devenaient indéniablement sérieuses. « This again ? Why do you always make everything so.. complicated? »  Il la repoussa un peu violemment, parce que c’est ce qu’il faisait. Il voulait arrêter de se trouver des femmes, des suga mommys, il voulait vivre avec ses propres conditions, arrêter d’aller voir à droite, à gaucher pour pêcher de l’argent qu’il allait finalement dépenser dans quelque chose de superficiel. « One day Somi i’ll just be gone. With or without you, i don't care. » Derniers mots, dernière menace qu’elle ne prenait jamais au sérieux, il lui bouffa les lèvres comme dans un dernier adieu.

accident


Dernière édition par Somi Ashworth le Mer 19 Avr - 23:52, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eli de Quincey

avatar

Messages : 58
Avatar, © : booth, ultraviolences.
Pseudo : ivy.
Age : twenty-six.
Activité : community manager for a publisher, digital handyman.
Statut : arrogant boy, love yourself so no one else has to.
En poche : iphone, wallet, some girl's number scribbled on a receipt, glasses.

TALKING IN CODE;
Compte en banque: filthy rich.
Contacts:
RP: busy. (rich kids, bobbi, clare, tasha, halsey)

MessageSujet: Re: - guaranteed i can blow your mind (mwah)   Mer 19 Avr - 16:45

OMD DUA LIPA,
puis-je prier à ton autel ???


(par contre, ashworth c'est le nom de ma prof de littérature anglaise, et le lire me rappelle que je devrais bosser pour elle au lieu de traîner dans ta fiche et fangirler sur ton nouveau perso Arrow )

je
pleure
k bye
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: - guaranteed i can blow your mind (mwah)   Mer 19 Avr - 17:03

FAIS DONC
JE M'EN REJOUIRAI What a Face What a Face
(je suis dsl que le nom te rappelle de si affreux souvenirs/devoirs à faire )
merci
je pleure aussi (btw jcrois que je t'ai jamais dis que booth était un excellent choix, j'en profite pour le faire ici What a Face )
BISES
Revenir en haut Aller en bas
Bobbi Hayes

avatar

Messages : 264
Avatar, © : Roden, by Wolfgang
Pseudo : Ines.
Age : Twenty seven yo.
Activité : Interior Designer for Jem's cafe.
Statut : Thanks to her lies, Bobbi is now supposed to be engaged with Jem Kessler.
En poche : malboros, notebook leather, mints, her favorite lipstick, phone, home and car leys, candies, id, sunglasses, some make-ups.

TALKING IN CODE;
Compte en banque: {$$$}
Contacts:
RP: clare, jem, eli, tc, elias, (fr, fr/anglais)

MessageSujet: Re: - guaranteed i can blow your mind (mwah)   Mer 19 Avr - 17:05

NAN MAIS JE SUIS CHOQUÉE.
t moche
pas belle
(bon, c'est juste que j'peux gérer trop de perfection d'un coup tavu
Rebienvenue la moche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sofia Fenwick
◆ sitting in a palace covered in gold
avatar

Messages : 339
Avatar, © : chloe bennet, freesia (av).
Multicomptes : dirk.
Pseudo : tyrells, arianne.
Age : twenty-six yo.
Activité : radio host, amateur dj.
Statut : complicated, too complicated.
En poche : gum, iphone, wallet, car keys, lip bomb, phone charger, old ipod with the mixes, make up, (...).

TALKING IN CODE;
Compte en banque: ($$$$)
Contacts:
RP: open (bel)

MessageSujet: Re: - guaranteed i can blow your mind (mwah)   Mer 19 Avr - 17:11

Re-bienvenue parmi nous I love you

_________________
{ she said a bit of madness is key to give us new colors to see, who knows where it will lead us, and that's why they need us, so bring on the rebels, the ripples from pebbles, the painters, and poets, and plays, and here's to the fools who dream, crazy as they may seem. }

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: - guaranteed i can blow your mind (mwah)   Mer 19 Avr - 17:21

(Re)Bienvenue Manon.
Mon dieu ce choix, c'est une déesse Dua.
Revenir en haut Aller en bas
Dottie Rose
◦ promise me, no promises
avatar

Messages : 312
Avatar, © : vikander (©moonlight).
Multicomptes : clive.
Pseudo : belispeak, anaïs.
Age : twenty-seven yo, half child and half ancient.
Activité : filmmaker (indie docu-films).
Statut : elusive.
En poche : phone, wallet, keys, mints, leather notebook, loose change, hairpins, bright orange nailpolish, sunglasses, camera, paperback.

TALKING IN CODE;
Compte en banque: scraping by. ($$)
Contacts:
RP:

MessageSujet: Re: - guaranteed i can blow your mind (mwah)   Mer 19 Avr - 17:35

Rebienvenue à la maison Manon. What a Face What a Face

_________________
▪️ ▪️ ▪️  but in our story, who is the monster at the end of the book? oh my love, the monster is time.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ultralife.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: - guaranteed i can blow your mind (mwah)   Mer 19 Avr - 17:54

ines, choquée par mon swouag non?
merci beaucoup la gueuse, et je te retourne tous ces compliments. What a Face I love you
arianne, merci beaucoup. I love you
mathilde, c'est vrai que c'est une déesse cte fille. merci beaucoup. I love you
anaïs, merci beaucoup. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: - guaranteed i can blow your mind (mwah)   Mer 19 Avr - 22:10

la frangine
bah écoute, j'aimais déjà ton résumé, j'suis en train de tomber sous le charme devant cette fiche I love you ta plume est magnifique et j'suis déjà emballée par Somi
re bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Clare Buchanan
◦ put your hands into the fire.
avatar

Messages : 273
Avatar, © : camile mendes, little liars.
Pseudo : clémence. (borealis)
Age : 24 ans.
Activité : avocate en devenir.
Statut : escape.

TALKING IN CODE;
Compte en banque: $
Contacts:
RP: taken (cal, bobbi, jem, clive, lip, eli)

MessageSujet: Re: - guaranteed i can blow your mind (mwah)   Mer 19 Avr - 22:34

tu pues.
t'es moche.
je t'aime pas de toute façon.
retourne chez toi.
merci.
au revoir.
signé, jonas

_________________
come and let us live my dear, let us love and never fear, then let amorous kisses dwell on our lips, begin to tell a thousand, and a hundred, score an hundred, and a thousand more, we’ll confound the reckoning quite, and lose ourselves in wild delight: while our joys so multiply, as shall mock the envious eye.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Airlie Adamo

avatar

Messages : 41
Avatar, © : romee strijd (morrigan + astra)
Pseudo : emelyne
Age : twenty yo.
Activité : executive assistant.
Statut : in a relationship.
En poche : one iphone and one burt's bee coconut and pear lip balm.

MessageSujet: Re: - guaranteed i can blow your mind (mwah)   Jeu 20 Avr - 0:34

cet avatar et ce pseudo
re-bienvenue ♡
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: - guaranteed i can blow your mind (mwah)   Jeu 20 Avr - 12:21

DUA LIPA
bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: - guaranteed i can blow your mind (mwah)   Sam 22 Avr - 11:51

salut belle gosse
Revenir en haut Aller en bas
Clare Buchanan
◦ put your hands into the fire.
avatar

Messages : 273
Avatar, © : camile mendes, little liars.
Pseudo : clémence. (borealis)
Age : 24 ans.
Activité : avocate en devenir.
Statut : escape.

TALKING IN CODE;
Compte en banque: $
Contacts:
RP: taken (cal, bobbi, jem, clive, lip, eli)

MessageSujet: Re: - guaranteed i can blow your mind (mwah)   Lun 24 Avr - 8:42

Coucou
Ton délai imparti ainsi que la réservation de ton avatar expirent aujourd'hui. Si tu désires demeurer parmi nous, n'hésite pas à demander un délai supplémentaire de 3 jours (ainsi que le renouvellement de ta réservation), à condition que la première et la dernière partie de ta fiche aient été remplies dans leur intégralité. Dans tous les cas, tu as 48h pour te manifester, sans quoi ton compte sera malheureusement supprimé. Bon courage!

_________________
come and let us live my dear, let us love and never fear, then let amorous kisses dwell on our lips, begin to tell a thousand, and a hundred, score an hundred, and a thousand more, we’ll confound the reckoning quite, and lose ourselves in wild delight: while our joys so multiply, as shall mock the envious eye.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: - guaranteed i can blow your mind (mwah)   

Revenir en haut Aller en bas
 
- guaranteed i can blow your mind (mwah)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» OS She's changed my mind [Fini] ^
» "The eternal sunshine of a spotless mind"
» Coup Bas aka Blow Low
» Eternal sunshine of the spotless mind
» Contenants de crème sûre Guaranteed Pure Milk

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PUNCHING IN A DREAM :: V. / PUNCHED NOSE :: MAGIC BEANS AND TRUTH MACHINES :: V.1-
Sauter vers: