AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 she's made of outer space.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: she's made of outer space.    Ven 28 Avr - 0:56


[reva dune]
Lady lady, glitters but there's no gold
She carries sweetly infectious magic formulas
I'm so delirious, is she that serious ?

nom complet : reva cristina nuria almenazar-dune. dieu merci elle se contente d'un simple reva dune au quotidien. ◦ âge, date et lieu de naissance : âgée de vingt-six ans, née lors d'un interminable été indien un 19 octobre à tecate, mexique. ◦ origines et nationalité : difficile de ne pas deviner qu'elle n'est pas une américaine typique et pour cause. elle est née au mexique, a rejoint les us à ses quatre ans quand sa mère a épousé un irlandais rencontré pendant des vacances à tijuana (parce qu'il fallait visiblement prolonger le cliché jusqu'à la rencontre). si elle a obtenu la nationalité américaine une fois adoptée par son beau-père, ses origines mexicaines ressortent jusque dans son accent. elle a pris le nom de famille de son beau-père pour faciliter son intégration sur le sol américain. ◦ statut civil et orientation sexuelle : si son style et son job vous laissent à penser qu'elle cumule les conquêtes, think again. elle est aussi stable qu'une fille puisse l'être - au moins lorsqu'elle est en couple. ses relations sont rarement de courte durée, bien qu'elle apprécie les plans occasionnels. enceinte à dix-sept ans, elle a choisi de l'abandonner dès sa naissance. ◦ occupation et situation financière : trois ans qu'elle joue les barmaids dans un club de strip-tease. elle a vaguement tenté l'aventure gogo danseuse au préalable mais sa coordination lamentable l'a sauvée de l'enfer du métier quand une place s'est libérée au bar, suite au départ en trombe de Coco partie rejoindre son coup d'un soir. elle ne gagne pas une fortune, mais n'ayant pas grandi dans l'opulence, elle vous dira que ça change pas de son enfance. ◦ situation familiale : une mère, une abuela, un géniteur dont elle ne sait rien et un beau-père qui l'a élevée et aimée comme sa propre fille - claques comprises. ◦ traits de caractère : chill, tantôt mature, tantôt immature, moqueuse, sociable mais distante, sensuelle, franche, calme, simple, maligne sans être particulièrement intelligente. ◦ groupe : this could be enough.

let's talk about spaceships
(1). Mexicaine de naissance, s'est retrouvée aux Etats-Unis à 4 ans, lorsque sa mère a épousé un Américain après une rencontre express à Tijuana. C'est à Albuquerque qu'elle a grandi, au sein d'un foyer modeste. (2). Tombée enceinte à seize ans, elle a fait le choix (contre la volonté de sa mère et de son beau-père), de mener la grossesse à terme mais surtout de faire adopter sa fille, qu'elle n'a même jamais prise dans ses bras. Trop immature à l'époque pour élever un enfant, et avec le père qui s'est fait la malle, elle a toujours considéré que c'était la meilleure chose à faire, quand bien même elle nourrit quelques regrets encore aujourd'hui. (3). Dès sa sortie de l'hôpital, Reva a mis les voiles, a quitté Albuquerque pour barouder au hasard, avant de se retrouver à San Diego. Elle n'a de fait plus aucun contact avec sa mère ni son beau-père, et quand bien même elle se montre douée pour ne rien montrer de ses émotions, leur absence dans sa vie la blesse. (4). Elle est tout ce qui se fait de plus mexicain. Bien qu'ayant grandi aux US, elle a parlé le plus clair de son temps en espagnol, ce qui lui a permis de conserver son accent mexicain, dont elle use et abuse tout en glissant quelques mots d'espagnol dans ses discussions. Elle donne toujours l'impression d'être en train de séduire, mais il suffit de la voir faire ça avec tout le monde pour comprendre que ce n'est qu'une impression. Elle est encore confrontée au racisme ambiant, de par ses origines. (5). Elle travaille comme barmaid dans un club de strip-tease, qui lui permet de payer ses factures. Elle a commencé par un boulot de gogo danseuse dans lequel elle s'est révélée mauvaise et a profité d'une place libérée au bar. elle a fait de son bar une petite institution au sein du club, et on vient autant pour les filles qui dansent que pour ses cocktails. (6). Reva est l'incarnation du mot "cool" : simple, détente, ne prend jamais la tête, se montre le plus souvent fun et souriante, fait une épaule agréable sur laquelle s'épancher. Sauf que Reva reçoit sans jamais vraiment donner ; elle se livre peu, reste un mystère pour la plupart des gens. Souvent désirée par les hommes, et en dépit de quelques relations un peu plus sérieuses, elle a du mal à s'intéresser plus que superficiellement aux gens qu'elle rencontre - à quelques rares exceptions.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: she's made of outer space.    Ven 28 Avr - 1:00

contacts
- - - - - - - ❖ - - - - - - -


› nicksy / ✩

rps
- - - - - - - ❖ - - - - - - -

en cours.
titre › w/nom.
titre › w/nom.


à venir.
titre › w/nom.
titre › w/nom.


terminés/abandonnés.
titre › w/nom.


recherches
- - - - - - - ❖ - - - - - - -

Citation :
des colocataires, peu importe l'âge et le sexe, avec lesquels elle partage un quotidien souvent haut en couleurs, bien qu'elle ne soit jamais disponible le soir du fait de son travail.
Citation :
des collègues, gogo danseuses, d'autres barmaids/barmen et tout ce que l'on peut imaginer au sein d'un club de strip-tease.
Citation :
des habitués du bar, qui viennent spécifiquement pour la voir et tenter de percer son mystère,
ou bien simplement parler avec elle en regardant le spectacle.

(ce sont vraiment des esquisses d'esquisses, tout est à développer. I love you)
Revenir en haut Aller en bas
 
she's made of outer space.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Killer Klowns From Outer Space (1988, Stephen Chiodo)
» La Bataille interplanétaire (Battle in Outer Space)
» Blood suckers from outer space (1984, Glen Coburn)
» Killer klowns from outer space [1987]
» Killer Klowns From Outer Space

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PUNCHING IN A DREAM :: V. / PUNCHED NOSE :: MAGIC BEANS AND TRUTH MACHINES-
Sauter vers: