AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 beautiful, dirty, rich; ft. eli.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Halsey Weisz

avatar

Messages : 26
Avatar, © : felicity jones, BALACLAVA + tiny heart (signature)
Pseudo : babs.
Age : trente quatre ans.
Activité : la tête dans les nuages, les pieds loin du sol. hôtesse de l'air, elle passe son temps entre deux aéroports.
Statut : elle se pense veuve la belle, du moins, c'est ce que le monde lui laisse penser.
En poche : iphone, clopes, lipstick, keys, pictures, earphones.
Age : 22

TALKING IN CODE;
Compte en banque: trop de zéros pour pouvoir les compter.
Contacts:
RP: free. (eli, dione, you?)

MessageSujet: beautiful, dirty, rich; ft. eli.   Mar 25 Avr - 20:16


beautiful, dirty, rich.
eli & halsey

« Why can't i see grandma ? » La petite voix fluette interrompu l'action de la brunette qui vit le reflet de sa mini-elle dans le miroir. Un sourire chaleureux apparu sur les lèvres de la mère qui observait la gamine à travers son reflet. « It's going to end late. And you've got school tomorrow, remember ? » Un moue boudeuse apparu sur le visage de l'enfant ce qui eu le don de faire rire la brune. Elle se retournait, avançant jusqu'à la petite brune. « But i'll give her a hug for you, 'kay ? » « ...okay. » dit-elle d'une petite voix qui laissait paraître une certaine déception. « Come here. » Elle attrapait la gamine avant de se relever et déposer son nez dans le cou de celle-ci, tentant de la chatouiller, ce qui eu le don de la faire rire aux éclats. Elle adorait quand elle riait comme ça, c'était tellement plus agréable. Finalement, elle posait la gamine sur le lit avant de s'avancer de nouveau vers sa coiffeuse et attraper son rouge à lèvre pour ajouter la touche finale à son maquillage. « I hope i will be as beautiful as you are when i'll grow up. » La brunette eu un petit sourire qui apparu sur ses lèvres avant de se retourner vers l'enfant. « You'll even be prettier. » Et ça, elle en était persuadé. Elle accordait un coup d'oeil à son téléphone, et c'est là qu'elle comprit que si elle ne partait pas immédiatement, elle arriverait probablement en retard … ce qui lui attirerait probablement les foudres de sa mère. Enfilant finalement une paire de Louboutin qui traînait dans son placard, elle attrapait sa veste suivie de son sac pour sortir de sa chambre, suivie de prêt par le minimoys trottinant après chacun de ses pas. « Clara ? I'm gonna go ! » « Okay ! See ya ! » « If you want to order pizzas, the is money on the table . » « Thanks ! » répondit l'au pair tandis que la jeune femme ouvrait enfin la porte. « Have a good night ! And if you don't want to come home tonight, you know .. it's okay. » Elle haussait un sourcil en voyant le regard complice de son employée. Halsey pouffait légèrement. « It's only a family diner for my mom's birthday. » « Yeah. In a place where there will be a lot of beautiful, rich and probably strong man. » « You know i'm... » « I'm kidding Halsey ! Go, or you will be late ! » « Are you kicking me out ? » « Maybe. » Un rire s'échappait de nouveau des lèvres de la demoiselle avant qu'enfin, elle quitte l'habitation et monte au volant de sa voiture.

Enfin, la voici pénétrant dans ce restaurant, effectivement avec quelques minutes de retard. Sa robe noire épousant sa silhouette comme si elle avait été cousu sur elle tandis que ses jambes paraissaient interminables sur cette paire de talons haut. Frange parfaitement coupée, vernis parfaitement posé et maquillage impeccable. Elle avait bel et bien du prendre ses mesures pour pouvoir être à l'image de la famille parfaite, image qui était pourtant si salis quand on pensait aux conflits internes.
Halsey, c'était à la fois l'ovni de la famille et probablement l'une des plus respectables. Discrète, faisant profil bas, elle ne faisait jamais parler d'elle. Cliché de l'enfant parfait ? Probablement. Elle tentait d'éviter les conflits, elle hissait drapeau blanc dés que les choses s'envenimaient. Mais c'était un échec cuisant à chaque fois. Probablement car elle savait qu'en finalité, tout ce qu'elle tenterait de dire pour calmer le jeu – ou plutôt le conflit qui opposait son frère à ses parents – ne feraient qu'aggraver les choses. Et elle savait aussi que lui même avait une dent contre elle. Elle même ne comprenait pas réellement pourquoi. Elle tentait toujours, lors des cérémonies, des repas, des rencontres familiaux, d'engager la discussion, de lui faire comprendre qu'elle serait plus ou moins ravis d'avoir des rapports normaux avec lui. Mais c'était comme faire la discussion à un sourd. Et la brunette, elle n'irait pas jusqu'à dire qu'elle le vivait particulièrement mal car ça avait toujours été comme ça. Du moins, aussi loin qu'elle s'en souvienne. Mais il n'empêche que depuis la mort de son mari, elle avait eu besoin de sa famille. Elle avait cependant eu quelques doutes quant à la sincérité de sa mère qui prétendait être touchée par ce drame. Halsey avait de très bons rapports avec elle, à une époque, elle avait même voulue suivre son exemple. Mais rapidement, elle avait comprit qu'elle était particulièrement dans le paraître. Tout n'était que paraître pour elle. Elle savait pertinemment qu'avec ses traits tirés par le botox, elle prétendrait encore avoir uniquement quarante ans. Alors que tous savaient que ce soir, elle gagnait un an de plus.. bien loin de cet éternel quarante qu'elle prétendait avoir depuis plusieurs années. Aux yeux d'Halsey, c'était simple : oui, elle était touchée de voir sa fille aussi triste. Mais un deuil, ça faisait pas bonne image. Alors elle avait jouée le jeu pendant quelques semaines, pour finalement tenter de convaincre Halsey de sortir, rencontrer d'autres hommes.
Sa mère était sa meilleure alliée. Mais sans comprendre pourquoi, la brune avait des doutes quant à l'éternelle sincérité de celle-ci. Disons qu'elle estimait qu'elle était excellente actrice, et qu'on ne savait jamais réellement lorsqu'elle était une simple mère de famille, ou Madame De Quincey, à la réputation parfaite et aux admirateurs en grand nombre. Alors Halsey, elle se contentait d'aller dans son sens quand quelque chose la déplaisait, et elle ne disait rien d'autre. Outre en discuter à Clara, cette ancienne au pair embauchée deux ans au par avant qu'elle avait bel et bien décidé de garder avec elle car elle s'occupait si bien de Lucie. Bien souvent, Halsey se moquait elle même de sa propre famille, simplement car elle trouvait cet éternel côté guindé ridicule. Alors elle racontait tout à Clara, qui riait tout autant que la demoiselle. En finalité, Halsey, quand on lui demandait de sourire, d'être présente, elle le faisait. Mais tout ce cirque autour d'eux, elle s'en fichait. Et elle se faisait toujours un joie de mettre son nom d'épouse – veuve ? - en avant. Peut-être pour qu'au fond, on l'oubli. Non pas qu'elle se sentait honteuse de sa famille. Elle était juste … désireuse de garder ses distances avec ce monde de paillette.

Elle vit que sa mère l'aperçu. Elle s'attendait à voir son visage se fermer dû au léger retard, mais au lieu de ça, c'est un immense sourire qui s'affichait sur les lèvres de la matriarche. « Sorry, i'm late ! » déclarait la demoiselle en se postant autour de la table de ce restaurant particulièrement réputé pour ses plats délicieux … et ses prix excessifs. « Don't worry, it happens. Come one, take a seat ! » déclarait la mère de famille. Ainsi, elle s'installait sur l'une des deux places vides. Et elle ne pu s'empêcher de remarquer le siège vide entre elle et sa sœur. Elle redressait le regard vers sa cadette, comme pour avoir une réponse à sa question, mais elle ne fit qu'hausser les épaules. « Eli's not here yet ? » se permit-elle de demander. Et là, elle le vit ce visage. Celui qui montrait que ça mère était énervé de le savoir en retard. Elle se senti soudainement coupable d'avoir enfoncer le couteau dans la plaie, mais elle n'en montrait rien. « Because... » commençait-elle. « He called me while i was driving. He told me he would be late, so do i. Lot of trafic, like … a lot. So he bet he would be here before me, but apparently … i won. » Elle s'empressait d'attraper la bouteille de champagne qui trônait sur la table pour remplir sa flûte et l'amener à ses lèvres. Seulement en voyant sa mère, elle vit qu'apparemment, elle avait été plutôt convaincante. Plus qu'à espérer qu'en finalité, il ramène bel et bien ses fesses. « Oh, and happy birthday mommy! do you want your gift now or later ? » détendre l'atmosphère, ça, elle savait faire. « later will be fine, thank you halsey. »  


♡ ♡ ♡
MACFLY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
beautiful, dirty, rich; ft. eli.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Beautiful agony
» Dirty Little Secrets
» Moving City - 14.08.2010 - Zürich
» [K-Drama] You're Beautiful
» Open Air de Zürich - 27 au 29 août

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PUNCHING IN A DREAM :: III. / SAN DIEGO, CA :: LA JOLLA :: The Goldfinch-
Sauter vers: