AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 ( wild horses couldn't drag me away ) (délai: 3/05)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: ( wild horses couldn't drag me away ) (délai: 3/05)   Mar 25 Avr - 19:49


[robbie cox]
404 error not found

nom complet : Face A, Robert. Hommage certain à ce grand-père qu'il aura à peine eu le temps de connaître. Face B, Robbie. Ce sourire entre deux bouquets de tulipes, quelques notes de guitare au fond d'un bar. Et puis, vient le simple, l'affreux Cox – trois lettres, presque rien et c'est pourtant tout ce qui le rattache à son fantôme de père, cet imbécile qui quitta femme et enfants quelques semaines après l'arrivée du petit dernier. ◦ âge, date et lieu de naissance : Jour de pluie, jour morose que ce douze avril, d'il y a vingt-six ans. Une naissance de plus, rien de nouveau sous le ciel californien, si ce n'est un habitant de plus à recenser pour la ville de San Diegoorigines et nationalité : Mr All American tomba sous le charme d'une belle au sang égyptien, faisant de leurs progénitures le parfait compromis entre ces deux contrées pourtant si différentes. Malgré tout, Robbie reste officiellement et seulement américain – malgré lui, aussi. ◦ statut civil et orientation sexuelle : Électron libre, coeur insoumis, trop épris de liberté. C'est pas faute de ne pas savoir aimer, plutôt celle de ne jamais pouvoir rester. Robbie semble incompatible à la vie partagée, tous ces projets à imaginer, tout cet amour à conjuguer au futur. Trop ancré au présent, sûrement, il se raccroche à des bribes d'histoires nocturnes. Il y a bien cette fille, pourtant, dont les grands yeux et la voix chantante ont l'effet d'une bombe sur sa pauvre petite personne. Une fille, dont il ne connait rien, si ce n'est la préférence pour le lila. Cliente récurrente au magasin, illumination hebdomadaire de son quotidien. ◦ occupation et situation financière : Vendeur de fleurs dans la boutique familiale. Pistonné, certes mais pas forcément mieux payé, il gagne de quoi vivre à l'abri du besoin, sans rouler sur l'or. Loin de là. ◦ situation familiale : Modèle premier, un homme, une femme, une rencontre,  de l'amour, deux enfants. Modèle second, l'homme devenu père, se fait la malle pour une vie prétendue meilleure tandis que sa compagne se retrouve seule avec leurs marmots. Marnie et Robbie. Robbie et Marnie. Malgré leur huit années de différence, les deux enfants Cox restent soudés au fil des années. Modèle final, patchwork familial. Fratrie recomposée, nouvelles figures que celles les Meeler. La rencontre des parents est fortuite, leur amour évident. Aiden devient le petit frère que Robbie n'a jamais eu et chacun trouve sa place dans ce nouveau schéma, entourés par les fleurs du magasin. ◦ traits de caractère : Souriant, irresponsable, borné, drôle, maladroit, doux, tête en l'air, sarcastique, grand gamin, bordélique, réservé, discret, perspicace, attentionné, mauvais perdant, franc. ◦ groupe : This Could Be Enough, il a pas besoin de beaucoup, Robbie, pour être heureux.

let's talk about spaceships
Robbie n'a pas connu son père, celui-ci ayant plié bagages quelques semaines seulement après son arrivée sur la planète Terre. Aller simple pour les tréfonds de l'oubli, il est parti sans rien dire ni jamais revenir. Papa, cela n'a donc été personne, si ce n'est une figure étrange sur quelques clichés, un mot tabou, laissé au fond des tiroirs et que l'on préfère oublier. // Robbie est des bons, quelqu'un de foncièrement gentil. Il tient la porte aux gens, aide Mémé à traverser si besoin est. Il est comme ça, il ne peut pas lutter, c'est naturel. Mais, parce qu'il y a toujours un mais, faut dire que cette noblesse d'âme se retourne bien trop souvent contre lui. // Robbie est végétarien depuis ses douze ans. Pour cela, il faut remercier sa professeur de biologie qui diffusa dans sa classe un reportage cinglant sur l'industrie et ses pratiques fort douteuses. Il en est ressorti abasourdi, se refusant à tout steak depuis. // Robbie ne supporte pas le conflit, l'évite comme la peste. Il n'est pas lâche, loin de là mais voit plutôt la confrontation comme un dernier recours, lorsque les mots interposés ont échoué. // Robbie ou la force tranquille. Il laisse la vie s'écouler, sans se soucier de ce qu'il pourrait arriver demain. Enfin, ça, c'était avant. Avant le coup de fil annonçant l'arrestation de Marnie, la lettre du juge le poussant droit vers un lot de responsabilités auxquelles il n'aurait pu se préparer. En somme, depuis l'arrivée de Poppy et Willow, dans son appartement. La cohabitation se voudrait paisible, si l'aînée ne déchainait pas sa colère sur son pauvre oncle, encore loin d'assumer son nouveau statut de tuteur. // Son sens de l'orientation est impressionnant. Sa mémoire, aussi. // Veena et Jo sont ses deux seuls véritables amis. Inséparables depuis leur première rencontre. Elle en avait dix, les deux autres neuf. Elle avait traversé la ville pour fuir sa maison, eux jouaient tranquillement dans le parterre d'herbe qui servait de jardin aux Cox. Veena venait d'un autre monde, celui où les apparences font que tout se doit d'aller bien tandis que Jo et Robbie avaient rapidement appris ce qu'était vraiment la vie. Caractères opposés, qui pourtant, en une soirée vinrent à se lier pour ne plus jamais se séparer. // Il ne socialise avec qu'autrui que sous le joug de la nécessité. C'est notamment ce qui arriva avec ses voisines, Dottie et Vera. Rencontres hasardeuses, grâce à Poppy et une énième tentative de fuite pour l'une, la fraicheur d'une soirée pour l'autre. Quoiqu'il en soit, Robbie est bien content de les compter parmi ses connaissances, il est vrai. // Il est en retard. Constamment. C'est plus fort que lui. // Il joue de la guitare depuis ses huit ans et compose ses propre morceaux depuis son douzième anniversaire. Il n'a pas l'audace de vouloir en faire son véritable métier mais se produit de temps à autres sur scène, le seul endroit où il ne se sent pas gauche.



and a kiss to make it better
pseudo/prénom : Emma, spf.    ◦ âge et pays : 17, France. ◦ avatar : Rami Baby Malek     ◦ scénario/pré-lien/inventé : inventé. ◦ avis, autres :    crédits : tumblr, rolling stones.


Dernière édition par Robbie Cox le Dim 30 Avr - 23:04, édité 25 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ( wild horses couldn't drag me away ) (délai: 3/05)   Mar 25 Avr - 19:50

sad, but endearingly so.

(lilac wine is sweet and heady, like my love) Rire enfantin, quelques pas dans l'entrée du magasin. Robbie a la tête dans ces pots de fleurs, qu'il prend trop souvent pour des nuages. « Bonjour ? » Comme une vague de douceur, qui lui soulève le coeur. Son corps se raidit, il se relève, de la terre sur les mains. Il l'a reconnait, cette cliente. Ce n'est pas n'importe qui. La fille aux lilas. Dans un coin de son esprit, il lui a attribuée ce sobriquet car à chacune de ses visites, la belle repart quelques branches à la main. Oups. Toujours fidèle à lui-même, Robbie manque de trébucher entre les tulipes et les bégonias. Un sourire peint les lèvres de la jeune femme se tenant maintenant devant lui. Robbie ne bouge plus, comme happé par son regard océan. Balbutiements incontrôlés, vous désirez ? « Un bouquet, pour un cadeau d'anniversaire. Quelque chose de coloré, s'il vous plaît. » Robbie opine, s'affaire. D'un geste gauche, il attrape les fleurs désirées, s'autorisant au passage quelques regards à la dérobée. Au loin, une tête blonde, parcourant les allées du magasin, l'air de rien. Copié collé de la jeune femme, il en faut peu pour deviner leur lien de parenté. Elle, était d'une beauté saisissante et pourtant terriblement naturelle. L'esprit de Robbie s'échauffe, tente de trouver de quoi commencer un semblant de conversation. Manque cruel d'inspiration, voilà qu'il se retrouve pris au piège dans un étrange mutisme, pour mieux se décider à faire mine d'être trop pris par son travail. Brindille par brindille, le vendeur assemble et forme le bouquet réclamé. Le gamin s'approche alors et l'observe minutieusement faire. « Voilà. » C'est tout ce que Robbie trouve à dire. Il en serait presque à avoir perdu l'usage de sa langue. Idiot, le fleuriste se sent alors idiot. Comme à chaque fois. Désarmé, aussi. Par la simple présence de cette fille, qui a elle seule faisait perdre leur éclat au moindre pétale de fleur. 

(but she breaks just like a little girl) Robbie n'en revenait toujours pas. Marnie, sa Marnie – derrière les barreaux. Il aimerait tant pouvoir parler d'un vie alternative, d'un monde parallèle. Mais le rire gras du gardien, l'odeur âpre des couloirs, tout entre ces murs le raccrochait à la triste réalité. Réalité, où tout avait changé. Réalité, où Robbie n'était clairement plus à la place qui jusque ici lui avait été assignée. Lui, le petit frère, l'irresponsable rendant visite à sa consciencieuse aînée, en prison. Il avait pris une claque, Robbie. D'abord, au téléphone. Marnie, en pleurs. Je suis en garde-à-vue. Une sale histoire, qu'elle taira, par honte ou manque de temps. La faute à ce foutu petit-ami, que Robbie n'avait jamais pu encadrer. Un type louche, se fichant bien du monde mais qui exerçait sur Marnie une emprise dont elle n'avait su se débarrasser. C'est pas faute de lui avoir répété, d'avoir essayé de la faire réagir. Robbie, Aiden. Tous, y étaient passés. À lui dire que ce gars était une erreur. Marnie n'avait simplement pas écouté. Le résultat était là, suite à la deuxième gifle qu'avait été le procès. Complicité pour trafic et possession de stupéfiants. Malgré elle, certes. C'est du moins ce que plaida l'avocat, qui n'obtint qu'une réduction de peine. Un an. Trois-cent-soixante-cinq jours d'incarcération, débutée il y a moins d'une semaine, pour la pauvre Marnie Cox. Il s'agissait de la première visite de Robbie. Sûrement pas la dernière. Il avait hésité, pourtant. À venir. S'imaginant fantôme, pour punir Marnie. C'est qu'une part de lui était en colère, contre les événements et puis contre elle. Marnie l'avait abandonné, d'une certaine manière comme elle avait abandonné ses deux filles. Poppy, Willow, sur lesquelles veille aujourd'hui Robbie. Pour qui, pourquoi ? Robbie n'a pas compris. Il ne comprendra sans doute jamais. Le jeune homme entre dans la salle réservée aux visiteurs, prend place à la table qu'on lui désigne. Marnie, l'air grave, l'y rejoint, quelques instants plus tard. Regard cerné, désolé. Ailleurs, il ne l'aurait presque pas reconnue. La jeune femme n'était que l'ombre d'elle-même. À des années-lumière de ce qu'elle était encore, il y a quelques semaines. Un ange passe. Silence. C'est à Marnie, de parler. « Je suis désolée. » Cela sonnerait presque comme une plainte. Une bille d'eau salée vient à rouler sur les joues creuses de sa soeur. Celle-ci tente de retenir un sanglot, en vain. « Dis le aux filles, s'il te plaît. » Une gifle, encore. Robbie attrape la main de sa soeur, voyant sa colère injuste et puérile s'évaporer. Marnie s'y accroche, si fort. « Comment elles vont ? » Robbie hésite, un temps. Doit-il mentionner les crises à répétition de Poppy ? Adolescente autrefois modèle, devenue enfant terrible. Oui, Poppy est en colère, elle aussi. ? À la différence de Robbie, cela apparaît comme légitime. Mais elle devenait au fil des jours ingérable, un mystère pour son oncle, peinant déjà à accepter ses nouvelles responsabilités. Et puis, il y avait les cauchemars de la petite Willow, à qui sa mère manquait énormément. Le fait est, cependant, que le fils Cox ne pouvait se résoudre à mentir, surtout à Marnie. Alors, il lui raconte, quitte à l'accabler un peu plus. Mais Marnie ne semble pas surprise. Elle encaisse, une fois de plus. « Heureusement que tu es là, Robbie. » Il hoche la tête. Oui, heureusement. Il n'ose même pas penser à ce qu'il serait advenu des petites, autrement. Sûrement la route vers les familles d'accueils et autres foyers. Ou, alors, avec un peu de chance, le juge aurait-il eu assez de clémence pour accorder une chance à Aiden, le petit-frère par alliance ? – la mère Cox n'étant clairement pas de taille. « Tu peux pas savoir – à quelle point je te suis reconnaissante. » Marnie semble si vulnérable, dans sa combinaison orange. Sa voix se brise, le coeur de son frère aussi. « T'as pas besoin. Je suis ton frère. C'est normal. » Les mots de Robbie écorchent un sourire sur les lèvres de sa frangine. « Tout ce qui compte, c'est que tu ailles bien. Ça va être compliqué mais faut que tu restes forte. » Robbie sort le dessin de Willow, à l'attention de sa mère. Marnie manque de fondre une nouvelle fois en larmes. « Pas pour moi, ni pour toi, mais pour elles, d'accord ? Tu me le promets ? » Marnie, qui lui avait pourtant promis que son imbécile de petit-ami était un mec bien, s'exécute. Cette fois-ci, Robbie sait qu'il doit la croire. Le temps file et le fleuriste se retrouve bien trop vite à l'extérieur du bâtiment. Retour à la vie quotidienne, loin de Marnie. Dehors, Veena l'attend. Elle avait insisté pour l'accompagner et Robbie n'était pas mécontent de la revoir, loin de là. Laisser Marnie ici lui était si pénible. Veena, elle, apportait un peu de baume au coeur même si celui de Robbie ne le laisserait pas rire. Du moins, pas comme avant. Pas tant que Marnie ne rentrerait pas à la maison.


Dernière édition par Robbie Cox le Dim 30 Avr - 15:53, édité 30 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aiden Meeler

avatar

Messages : 174
Avatar, © : diego barrueco, lolitaes
Pseudo : mazikeen
Age : vingt-trois ans
Activité : il en fout pas une
Statut : célibatard
En poche : cigarettes, briquet, quelques billets, smartphone,

TALKING IN CODE;
Compte en banque: $
Contacts:
RP: Cybele + Ren

MessageSujet: Re: ( wild horses couldn't drag me away ) (délai: 3/05)   Mar 25 Avr - 20:03

Bienvenue et courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ( wild horses couldn't drag me away ) (délai: 3/05)   Mar 25 Avr - 20:05

rami malek le best  I love you j'aime trop l'idée du personnage, j'ai hâte de lire ta fiche   pour le moment je n'ai pas trop d'idée de lien, mais si j'en trouve une je te mpotte  I love you
bienvenuuue ici en tout cas    
Revenir en haut Aller en bas
Imran Hadid

avatar

Messages : 17
Avatar, © : hnh, balaclava.
Pseudo : sarah, javanaise.
Age : 26 yo.
Activité : architect & designer.

MessageSujet: Re: ( wild horses couldn't drag me away ) (délai: 3/05)   Mar 25 Avr - 20:14

mais mais mais mais mais
c'est tellement l'homme de ma vie
(j'en pleure d'amour)
je ne suis pas sûr qu'imran soit assez cool pour robbie mais si j'ai un truc en tête, je te mpotte direct
en attendant, je t'achèterais des tulipes everyday
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sofia Fenwick
◆ sitting in a palace covered in gold
avatar

Messages : 339
Avatar, © : chloe bennet, freesia (av).
Multicomptes : dirk.
Pseudo : tyrells, arianne.
Age : twenty-six yo.
Activité : radio host, amateur dj.
Statut : complicated, too complicated.
En poche : gum, iphone, wallet, car keys, lip bomb, phone charger, old ipod with the mixes, make up, (...).

TALKING IN CODE;
Compte en banque: ($$$$)
Contacts:
RP: open (bel)

MessageSujet: Re: ( wild horses couldn't drag me away ) (délai: 3/05)   Mar 25 Avr - 21:13

Bienvenue parmi nous et superbe choix I love you

_________________
{ she said a bit of madness is key to give us new colors to see, who knows where it will lead us, and that's why they need us, so bring on the rebels, the ripples from pebbles, the painters, and poets, and plays, and here's to the fools who dream, crazy as they may seem. }

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ( wild horses couldn't drag me away ) (délai: 3/05)   Mar 25 Avr - 21:15

ces avatars
merci beaucoup vous quatre
oona, ça marche, je vais réfléchir de mon côté  
imran, trop de beauté en toi et t'inquiète, t'auras des réductions pour tant de fidélité
je réfléchis à un truc aussi, promis
Revenir en haut Aller en bas
Dottie Rose
◦ promise me, no promises
avatar

Messages : 312
Avatar, © : vikander (©moonlight).
Multicomptes : clive.
Pseudo : belispeak, anaïs.
Age : twenty-seven yo, half child and half ancient.
Activité : filmmaker (indie docu-films).
Statut : elusive.
En poche : phone, wallet, keys, mints, leather notebook, loose change, hairpins, bright orange nailpolish, sunglasses, camera, paperback.

TALKING IN CODE;
Compte en banque: scraping by. ($$)
Contacts:
RP:

MessageSujet: Re: ( wild horses couldn't drag me away ) (délai: 3/05)   Mar 25 Avr - 21:18

Bienvenue, officiellement. Le début claque, j'ai hâte d'en lire plus. Et bon, Rami fait pas trop mal aux yeux non plus.

_________________
▪️ ▪️ ▪️  but in our story, who is the monster at the end of the book? oh my love, the monster is time.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ultralife.forumactif.com
Leon Brigham

avatar

Messages : 92
Avatar, © : r. gosling, hepburns
Pseudo : jo
Age : 35 yo
Activité : music producer
Statut : divorced
En poche : car keys, iphone, wallet, gum, old concert ticket

MessageSujet: Re: ( wild horses couldn't drag me away ) (délai: 3/05)   Mer 26 Avr - 0:50

rolling stones, rami, le pseudo, le boulot, je suis fan
bienvenue parmi nous I love you
je crois qu'on pourrait facilement se trouver un lien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tasha Taylor

avatar

Messages : 27
Avatar, © : suki waterhouse, balaclava.
Pseudo : aghnn.
Age : 25 yo.
Activité : quietly destroying the world.
Statut : heart : half dead, half biting your neck.
En poche : lighter, lipstick, perfume sample, knife.

TALKING IN CODE;
Compte en banque:
Contacts:
RP: oui (2/3)

MessageSujet: Re: ( wild horses couldn't drag me away ) (délai: 3/05)   Mer 26 Avr - 1:00

j'adore ce début, trop de douceur en robbie
bienvenue, je réfléchis à un lien de mon côté mais avec mon monstre, c'est pas toujours facile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Côme Archer

avatar

Messages : 144
Avatar, © : daniel sharman, witchling.
Pseudo : l'oisillon bleu.
Age : twenty-nine yo.
Activité : composer, musician in a rock band.
Statut : single father.

TALKING IN CODE;
Compte en banque: ($$$$)
Contacts:
RP: open (pam, vera, heath, elias, tc) - fr.

MessageSujet: Re: ( wild horses couldn't drag me away ) (délai: 3/05)   Mer 26 Avr - 12:52

bienvenue parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ( wild horses couldn't drag me away ) (délai: 3/05)   Mer 26 Avr - 18:25

quelle brochette
merci beaucoup tout le monde
Revenir en haut Aller en bas
Veena Selwyn

avatar

Messages : 65
Avatar, © : sophie cookson, freesia.
Pseudo : crick, dorine.
Age : twenty-seven yo.
Activité : photographer, social media influencer.
Statut : in relationship, but someone else is also in her mind.
En poche : lipstick, phone, notebook, keys, wallet.

MessageSujet: Re: ( wild horses couldn't drag me away ) (délai: 3/05)   Jeu 27 Avr - 21:44

Bienvenue officiellement parmi nous. I love you
Et j'ai hâte de rp avec toi. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bobbi Hayes

avatar

Messages : 264
Avatar, © : Roden, by Wolfgang
Pseudo : Ines.
Age : Twenty seven yo.
Activité : Interior Designer for Jem's cafe.
Statut : Thanks to her lies, Bobbi is now supposed to be engaged with Jem Kessler.
En poche : malboros, notebook leather, mints, her favorite lipstick, phone, home and car leys, candies, id, sunglasses, some make-ups.

TALKING IN CODE;
Compte en banque: {$$$}
Contacts:
RP: clare, jem, eli, tc, elias, (fr, fr/anglais)

MessageSujet: Re: ( wild horses couldn't drag me away ) (délai: 3/05)   Dim 30 Avr - 14:59

Coucou
Ton délai imparti ainsi que la réservation de ton avatar expirent aujourd'hui. Si tu désires demeurer parmi nous, n'hésite pas à demander un délai supplémentaire de 3 jours (ainsi que le renouvellement de ta réservation), à condition que la première et la dernière partie de ta fiche aient été remplies dans leur intégralité. Dans tous les cas, tu as 48h pour te manifester, sans quoi ton compte sera malheureusement supprimé. Bon courage!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ( wild horses couldn't drag me away ) (délai: 3/05)   Dim 30 Avr - 15:03

veena, tout pareil I love you I love you merci
bobbi, je m'excuse vraiment pour mon retard, je me suis laissée déborder , du coup, j'aimerais bien un petit délai s'il vous plaît (trois/quatre jours suffiraient je pense, voire avec un peu de chance, je vais peut-être finir ce soir, je ne sais pas )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ( wild horses couldn't drag me away ) (délai: 3/05)   

Revenir en haut Aller en bas
 
( wild horses couldn't drag me away ) (délai: 3/05)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Wild VW Drag Day a Clastres le 7/8 juin
» Handpresso® wild - des avis ?
» Into the wild (Jon Krakauer)
» drag harley
» parachute de drag

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PUNCHING IN A DREAM :: V. / PUNCHED NOSE :: MAGIC BEANS AND TRUTH MACHINES-
Sauter vers: