AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 - may we go the places that scare us.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Daisy Malone
reasons, seasons and lifetimes.
avatar

Messages : 52
Avatar, © : camilla luddington, lempika.
Pseudo : hbic, adèle.
Age : thirty-one.
Activité : she's a flight attendant.
Statut : single mama of six-year-old twins.
En poche : (car) keys, phone, red lipstick, some cash, a mini teddy bear, id.

TALKING IN CODE;
Compte en banque: it's alright.
Contacts:
RP:

MessageSujet: - may we go the places that scare us.   Mer 26 Avr - 20:32


[daisy malone]
the troubles will get smaller, and the world will keep on living

nom complet : Daisy Rebecca Malone. Rien de plus typique que des références directes à ses deux feues grands-mères, et puis, le patronyme. ◦ âge, date et lieu de naissance : Trente-et-un ans, déjà, et elle le vit plutôt bien. Principalement parce qu'on lui dit sans cesse qu'elle ne les fait pas. Née à Oceanside en mille neuf-cent quatre-vingt six, elle y a vécu la majorité de son enfance. ◦ origines et nationalité : Un père aux quelques origines écossaises, une mère italienne, la jeune femme née sur le sol américain en a acquis la nationalité peu après sa naissance. ◦ statut civil et orientation sexuelle : Célibataire depuis trop longtemps selon sa mère, elle est hétérosexuelle. ◦ occupation et situation financière : Elle a d'abord entamé des études de droit, avant de se rediriger vers son rêve de gamine; passer la journée dans les airs. Elle en est devenue hôtesse, et gagne plutôt correctement sa vie. ◦ situation familiale : Fille aînée d'une petite fratrie, Daisy a eu deux enfants à son tour, des jumeaux âgés de six ans. ◦ traits de caractère : Charismatique, diplomate, sarcastique, drôle, serviable, forte, leader, ouverte d'esprit, expressive, maternelle, taquine, émotive, nerveuse, autoritaire, control-freak.. ◦ groupe : This could be enough.

let's talk about spaceships
Daisy, ou la force tranquille. La diplomatie incarnée, you name it. C'est la personne qui sait toujours quand et comment il faut dire les choses, elle a cette aura qui fait qu'on l'écoute, que l'on soit d'accord avec elle ou non. On lui dit souvent qu'elle apaise les âmes, sourire en coin. ◊ Paradoxalement, elle est également assez nerveuse, en particulier lorsque les problèmes la concernent directement. Etrangement, elle a dans ces là beaucoup plus de mal à voir le verre à moitié plein. ◊ Sa mère étant italienne, elle a hérité d'une double culture, qu'elle transmet à son tour à ses enfants. Elle parle couramment la langue, et il n'est pas rare de l'entendre jurer avec des mots du pays en forme de botte. Souvent, ça amuse plus qu'autre chose. ◊ Ses parents sont profondément démocrates socialistes, fervents supporters de Bernie Sanders plutôt que d'Hillary Clinton; ils militent pour bon nombre de causes, dont des droits civiques et civils de minorités dites visibles. La jeune femme a donc baigné dans un climat politique relativement présent, et a hérité des valeurs morales de ses géniteurs. Elle voulait d'ailleurs faire du droit son métier, mais son coeur en a décidé autrement. ◊ Elle a mis un temps fou avant de passer son permis de conduire comparé à ses camarades de l'époque, terrifiée à l'idée d'avoir le contrôle d'un volant. C'était une peur complètement infondée et pourtant bien réelle. Encore aujourd'hui, elle préfère être simple passagère que conductrice. ◊ Elle possède une collection de vernis dont on ne soupçonnerait même pas l'existence de la couleur, assez impressionnante. Il en va de même pour les sacs à main et autres escarpins. Loin d'être millionnaire, elle sait par contre faire de bonnes affaires. ◊ En tant qu'aînée d'une famille de quatre enfants, elle s'est toujours sentie investie d'un rôle semi-maternel envers ses frères et soeurs. Moralisatrice et attentionnée, on a vu sa grossesse comme l'ironie du sort. Son père l'a mieux pris que ce qu'elle aurait imaginée, sa mère a étonnamment été ravie (d'avoir des petits enfants, pas des circonstances, évidemment). ◊ Daisy manie le sarcasme avec une facilité déconcertante, elle pourrait parfois rivaliser avec son ex-époux, sauf qu'elle, sait quand il est temps d'avoir des conversations sérieuses.
L'amour et Daisy, ça n'a jamais vraiment fait bon ménage. Elle a eu son high school sweetheart, puis il l'a plaqué du jour au lendemain, sans raison particulière. Longtemps considérée comme célibataire endurcie, elle a eu quelques flirts qui ont rarement aboutis à quoi que ce soit de concret; elle se disait maudite. Et puis, il y a eu Max-imilian. Oh, elle voyait bien le genre. Charmeur invétéré, charisme indéniable et physique attrayant. En somme, la définition de ce qu'elle aurait du fuir mais, elle est tombée dedans, pensant d'abord vivre une idylle digne des meilleurs romans. L'amour, elle ne saurait se l'avouer pourtant, l'a frappée de plein fouet. ◊ La chute a été rude. Une découverte de stupéfiants, une presse people omniprésente, et puis une grossesse surprise. Dire qu'elle a eu l'impression que le ciel lui est tombé sur la tête serait un euphémisme; la dépression l'a guettée. ◊ Le coeur en miettes, elle a pris la décision de couper les ponts, complètement, quasiment du jour au lendemain. ◊ Quand il était en prison, Daisy lui a rendu visite, une seule et unique fois. Froide au possible, elle était venue lui apporter une photo des jumeaux, laissant également sous entendre qu'il pourrait, à sa sortie de prison, faire leur connaissance et sous conditions. ◊ Depuis, la vie a repris son cours, la jeune femme se dit comblée dans son rôle de mère, elle n'attend plus grand chose d'autre de la vie.

sad, but endearingly so.
La jeune femme entrouvre la porte de la petite chambre, avant d’y pénétrer en faisant le moins de bruit possible. Elle grimace alors que le parquet grince sous ses pieds, et referme doucement la porte derrière elle. Les mains sur les hanches, elle observe ce même sol sur lequel jonchent un nombre incroyable de jouets en tout genre; elle soupire un peu, avant de tourner la tête vers ses deux progénitures. Ils ont beau se chamailler à tout va, ils refusent pourtant de faire chambre séparée. Daisy sourit, et s’accroupit légèrement afin d’attraper une poignée de petites voitures et de poupées aux cheveux coupés courts « comme maman ». Elle les dépose dans un bac, alors qu’une petite voix vient la tirer de ses pensées. Elle se retourne pour trouver une Aurora aux yeux entrouverts, qui se bat visiblement contre le sommeil. Daisy s’approche, vient s’asseoir sur le rebord du lit. « What are you doing mama? » Elle lui ressemble tellement. Des deux, la petite fille est celle qui est indéniablement sienne. Les mêmes expressions du visage, sourire, et son caractère se dessine peu à peu. La jeune mère se demande parfois, souvent, si six ans auparavant elle a bien fait de les avoir coupé de leur père, de l’avoir coupé de ses enfants. La nécessité à ce moment n’a jamais fait disparaitre la culpabilité qu’elle a pu ressentir, malgré tout. Elle secoue la tête, et donne un petit baiser sur la main de l’enfant. « Nothing, go back to sleep babycakes. » Sans broncher, elle retombe dans les bras de Morphée. Il est quasiment une heure du matin, Daisy n’est pas tranquille. Elle sait que dans quelques jours, Max les rencontrera et si tout devrait « bien » se passer, la boule qu’elle a au ventre ne semble pas vouloir passer. Et bien plus qu’elle ne voudrait l’avouer,  le fait de le voir après tout ce temps lui fait ressentir tout un tas d’émotions aussi contradictoires les unes que les autres. Se passant une main dans les cheveux, Daisy éteint la petite veilleuse, et sort de la pièce aussi discrètement qu’elle y est entrée.

and a kiss to make it better
pseudo/prénom : hbic, adèle. ◦ âge et pays : 22, principalement la France. ◦ avatar : camilla luddington.  ◦ scénario/pré-lien/inventé : inventé. ◦ avis, autres :   . ◦ crédits : fyeahcamillaluddington.


Dernière édition par Daisy Malone le Jeu 27 Avr - 14:46, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiden Meeler

avatar

Messages : 174
Avatar, © : diego barrueco, lolitaes
Pseudo : mazikeen
Age : vingt-trois ans
Activité : il en fout pas une
Statut : célibatard
En poche : cigarettes, briquet, quelques billets, smartphone,

TALKING IN CODE;
Compte en banque: $
Contacts:
RP: Cybele + Ren

MessageSujet: Re: - may we go the places that scare us.   Mer 26 Avr - 20:41

Bienvenue et courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: - may we go the places that scare us.   Mer 26 Avr - 20:46

baby mama
Revenir en haut Aller en bas
Daisy Malone
reasons, seasons and lifetimes.
avatar

Messages : 52
Avatar, © : camilla luddington, lempika.
Pseudo : hbic, adèle.
Age : thirty-one.
Activité : she's a flight attendant.
Statut : single mama of six-year-old twins.
En poche : (car) keys, phone, red lipstick, some cash, a mini teddy bear, id.

TALKING IN CODE;
Compte en banque: it's alright.
Contacts:
RP:

MessageSujet: Re: - may we go the places that scare us.   Mer 26 Avr - 20:55

Merci Aiden I love you
Max,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dottie Rose
◦ promise me, no promises
avatar

Messages : 312
Avatar, © : vikander (©moonlight).
Multicomptes : clive.
Pseudo : belispeak, anaïs.
Age : twenty-seven yo, half child and half ancient.
Activité : filmmaker (indie docu-films).
Statut : elusive.
En poche : phone, wallet, keys, mints, leather notebook, loose change, hairpins, bright orange nailpolish, sunglasses, camera, paperback.

TALKING IN CODE;
Compte en banque: scraping by. ($$)
Contacts:
RP:

MessageSujet: Re: - may we go the places that scare us.   Mer 26 Avr - 22:35

Clive va être vachement vexé s'il a pas été nommé parrain.
Bienvenue, j'ai très hâte d'en savoir plus là.

_________________
▪️ ▪️ ▪️  but in our story, who is the monster at the end of the book? oh my love, the monster is time.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ultralife.forumactif.com
Bobbi Hayes

avatar

Messages : 264
Avatar, © : Roden, by Wolfgang
Pseudo : Ines.
Age : Twenty seven yo.
Activité : Interior Designer for Jem's cafe.
Statut : Thanks to her lies, Bobbi is now supposed to be engaged with Jem Kessler.
En poche : malboros, notebook leather, mints, her favorite lipstick, phone, home and car leys, candies, id, sunglasses, some make-ups.

TALKING IN CODE;
Compte en banque: {$$$}
Contacts:
RP: clare, jem, eli, tc, elias, (fr, fr/anglais)

MessageSujet: Re: - may we go the places that scare us.   Jeu 27 Avr - 10:53

CAMILLA, je t'épouse Bienvenue à nouveau I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clare Buchanan
◦ put your hands into the fire.
avatar

Messages : 273
Avatar, © : camile mendes, little liars.
Pseudo : clémence. (borealis)
Age : 24 ans.
Activité : avocate en devenir.
Statut : escape.

TALKING IN CODE;
Compte en banque: $
Contacts:
RP: taken (cal, bobbi, jem, clive, lip, eli)

MessageSujet: Re: - may we go the places that scare us.   Jeu 27 Avr - 12:32

je suis tellement contente que tu ais cette motivation.. j'ai super hâte d'en lire plus sur la jolie demoiselle!
(re)bienvenue parmi nous bon courage pour ta fiche et si tu as la moindre question, surtout n'hésites pas à nous contacter

_________________
come and let us live my dear, let us love and never fear, then let amorous kisses dwell on our lips, begin to tell a thousand, and a hundred, score an hundred, and a thousand more, we’ll confound the reckoning quite, and lose ourselves in wild delight: while our joys so multiply, as shall mock the envious eye.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: - may we go the places that scare us.   Jeu 27 Avr - 14:11

camilla
bienvenue belle plante
Revenir en haut Aller en bas
Daisy Malone
reasons, seasons and lifetimes.
avatar

Messages : 52
Avatar, © : camilla luddington, lempika.
Pseudo : hbic, adèle.
Age : thirty-one.
Activité : she's a flight attendant.
Statut : single mama of six-year-old twins.
En poche : (car) keys, phone, red lipstick, some cash, a mini teddy bear, id.

TALKING IN CODE;
Compte en banque: it's alright.
Contacts:
RP:

MessageSujet: Re: - may we go the places that scare us.   Jeu 27 Avr - 14:25

Dottie - disons qu'il n'aura pas eu la possibilité d'être vexé

Merci tout le monde I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: - may we go the places that scare us.   Jeu 27 Avr - 15:26

bienvenue parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas
Dottie Rose
◦ promise me, no promises
avatar

Messages : 312
Avatar, © : vikander (©moonlight).
Multicomptes : clive.
Pseudo : belispeak, anaïs.
Age : twenty-seven yo, half child and half ancient.
Activité : filmmaker (indie docu-films).
Statut : elusive.
En poche : phone, wallet, keys, mints, leather notebook, loose change, hairpins, bright orange nailpolish, sunglasses, camera, paperback.

TALKING IN CODE;
Compte en banque: scraping by. ($$)
Contacts:
RP:

MessageSujet: Re: - may we go the places that scare us.   Jeu 27 Avr - 17:31

Je débarque sous peu dans tes mp. What a Face
C'est parfait, bon jeu.

_________________
▪️ ▪️ ▪️  but in our story, who is the monster at the end of the book? oh my love, the monster is time.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ultralife.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: - may we go the places that scare us.   

Revenir en haut Aller en bas
 
- may we go the places that scare us.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PUNCHING IN A DREAM :: II. / CALIFORNIA ENGLISH :: PHRASES TO BREAK THE ICE :: KINGS AND QUEENS OF SUMMER-
Sauter vers: