AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 I never thought I'd see you again ~ Clay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: I never thought I'd see you again ~ Clay   Sam 29 Avr - 14:18

I never thought I'd see you again

Clay & Ophelia

Il est tôt. Peut-être trop d'ailleurs, et tu n'aurais pas dit non à quelques minutes de plus dans ton lit. Pourtant tu es là, à déambuler dans les couloirs de la maison d'édition dans laquelle tu travailles depuis quelques mois. Une part de toi s'émerveille encore tous les matins, n'arrive pas à y croire. Tu as réussi. Après des années d'études et d'espérance, tu te trouves finalement là où tes rêves te menaient depuis longtemps. Tu es peut-être légèrement déçue d'être toujours à San Diego, cette même ville qui t'a vu naître et grandir, mais après tout ta vie est ici, où aurais-tu bien pu aller ? Tous les endroits que tu rêves de visiter, réels ou fictifs, sont aujourd'hui à la portée de tes doigts, à travers les pages. Et c'est bien assez. Alors que tu marches comme chaque jour vers ton bureau, tu souries aux gens que tu croises, tu leur lances des bonjours polis, t'arrêtant parfois quelques secondes pour échanger quelques mots avec des collègues que tu apprécies plus. Tu te sens bien ici, dans ton univers. Tu ne pensais pas pouvoir te sentir aussi bien dans un travail un jour, mais celui-ci est fait pour toi, rien n'aurai pu te convenir mieux. Et puis aujourd'hui, tu es une nouvelle personne, quelqu'un de différent, une femme changée, grandie, plus mature. Tu es fière de la personne que tu es devenue et tu sais que tu as des gens derrière toi qui le sont tout autant.

Avant même que tu aies pu atteindre les portes de ton bureau, tu vois ton patron marcher vers toi. Tu ne peux empêcher des questions de naître dans ton esprit. Tu te repasses la dernière semaine dans ta tête, essayant de voir où tu aurais pu faire une erreur. Tu n'y peux rien, dans ce genre de moment tu ne peux pas refréner la panique qui assaillie ton corps. Alors tu souries, gaiement, comme si de rien n'était et que tu étais extrêmement heureuse de le voir. Ce qui n'est pas faux, évidemment. Tu n'as absolument rien à te reprocher, tu fais tout ce qu'on te demande avec application, comme tu l'as toujours fait. Tu retiens un soupir de soulagement en entendant les paroles de ton patron. Tu dois te charger d'un nouvel auteur. Ou plutôt d'un ancien mais ton collègue en charge de son travail n'arrive plus à rien, et c'est à toi de tirer les vers du nez de cet écrivain. Un large sourire prend place sur tes lèvres alors que tu suis ton patron dans un énième couloir. Tu es heureuse de commencer ta journée ainsi, à parler directement avec un auteur. Mais en apercevant l'homme que ton patron t'indique, tu te figes. Cet homme, tu le connais. Peut-être trop bien d'ailleurs. Tu prends quelques secondes pour te ressaisir, pour analyser la situation. Comment l'appeler ? Montrer à tout le monde que vous vous connaissez ? Tu ne sais pas, mais sous les yeux attentifs de ton supérieur tu ne peux pas faire autrement que de franchir les quelques pas qui te séparent de ton ancien professeur. Tu lui souries, tu lui tends ta main droite. « Monsieur Callaghan ? Ophelia Hopkins, je vais m'occuper de votre futur roman. Vous voulez bien me suivre dans mon bureau ? » Tu restes professionnelle, c'est la clé de la réussite et tu le sais bien. Tu reprends le chemin vers ton bureau, essayant du mieux que tu peux d'ignorer les vieux souvenirs qui remontent dans ton esprit. Ce n'est pas la première fois que vous vous retrouvez seuls dans un bureau, mais cette fois vos occupations seront bien différentes.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: I never thought I'd see you again ~ Clay   Dim 30 Avr - 15:57



≈ ≈ ≈
{ I don't quite know how to say, how I feel  }
crédit/ tumblrsnow patrol.

Clay redoutait ce rendez-vous depuis qu’il l’avait pris. En effet, on lui avait assigné un nouvel éditeur pour le prochain roman qu’il était censé pondre. Pourtant, depuis des mois il n’avait réussi à aligner aucune phrase. Il était face au syndrome de la page blanche et ça l’avait plongé dans une étrange solitude. Il s’était éloigné de tous ceux qui comptaient pour lui. L’alcool était devenu sa meilleure compagnie avant qu’il ne se rende compte qu’il risquait de tout ficher en l’air. Alors après avoir perdu sa femme, il avait décidé d’aller de l’avant et de diminuer sa consommation d’alcool. Il mettait un pied devant l’autre. Comme aujourd’hui avec ce rendez-vous-même s’il n’avait aucune idée de comment ça allait se dérouler. La maison d’édition n’était pas dupe il y avait un problème chez lui et il n’avait plus de moyen de s’enfuir. Clay était donc dans la salle d’attente, à se faire craquer les doigts nerveusement lorsque l’assistante vint le chercher pour aller rencontrer l’éditeur. Soudain, le cœur de Clay manqua un battement lorsqu’il s’aperçut que sa nouvelle éditrice n’était autre que son ancienne étudiante de laquelle il était tombé amoureux sans jamais osé prononcé le mot. Il n’avait même pas fait attention au nom qu’on lui avait proposé. Il avait accepté de rencontrer un nouvel éditeur, rien de plus, rien de moins. Maintenant il était face à son passé alors qu’il était dans une période compliquée et il ne savait pas du tout comment gérer la situation. Il n’était pas prêt, mais il avait intérêt à faire quelque chose. Il ne pouvait pas rester sans rien dire ou la mettre dans une situation embarrassante. Il lui en avait déjà fait assez bavé. Clay ne savait pas comment réagir face à la jeune femme, mais elle décida de lui faciliter la tâche en se montrant très professionnelle. Il se doutait qu’elle tenait à ce que tout le monde ignore leur passé ensemble et ça lui convenait parfaitement. Clay se contenta de sourire poliment et de la suivre. Il n’avait aucune envie de faire de vague. Une fois dans son bureau, Clay se demandait si c’était le moment de mettre les choses au point ou s’il fallait continuer à faire comme si de rien était. Cependant, il ne supportait pas les non-dits alors il décida de crever l’abcès en lui disant : « Je ne savais pas que tu étais ma nouvelle éditrice, si c’est embarrassant on peut tout à faire changer. » Il lui donnait donc la possibilité de se mettre à l’écart. Il serait même prêt à passer pour l’écrivain irascible qui l’aurait viré plutôt que tout le monde pense qu’elle a voulu arrêter. Sa carrière à elle était plus précaire que la sienne. De toute façon, il n’écrivait plus rien depuis des mois alors il n’avait rien à perdre.
Revenir en haut Aller en bas
 
I never thought I'd see you again ~ Clay
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marathon JE - Episode 3
» La Langue de Shakespeare
» Thought of the day.
» (M/LIBRE) JOSEPH MORGAN ⚓︎ Never thought I would meet someone like you
» One Piece 548

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PUNCHING IN A DREAM :: V. / PUNCHED NOSE :: MAGIC BEANS AND TRUTH MACHINES-
Sauter vers: