AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 maybe that's what happens when a tornado meets a volcano (cybele)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aiden Meeler

avatar

Messages : 174
Avatar, © : diego barrueco, lolitaes
Pseudo : mazikeen
Age : vingt-trois ans
Activité : il en fout pas une
Statut : célibatard
En poche : cigarettes, briquet, quelques billets, smartphone,

TALKING IN CODE;
Compte en banque: $
Contacts:
RP: Cybele + Ren

MessageSujet: maybe that's what happens when a tornado meets a volcano (cybele)   Dim 30 Avr - 16:30



❝when a tornado meets a volcano❞
Cybele & Aiden
Deux ans. Deux putains d’années qu’Aiden était devenu père. Cela faisait même plus que deux ans mais, pour tout dire, il n’était même pas certain d’avoir retenu correctement la date de naissance de sa fille. Au début, cette paternité ne l’avait pas intéressée. Il avait eu l’impression que Cybele avait voulu la lui imposer, qu’elle avait gardé le bébé pour des raisons égoïstes, … Alors durant les premiers mois de vie de sa fille, il avait préféré rester dans le déni. Peut-être qu’en faisant semblant de rien cette vérité finirait par ne plus exister ? Il avait eu un peu de mal à comprendre qu’un enfant, c’est pour la vie ; ce n’est pas quelque chose qu’on peut choisir d’ignorer pour toujours. Jusqu’à l’accouchement, il était resté persuadé qu’il s’agissait d’une mauvaise blague, que ce bébé n’était pas de lui. Et puis, au fil des mois, il avait bien été forcé de se rendre à l’évidence ; Chiara existait et elle était sa fille. Il n’avait pas vraiment choisi son prénom, on était loin de l’image du couple feuilletant toute une série de livres à la recherche du prénom parfait pour leur bébé. Non, il s’était contenté de répondre « Ouais » quand Cybele lui avait demandé si ça lui plaisait comme nom, « Chiara ». Il ne s’était pas du tout investi, convaincu que son ex petite-amie avait manigancé cette grossesse dans son dos, juste comme sa mère. Et puis Robbie, son demi-frère, avait fini par lui faire entendre raison et, au bout de trois mois, il se décida enfin à rencontrer sa fille et revoir Cybele par la même occasion. C’avait été très bizarre pour lui, de voir cette toute petite chose fragile pour la première fois et se dire qu’il en était responsable. Ca lui avait fait peur, en vérité. Il ne se sentait pas capable de s’en occuper, il avait peur d’être comme sa mère et de finir par la blesser.  Alors il reprit ses distances, mais cette fois il ne pouvait plus faire comme si elle n’existait pas. Pour se déculpabiliser, il commença à envoyer un peu d’argent à Cybele, de temps en temps, de façon tout à fait irrégulière. Il n’avait pas reconnu Chiara, il ne payait pas de pension alimentaire et de toute façon, il ne roulait pas sur l’or. C’était juste une manière pour lui de se dire qu’il était quand même un peu là et que Cybele ne pourrait pas lui reprocher d’avoir été complètement absent.

Ce ne fut que lorsque Chiara eut 1 an qu’Aiden devint plus présent et commença à lui porter davantage d’attention. Elle commençait à marcher, à comprendre ce qu’on lui disait,… Et ça, c’était plus intéressant qu’un bébé qui dort, pleure et mange. Néanmoins, la garde partagée n’était toujours pas établie. Il ne la voyait jamais en dehors de l’appartement de Cybele, et toujours de façon très aléatoire ; parfois deux fois en une semaine, parfois une fois en trois semaines. Mais ces derniers temps, l’idée d’aller reconnaître sa fille, d’être légalement son père et d’en avoir sa garde commençait à émerger.  Il n’y connaissait rien en bébé, et encore moins sur tout le matériel et produits qu’élever un enfant impliquait mais il était de plus en plus tenté par cette idée. Le seul problème à présent était d’en parler à Cybele, et il savait que ça risquait d’être difficile. Entre eux, tout était imprévisible. Il y avait des jours où ils se détestaient et se crachaient les pires insultes à la figure, et d’autres où leur complicité semblait plus forte que tout.  

Aujourd’hui, c’était décidé ; il allait essayer de lui en parler. Il allait bien sûr en profiter pour voir Chiara, mais pas sans lui avoir pris un petit cadeau. Il avait donc acheté un livre de coloriage La reine des neiges ainsi qu’une peluche, ayant vu plusieurs mamans se ruer dessus dans la boutique. Vers 15h, il mit le tout dans son sac à dos – pas question de se balader avec ça – et partit en transport en commun. Aiden n’avait toujours pas de permis et était donc obligé d’emprunter le bus ou le métro pour aller d’un quartier à l’autre. Il n’avait pas pris la peine de prévenir Cybele de sa venue, ça ne lui avait même pas traversé l’esprit de le faire. Une fois arrivé à destination, il s’empressa d’aller frapper à la porte. « Cybele it’s me !» Il avait hâte de revoir sa fille et de la prendre dans ses bras. Ce n’était plus possible pour lui de garder ses distances vis-à-vis de Chiara, elle comptait beaucoup trop pour lui à présent et il avait bien l’intention d’obtenir la garde partagée.



© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cybele Montague

avatar

Messages : 23
Avatar, © : India Eisley ▪ myself.
Pseudo : Vixen.
Age : twenty-three years old.
Activité : former escort and drug dealer; film producer and curator.
Statut : stone-cold fox.
En poche : Luckys, lighter, plum lipstick, phone, vintage sunglasses, keys, a switchblade knife, a bag of coke and a book.

TALKING IN CODE;
Compte en banque: roughly $$ out of five.
Contacts:
RP: ✓ (1/3).

MessageSujet: Re: maybe that's what happens when a tornado meets a volcano (cybele)   Dim 30 Avr - 18:18


WHEN A TORNADO MEETS A VOLCANO
AIDEN & CYBELE
Cela faisait presque deux jours que Cybele n'était pas rentrée chez elle, délaissant son appartement de Ocean Beach au profit d'un hôtel de grand standing à Los Angeles. Elle avait dû enchaîner plusieurs réunions, d'abord dans le cadre de la production d'un nouveau film, puis pour celle d'une pièce de théâtre dont les premières représentations auraient lieu dans les semaines à venir. Elle s'en tenait normalement à tout ce qui touchait de près ou de loin à l'audiovisuel, mais on lui avait fait une offre intéressante et elle s'en accomoda ; toute nouvelle expérience était bonne à prendre. Finalement libérée de ses obligations pour cette fin de semaine, elle enfourcha sa moto et effectua le trajet retour en presque deux heures. Elle était éreintée, poussée à bout par le rythme astreignant de son travail, bien qu'elle n'en aurait changé pour rien au monde. La jeune femme avait besoin d'être constamment dans l'action, et elle voyait cette fatigue comme la résolution positive de ses accomplissements. De plus, elle n'était pas sans savoir comment les gens du milieu tenait la cadence.
Son premier arrêt fut dans un café le long de la plage, dans lequel elle se rendit directement aux toilettes. Elle abaissa le siège avant d'extirper son porte-feuilles de son sac. Elle y récupéra un petit sac plastique transparent dans lequel se trouvait quelques traces de poudre blanche. À l'aide de sa carte de crédit, Cybele aligna deux lignes face à elle, puis, se munissant d'un billet enroulé sur lui-même, les fit disparaître presque aussitôt. Elle repartit aussi sec, prête à retourner à ses responsabilités.
Les dites responsabilités étaient désormais d'ordre parental. Elle se dirigea vers une bâtisse blanche quasi-adjacente à l'endroit où elle venait de se rendre et sonna à l'interphone de l'immeuble. Une femme d'un certain âge lui ouvrit et l'accueillit deux étages plus haut, une enfant au teint pâle et à la chevelure mordorée dans les bras.
« Mama! » S'exclama Chiara en voyant le visage de sa mère. « Hello my darling, » murmura Cybele en retour. Elle remercia la nourrice, lui demanda si tout s'était bien passé, et lui fit un chèque avant de tourner les talons, sa fille à ses côtés. « What did you do at Nanny's? » Lui demanda Cybele tandis qu'elles avançaient main dans la main. « We read lots of stories and watched many movies, » répondit Chiara, un sourire béat aux lèvres.
Tandis qu'elles arrivaient chez elles, Cybele sentit son cœur se serrer. La cocaïne faisait son effet, et en jetant un œil à Chiara, qui se précipitait dans le couloir pour aller retrouver sa chambre, une pensée lui effleura l'esprit : était-elle un mauvais parent ? La culpabilité n'était pas un sentiment auquel elle était habituée. Elle était aussi la première personne à dire que, si on faisait les choses comme il fallait - ce qu'elle estimait être le cas -, on pouvait être fonctionnel et responsable tout en consommant de la drogue. Toutefois, plus Chiara grandissait et plus son rapport aux substances illicites devenait ambivalent. Elle voulait préserver son enfant, mais Cybele craignait aussi le regard que Chiara pourrait porter sur elle. Un jour viendrait où, forcément, elle se rendrait compte que quelque chose clochait. Pourtant, Cybele était généralement d'un calme olympien, et savait faire preuve de beaucoup de contenance, justement grâce à la came ; elle avait plus ou moins acquis la capacité de gérer les crises liées à son trouble bipolaire et elle disait se sentir parfaitement en contrôle de sa vie... Du moins, c'est ce dont elle s'était convaincue.
Il lui faudrait encore passer quelques coup de fil pour le boulot. Elle s'arma d'un peu de courage liquide : elle se servit un verre de whiskey qu'elle porta aussitôt à ses lèvres, le regard dans le vide. Une fois qu'elle en aurait fini avec ses associés, elle pourrait profiter un peu de cette belle journée. Peut-être emmènerait t'-elle Chiara au parc ; c'est la réflexion qu'elle se fit tandis qu'elle entrait dans le salon. Elle s'apprêtait à se saisir du combiné du téléphone quand elle entendit les coups frappés à la porte.
« Fucking Hell, can't even rest one goddamn minute, » maugréa t'-elle en se levant. Elle ne s'attendait clairement pas à recevoir de la visite. Elle ne put dissimuler la surprise sur son visage lorsqu'elle aperçut Aiden, le père de Chiara, debout sur le seuil. « Hey... » Lâcha Cybele, interloquée. « What are you doing here? » La relation qu'elle entretenait avec son ex était ambiguë. Il éprouvait une certaine rancœur à son égard, convaincu que sa grossesse avait été planifiée dans son dos, bien que Cybele n'eut jamais voulu avoir d'enfant avant de tenir Chiara pour la première fois. Cela dit, leurs rapports étaient fluctuants ; parfois l'alchimie qui existait entre eux semblait prendre le dessus, et d'autres fois ils étaient incapables de se supporter, échangeant alors des propos d'une rare violence. Cybele ne savait donc pas comment réagir vis-à-vis de la venue inopinée d'Aiden ; elle le dévisageait, les sourcils froncés sur ses grands yeux verts.

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiden Meeler

avatar

Messages : 174
Avatar, © : diego barrueco, lolitaes
Pseudo : mazikeen
Age : vingt-trois ans
Activité : il en fout pas une
Statut : célibatard
En poche : cigarettes, briquet, quelques billets, smartphone,

TALKING IN CODE;
Compte en banque: $
Contacts:
RP: Cybele + Ren

MessageSujet: Re: maybe that's what happens when a tornado meets a volcano (cybele)   Dim 30 Avr - 20:02



❝when a tornado meets a volcano❞
Cybele & Aiden

La porte finit enfin par s’ouvrir et Cybele se retrouva devant lui. Elle était sublime, peut-être même plus que la dernière fois, mais Aiden se garderait bien de lui dire. Elle semblait surprise de le voir, ce qui ne manqua pas de vexer le jeune homme. Il ne s’attendait pas à ce qu’elle reste assise chez elle à patienter qu’il daigne lui rendre visite mais tout de même, il avait la sensation de la déranger.  « Hey... » Il était certain qu’elle ne semblait pas vraiment réjouie de le voir, bien qu’elle n’ait pas non plus l’air agacée. « What are you doing here? » Il fronça aussi les sourcils et s’invita chez elle sans lui demander son avis, ne répondant pas tout de suite à sa question. Ca le titillait déjà qu’elle lui demande ce qu’il faisait là, comme s’il n’avait aucune raison légitime de venir. Qu’est-ce qu’elle croyait, au juste ? Qu’il venait pour elle, pour l’emmerder ? « What do you think?”  répondit-il, d’un ton légèrement agacé. Entrant chez elle sans qu’elle ne l’y ait invité, il observa un instant la pièce cherchant des yeux sa fille. « Don’t flatter yourself, I’m here to see my daughter. I’m still her father, remember?”  Il ne savait pas vraiment pourquoi il était si agressif soudainement, juste le fait de revoir Cybele lui retournait l’estomac. Même deux ans après, elle lui faisait toujours autant d’effet, voire plus maintenant qu’elle n’était plus à lui. Il ne savait pas tout de sa vie, de ce qu’elle avait fait ces deux dernières années, comment elle avait vécu les choses de son côté,… A vrai dire, il ne lui avait jamais posé la question. Il ne savait même pas si elle voyait quelqu’un, si elle touchait encore à la cocaïne… Il ne savait rien. Il soupira et mis les mains dans ses poches, essayant de se détendre. « And… We need to talk. About her.” Il ne savait pas par où commencer, et surtout il ne savait pas comment elle allait réagir. Peut-être serait-elle soulagée qu’il prenne enfin ses responsabilités ? Ou peut-être aurait-elle l’impression qu’il voulait lui voler sa fille. Après tout, c’était elle qui s’en était occupée pendant deux ans, il n’était là que pendant les bons moments. Les cris, les pleurs, les visites chez le médecin, … Il n’avait jamais été là. « Well… I want a shared custody. And I want to acknowledge my paternity. I know it’s sudden but I’ve really been thinking about this and that’s it.” Il haussa les épaules, ne sachant pas vraiment comment expliquer sa décision. Il savait qu’il avait besoin de son accord, autant pour la garde partagée que pour être reconnu comme le père de Chiara. Il n’était pas sûr qu’elle accepte, mais il était décidé et elle ne pouvait pas le faire changer d’avis. Il avait perdu trop de temps, il voulait devenir père à part entière et plus seulement une ou deux par mois. Il avait encore du mal à en parler autour de lui, à dire qu’il avait une fille, c’était un peu tabou pour lui. Il savait que si on lui posait des questions sur elle, sur ses goûts, son caractère,…il ne pourrait pas y répondre, et il n’avait pas envie de sentir le jugement des autres peser sur lui. Il n’osait pas vraiment regarder Cybele dans les yeux en attendant sa réponse, il craignait de déjà y lire sa désapprobation.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cybele Montague

avatar

Messages : 23
Avatar, © : India Eisley ▪ myself.
Pseudo : Vixen.
Age : twenty-three years old.
Activité : former escort and drug dealer; film producer and curator.
Statut : stone-cold fox.
En poche : Luckys, lighter, plum lipstick, phone, vintage sunglasses, keys, a switchblade knife, a bag of coke and a book.

TALKING IN CODE;
Compte en banque: roughly $$ out of five.
Contacts:
RP: ✓ (1/3).

MessageSujet: Re: maybe that's what happens when a tornado meets a volcano (cybele)   Dim 30 Avr - 21:53


WHEN A TORNADO MEETS A VOLCANO
AIDEN & CYBELE
Il semblerait que Cybele avait toujours le don d'irriter son ex. Un regard, une parole avaient suffi à l'électriser en moins de temps qu'il n'en faut pour échanger des politesses et autres banalités.« What do you think? » Lâcha le jeune homme en se glissant à l'intérieur de l'appartement, sans attendre l'approbation de sa propriétaire. Cybele poussa un soupir à peine audible ; cela dit, elle n'était pas particulièrement agacée. Ses appels pouvaient attendre : la présence d'Aiden était un bon prétexte pour souffler un peu et penser à autre chose que le travail. Elle tourna sur ses talons et le suivit dans le couloir, fermant la porte derrière elle. La question qu'elle lui avait posée était plus rhétorique qu'autre chose, car elle se doutait bien de la raison de sa visite. Il faut dire que le lien qui les unissait était majoritairement entretenu par l'existence de Chiara. « Don't flatter yourself, I'm here to see my daughter. I'm still her father, remember? » Sur ces paroles, Cybele ne put s'empêcher d'esquisser un sourire. Elle croisa les bras sur sa poitrine et lui fit face avant de le regarder droit dans les yeux. « That's you all over. » Un air de défiance habillait ses traits d'albâtre. Elle marqua une pause avant d'ajouter : « You are only her father when you want to be. » Malgré son insolence, Cybele ne voulait pas d'une joute verbale ; en cette occasion, elle se ferait docile, mais il lui avait d'abord fallu se défendre.
Après réflexion, elle était même contente de le voir. Il était fidèle à lui-même, semblable en tout point à celui pour qui elle avait eu des sentiments. Les sentiments en question paraissaient toujours l'habiter avec une certaine langueur lorsqu'elle venait à le revoir. On ne peut espérer se défaire d'une attirance pareille aussi facilement.
« And... We need to talk. About her, » déclara t'-il soudainement.
Elle contourna Aiden et se dirigea vers l'armoire à alcools. Elle se servit un nouveau verre ; elle le fit tourner entre ses doigts, penchée au-dessus du comptoir, et contempla le liquide ambré avant d'en boire une gorgée.
« Chiara is in her room. I can go get her in a minute. Do you want a drink? » Offrit-elle, comme pour enterrer la hache de guerre. Elle ne cherchait pas à ignorer sa requête ; elle la considérait silencieusement. Parler ? De leur fille ? Qu'y avait t'-il à dire ? Après tout, c'était Cybele qui gérait l'intendance.
« Well… I want a shared custody. And I want to acknowledge my paternity. I know it's sudden, but I've really been thinking about this and that's it. »
Alors ça, pour une surprise, c'en était une. Soit, Aiden avait commencé à s'impliquer davantage dans la vie de Chiara, mais de là à s'attendre à ce qu'il demande une garde partagée... Cybele tombait des nues. Elle en vint presque à regretter ce qu'elle lui avait dit plus tôt. Il l'avait bien cherché, mais maintenant, elle se sentait idiote. « You... What? » Elle émit un petit rire nerveux. Elle essayait de gagner du temps ; elle devait traiter cette nouvelle information et ne pas perdre la main. « Okay, I'm sorry, but I'm not gonna lie to you. I don't know how to feel about this - whether I should be relieved or worried. » Elle prit place dans un fauteuil et finit son verre d'une traite. Elle était prise de court. Reconnaître sa paternité, d'accord, pourquoi pas ? Mais de là à laisser Chiara seule avec Aiden... S'en sentait-elle seulement capable ? Pourquoi avait-elle tant de réticences ? Ce n'était pas logique. Il n'avait pas été très présent, mais quand il leur rendait visite, il partageait de beaux moments de complicité avec Chiara, et bien que Cybele ne l'eut jamais exprimé à voix haute, cela lui faisait chaud au cœur. « What made you change your mind? » S'enquit-elle finalement. Elle avait besoin de comprendre ; une étrange forme de confiance, quasi-innée, s'était établie entre elle et Aiden, mais elle n'était pas sûre qu'il soit encore assez responsable pour s'occuper d'un enfant.
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiden Meeler

avatar

Messages : 174
Avatar, © : diego barrueco, lolitaes
Pseudo : mazikeen
Age : vingt-trois ans
Activité : il en fout pas une
Statut : célibatard
En poche : cigarettes, briquet, quelques billets, smartphone,

TALKING IN CODE;
Compte en banque: $
Contacts:
RP: Cybele + Ren

MessageSujet: Re: maybe that's what happens when a tornado meets a volcano (cybele)   Lun 1 Mai - 14:50



❝when a tornado meets a volcano❞
Cybele & Aiden

« You are only her father when you want to be. » Aie. Touché. Elle savait frapper où ça faisait mal, mais Aiden décida de ne pas lui en tenir rigueur pour cette fois. Ce n’était pas le moment de s’embrouiller avec elle et de la mettre en rogne, surtout pas avec ce qu’il comptait lui annoncer juste après. Il préféra donc ignorer sa remarque et commença à lui expliquer qu’il fallait qu’ils discutent de leur fille Chiara. Les mains dans les poches, il l’observa passer devant lui pour se servir un verre d’alcool. Elle n’avait pas l’air très intéressée par ce qu’il lui disait. « Chiara is in her room. I can go get her in a minute. Do you want a drink? » Il secoua la tête négativement, il n’avait pas envie de passer par quatre chemins et d’attendre encore avant de lui parler de son désir de partager la garde de Chiara. « I can wait, I’d like to talk to you first. And no thank you for the drink.” Ce n’était pas dans ses habitudes de refuser un verre, mais il n’avait pas vraiment la tête à ça pour l’instant. Il avait besoin d’avoir les idées claires et puis il n’avait pas forcément envie de boire, même un verre, quand il était avec sa fille. Il avait en quelques sortes envie de faire bonne impression devant Cybele, même si elle connaissait déjà ses travers. Après quelques secondes d’hésitations et de silence, il finit par lâcher le morceau. « You... What? » Elle se mit à rire et Aiden du serrer les dents pour garder son calme. Était-elle en train de se moquer de lui ? Il avait l’habitude qu’on le prenne pas au sérieux, lui-même n’étant jamais très sérieux ou ambitieux mais pour une fois, il pensait prendre la bonne décision. « Okay, I'm sorry, but I'm not gonna lie to you. I don't know how to feel about this - whether I should be relieved or worried. » Inquiète? A propos de quoi? Aiden ne comprenait pas où elle voulait en venir. Certes, il n’avait pas toujours les meilleures idées du monde et était parfois un peu impulsif mais elle devait savoir qu’il ne ferait jamais de mal à sa fille, non ? Cybele s’assit dans le fauteuil, son verre à la main, et Aiden prit place en face d’elle. « Why should you be worried ? I mean, I’m her father I can take care of her. And it would just be every other weekend, she can survive two days with me. And I could take her when you’re working, instead of bringing her to a nanny.” Ils n’en avaient pas beaucoup parlé jusqu’à maintenant, mais Aiden savait que Chiara allait parfois chez une nounou lorsque Cybele travaillait. Au début, ça ne lui avait fait ni chaud ni froid mais avec le temps ça commençait à l’ennuyer ; il préférait que sa fille soit avec lui plutôt qu’avec une inconnue. Et puis, il ne travaillait pas lui alors il pouvait facilement garder Chiara.
« What made you change your mind? » Il haussa les épaules et pencha la tête en arrière en soupirant, cherchant ses mots. « I don’t know, I miss her. I just realised I want to be a part of her life, I don’t want to ask for your permission every time I want to see her, you know. And look at the bright side, you’ll have more free time, and I’ll pay you child support.” Il ne savait pas vraiment comment expliquer cette soudaine décision, et c’était compliqué pour lui d’en parler. Il ne l’avait pas prise sur un coup de tête, cela faisait plusieurs mois que l’idée lui trottait dans la tête. Et puis, un des grands facteurs dans cette prise de décision était sans doute sa culpabilité ; d’abord envers Chiara mais également envers Cybele. Il était conscient qu’il ne l’avait jamais soutenue, autant dans sa grossesse qu’après la naissance de leur fille. Bon, concernant la pension alimentaire il n'avait pas encore réfléchi à la manière dont il allait trouver l'argent pour la payer, mais ça ne semblait pas l'inquiéter.

© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cybele Montague

avatar

Messages : 23
Avatar, © : India Eisley ▪ myself.
Pseudo : Vixen.
Age : twenty-three years old.
Activité : former escort and drug dealer; film producer and curator.
Statut : stone-cold fox.
En poche : Luckys, lighter, plum lipstick, phone, vintage sunglasses, keys, a switchblade knife, a bag of coke and a book.

TALKING IN CODE;
Compte en banque: roughly $$ out of five.
Contacts:
RP: ✓ (1/3).

MessageSujet: Re: maybe that's what happens when a tornado meets a volcano (cybele)   Mer 3 Mai - 2:51


WHEN A TORNADO MEETS A VOLCANO
AIDEN & CYBELE
Elle leva les yeux afin de pouvoir regarder Aiden ; elle pressentait une longue explication, qui pourrait, potentiellement, lui rendre les idées claires. « Why should you be worried? I mean, I’m her father, I can take care of her. And it would just be every other weekend, she can survive two days with me. And I could take her when you’re working, instead of bringing her to a nanny. »
Plus il parlait et plus ses réticences lui paraissaient déplacées, risibles même. Elle ne savait pas à quoi attribuer ce comportement : peut-être était-ce dû à son instinct maternel, qui s'était développé tant bien que mal les premiers mois, mais qui avait fini par l'avaler toute entière au fil des années... Ou peut-être était-ce le fait qu'elle connaissait bien Aiden et ses travers. Mais qui était-elle pour le juger ? Si Cybele pouvait être une bonne mère, malgré son mode de vie chaotique, alors pourquoi Aiden ne pourrait-il pas être un parent exemplaire à son tour ? D'autant plus qu'elle le respectait ; elle trouvait qu'il avait mûri, ça s'entendait dans sa façon de parler, et le voir se rapprocher de Chiara avait été merveilleux. Si une chose était sûre, c'est qu'il l'aimait et qu'il ne lui ferait jamais aucun mal. De ça, elle en était intimement convaincue. Tandis qu'elle s'affairait à mettre de l'ordre dans son esprit, Cybele s'enquit des raisons qui l'auraient poussé à changer d'avis. « I don’t know, I miss her. I just realised I want to be a part of her life, I don’t want to ask for your permission every time I want to see her, you know. And look at the bright side, you’ll have more free time, and I’ll pay you child support. » Cybele hocha la tête pour toute réponse. Elle contempla son verre - vide, hélas - un bref instant avant de reprendre la parole : « You know what... You are right. I apologise if I gave you the impression that I was not taking you seriously. I think I was just wondering if you were responsible enough to take care of a child on your own... But that was silly of me. Of course you are. I know you love her and that should be enough. »
Elle se sentit soulagée d'un poids en prononçant ces mots. Bien qu'ils se querellaient souvent, Cybele préférait quand le temps était au beau fixe entre elle et Aiden. Il faisait des efforts, ce qu'elle appréciait, et c'était son rôle de le pousser dans la bonne direction, pas de le museler.
« It would be great if you could take her while I am working, indeed. That lady that took care of her was great, but Chiara will be so much happier spending time with you. Oh, and... Did I hear "child support"? Now that's interesting, » laissa t'-elle entendre, en ponctuant sa phrase d'un clin d’œil. Même s'ils n'en avaient que très peu discuté, Cybele se doutait bien que Aiden n'avait pas de gros moyens financiers. Elle n'avait pas l'intention de lui mettre la pression à ce sujet ; c'était déjà tout à son honneur de proposer de mettre des virements en place, après tout ce temps.
Désormais, le plus difficile serait de s'accommoder de l'absence de Chiara, quand celle-ci serait chez Aiden. Ça allait lui faire bizarre, de rentrer chez elle et de se retrouver seule dans l'appartement, mais se serait le tout de s'y habituer.
« We need to work out a schedule, though, and then we can announce the good news to Chiara. »
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiden Meeler

avatar

Messages : 174
Avatar, © : diego barrueco, lolitaes
Pseudo : mazikeen
Age : vingt-trois ans
Activité : il en fout pas une
Statut : célibatard
En poche : cigarettes, briquet, quelques billets, smartphone,

TALKING IN CODE;
Compte en banque: $
Contacts:
RP: Cybele + Ren

MessageSujet: Re: maybe that's what happens when a tornado meets a volcano (cybele)   Mer 3 Mai - 12:51



❝when a tornado meets a volcano❞
Cybele & Aiden

« You know what... You are right. I apologise if I gave you the impression that I was not taking you seriously. I think I was just wondering if you were responsible enough to take care of a child on your own... But that was silly of me. Of course you are. I know you love her and that should be enough. » Il haussa les sourcils, agréablement surprise. Il s’était attendu à ce qu’elle s’oppose à cette idée, il s’était déjà imaginé devoir passer des mois au tribunal, mais il s’était trompé ; ils semblaient enfin être sur la même longueur d’ondes. « Really ? Cybele Montague just apologised, I should put that on the calendar.” Il la taquinait, mais il était réellement soulagé et heureux qu’ils soient parvenus à se mettre d’accord. Il avait envie que Chiara ait une belle enfance, il voulait qu’elle ait tout ce qu’il n’avait jamais eu. « It would be great if you could take her while I am working, indeed. That lady that took care of her was great, but Chiara will be so much happier spending time with you. Oh, and... Did I hear "child support"? Now that's interesting, » Il esquissa un sourire en entendant sa réflexion à propos de la pension alimentaire. Il allait falloir qu’il se renseigne, car il n’avait pas idée du montant qu’il devrait lui verser. « Yeah... You’ll tell me how much I owe you » Ca lui faisait toujours bizarre quand Cybele et lui parvenaient à discuter tranquillement, sans aucune animosité. Il avait l’impression de retourner trois ans en arrière, à l’époque où ils étaient encore ensemble. C’était peut-être pour ça, au fond, qu’il avait tendance à se disputer avec elle, c’était plus facile de ne plus rien ressentir pour elle quand elle lui lançait des noms d’oiseaux. « We need to work out a schedule, though, and then we can announce the good news to Chiara. » Aiden haussa les épaules et se leva, impatient d’aller rejoindre sa fille. “Well, you can do whatever you want, I trust you with that” Ce qui était vrai et puis il s’en fichait de savoir s’il aurait la garde de Chiara pour Noël ou d’autres conneries comme ça, ce n’était pas des évènements qui lui tenaient à cœur. Sans plus attendre, Aiden quitta la pièce pour rejoindre la chambre de sa fille. Chiara était en train de dessiner et de coller des stickers sur ce qui semblait avoir été, il fut un temps, une poupée. « Hey baby girl » La petite se retourna aussitôt, le sourire aux lèvres, et courut vers lui. « Daddy ! » Aiden l’attrapa dans ses bras et l’embrassa, plus qu’heureux de la revoir. C’était dans ces moments-là qu’il s’en voulait le plus de ne pas avoir été présent auparavant. « How are you, princess ? I hope you’ve been nice with mommy?” La fillette secoua la tête positivement. “Yes, I’m al-ways nice ! » Il rit et la reposa à terre, avant de s’asseoir auprès d’elle, essayant d’éviter d’écraser ses jouets qui traînaient. “Are you nice with mama ? » Pour cette fois, il n’aurait pas à lui mentir, ou du moins pas vraiment. “Yes, I try to be nice. And she’s been really nice with me too.” Chiara mit ses petites mains devant sa bouche, comme si elle venait d’entendre le plus gros scandale de l’année et courut hors de sa chambre pour rejoindre sa mère. « Mama daddy say you are nice ! » Aiden la suivit en marchant et sourit en l’entendant annoncer la nouvelle à Cybele.

© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cybele Montague

avatar

Messages : 23
Avatar, © : India Eisley ▪ myself.
Pseudo : Vixen.
Age : twenty-three years old.
Activité : former escort and drug dealer; film producer and curator.
Statut : stone-cold fox.
En poche : Luckys, lighter, plum lipstick, phone, vintage sunglasses, keys, a switchblade knife, a bag of coke and a book.

TALKING IN CODE;
Compte en banque: roughly $$ out of five.
Contacts:
RP: ✓ (1/3).

MessageSujet: Re: maybe that's what happens when a tornado meets a volcano (cybele)   Jeu 4 Mai - 21:57


WHEN A TORNADO MEETS A VOLCANO
AIDEN & CYBELE
Cybele savait pertinemment que sa réponse ne le laisserait pas de marbre. Effectivement, obtenir des excuses de sa part n'était pas une mince affaire, surtout pour quelqu'un comme Aiden, avec qui elle entretenait une relation à la dynamique relativement complexe. Leurs rapports pouvaient être pour le moins explosifs, mais ces jours-ci, elle aspirait à davantage de calme et de tranquillité ; sa vie était suffisamment chaotique comme ça. De plus, bien qu'elle pouvait se montrer mesquine, la jeune femme n'avait pas le cœur à priver le père de sa fille de ses droits parentaux, surtout quand il semblait y mettre autant de bonne volonté. « Really? Cybele Montague just apologised, I should put that on the calendar. » Elle essuya cette pointe de sarcasme avec humilité. Après tout, il n'avait pas tort.
« Yeah... Enjoy it while it lasts, Meeler, » rétorqua t'-elle, amusée de sa remarque. Elle balaya son commentaire au sujet de la pension alimentaire d'un geste de la main, faisant signe qu'elle y réfléchirait plus tard. Rien ne pressait, elle avait su subsister sans son aide jusqu'à présent. Il ne semblait pas trop préoccupé par les formalités, comme Cybele s'y attendait. C'était compréhensible ; après tout, il souhaitait simplement pouvoir profiter de voir Chiara, peu importe les conditions ultérieures. Aiden semblait irradier de bonheur, à en voir le sourire qui s'était dessiné sur son visage. Elle sut aussitôt, en le regardant, qu'elle avait pris la bonne décision pour tout le monde.
Aiden fit demi-tour, emprunta le couloir et se dirigea vers la chambre de Chiara. Cette dernière y était attelée à ses préoccupations d'enfant, en l'occurrence le relooking d'une poupée. Cybele se tint en retrait, désireuse de ne pas s'immiscer dans leurs retrouvailles. Elle les entendit néanmoins discuter ; il voulait savoir si elle se comportait bien à son égard, ce à quoi elle répliqua que oui - il n'y avait pas d'autre réponse possible - avant de lui retourner la question. « Yes, I try to be nice. And she's been really nice with me, too. » Cybele ne voulait pas l'admettre, mais elle était touchée. Les pas de Chiara ne tardèrent pas à résonner dans l'appartement et celle-ci déboula en trombe dans le salon. « Mama! » S'exclama t'-elle, « Daddy says you are nice! » Elle semblait enchantée, et quelque peu incrédule, face à ces propos. Cybele laissa échapper un éclat de rire en entendant cela. « Well, well... Is that so? » Chiara hocha la tête, toute excitée. « Mummy is happy to hear that, » conclut Cybele. « Guess what, doll? You are going to spend some time at Daddy's from now on. » Un cri de surprise retentit dans la pièce. « Oooh, me so happy, » déclara Chiara dans un anglais approximatif. Bien sûr, elle était ravie de cette nouvelle situation. Elle pourrait maintenant tisser des liens plus solides avec son père ; Cybele estimait que cela constituait une part vitale de son développement. Deux parents, c'était quand même mieux qu'un. « Hey, do you want to go to the park with us? It's just round the corner from the flat. » Elle s'adressait à Aiden, qui était revenu vers elles entre temps. Elle jeta ensuite un œil à Chiara. « I am sure this little girl would be thrilled if you said yes. » La principale intéressée acquiesça, trop heureuse de voir les deux adultes partager un moment de complicité.
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiden Meeler

avatar

Messages : 174
Avatar, © : diego barrueco, lolitaes
Pseudo : mazikeen
Age : vingt-trois ans
Activité : il en fout pas une
Statut : célibatard
En poche : cigarettes, briquet, quelques billets, smartphone,

TALKING IN CODE;
Compte en banque: $
Contacts:
RP: Cybele + Ren

MessageSujet: Re: maybe that's what happens when a tornado meets a volcano (cybele)   Jeu 4 Mai - 23:14



❝when a tornado meets a volcano❞
Cybele & Aiden

Voir cette miniature de Cybele et lui courir à travers l’appartement lui remplissait le cœur de joie. C’était cliché, mais Aiden réalisait qu’il pourrait vraiment s’habituer à la voir gambader partout chez lui. Elle était la seule part de lui qu’il aimait et qu’il ne pouvait définitivement plus repousser. Il lui en avait fallu du temps pour se découvrir cet instinct paternel mais ça finissait par se développer petit à petit. Alors quand Chiara lui demanda s’il était gentil avec sa mère, il n’hésita pas un instant avant de lui répondre qu’il essayait, qu’il faisait des efforts et que sa maman avait été très gentille avec lui également. Leur relation n’était pas toujours au beau fixe, mais Chiara n’avait pas à le savoir. "Well, well... Is that so? Mummy is happy to hear that. Guess what, doll? You are going to spend some time at Daddy's from now on. »  Maintenant Aiden savait qu’il allait devoir éviter de dire tout et n’importe quoi devant Chiara s’il ne voulait pas que ce petit monstre s’empresse de tout répéter à Cybele !  A son grand étonnement, la petite cria de joie quand sa mère lui annonça la nouvelle. Il était content que Cybele lui ait annoncé elle-même, il n’avait pas vraiment osé le faire . A vrai dire, il avait eu un peu peur qu’elle ne veuille pas aller chez lui ou qu’elle soit triste de devoir quitter sa maman pour quelques jours. Peut-être ne se rendait-elle pas compte du changement qu’il y allait avoir, ou peut-être était-elle réellement heureuse de passer plus de temps avec lui. « Oooh, me so happy, » Aiden observait la scène depuis l’entrée de la pièce, appuyé contre le chambranle de la porte. La voir si joyeuse, avec ses petits yeux rieurs et son sourire d’ange, ça lui faisait indéniablement quelque chose. Il savait que pour le reste de sa vie jamais il ne voudrait voir ce sourire s’effacer.  « Hey, do you want to go to the park with us? It's just round the corner from the flat. I am sure this little girl would be thrilled if you said yes. » Aiden hésita, il avait prévu de voir ses potes après être venu rendre visite à sa fille, il n’avait pas du tout imaginer qu’il resterait plus d’une heure chez elle. Il jeta un coup d’oeil à Chiara, comme pour vérifier les propos de Cybele. La fillette hocha vivement la tête de haut en bas et ajouta : « Come daddy I want play on the slide ! » Comment pouvait-il lui dire non ? « Fine, you’ve convinced be sweetheart,  I’m coming with you ! But only because I love slides » Il sortit son portable et envoya rapidement un texto à Joshua pour le prévenir qu’il ne les rejoindrait pas. « Can’t come, i have an emergency » Il n’avait pas vraiment envie d’avouer qu’il ne venait pas parce qu’il était avec sa fille, il craignait qu’ils ne comprennent pas et qu’ils aient l’impression qu’il était en train de les lâcher. « Go get your coat, princess » Chiara hocha la tête et partit en courant à la recherche de sa veste. Qu’avait-elle à toujours courir ainsi ? Au moins elle faisait sûrement ses nuits, avec une énergie pareille la journée. Aiden se tourna vers Cybele, un peu hésitant et troublé par la situation. « So… What, now ? Are we going to be a family and live happily ever after? I’m not really comfortable with the whole going out to the park like a perfect family thing, you know.” Bien sûr, ça lui faisait plaisir d’aller au parc avec Chiara mais c’était difficile pour lui de passer du père porté disparu au père parfait en à peine quelques semaines. Cybele voulait sûrement bien faire, mais il ne se sentait pas prêt à faire tabler rase du passé, à prétendre que les trois dernières années n’avaient pas existées. Il avait la rancune dure, il n’oubliait pas que Cybele était tombée enceinte sans lui dire, et avait pris la décision de garder Chiara sans lui en parler. Enfin, ça c’était ce dont il était persuadé.

© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cybele Montague

avatar

Messages : 23
Avatar, © : India Eisley ▪ myself.
Pseudo : Vixen.
Age : twenty-three years old.
Activité : former escort and drug dealer; film producer and curator.
Statut : stone-cold fox.
En poche : Luckys, lighter, plum lipstick, phone, vintage sunglasses, keys, a switchblade knife, a bag of coke and a book.

TALKING IN CODE;
Compte en banque: roughly $$ out of five.
Contacts:
RP: ✓ (1/3).

MessageSujet: Re: maybe that's what happens when a tornado meets a volcano (cybele)   Ven 5 Mai - 2:00


WHEN A TORNADO MEETS A VOLCANO
AIDEN & CYBELE

Voir Chiara si enjouée procurait le plus grand plaisir à Cybele. Cette enfant, c'est ma vie désormais, voilà ce qu'elle pensa dans la salle d'accouchement, alors qu'elle la tenait - si petite, si frêle - dans ses bras pour la première fois. Ce fut l'instant fatidique où elle décida de garder le bébé. Quelques heures plus tôt, elle était toujours convaincue qu'elle la ferait adopter. Ce premier contact changea toute la donne. Dès lors, rien ne lui importait plus que le bien-être de sa fille.
Cybele se réjouissait donc de savoir Chiara heureuse à l'idée qu'elle pourrait passer davantage de temps avec son père. Cette décision, elle l'avait prise avant tout pour elle, en pensant d'abord à son bien-être. Cybele se disait qu'il était important pour elle qu'elle puisse établir une relation avec ses deux parents, d'égal à égal. Mine de rien, un sacrifice avait dû être fait : il était difficile pour Cybele de côtoyer Aiden et elle le verrait sans doute bien plus souvent maintenant. Difficile, pourquoi ? Parce que quand les choses vont bien, elles vont trop bien, et c'est un jeu dangereux dans lequel ni l'un ni l'autre ne souhaite se lancer le premier. Quand les choses vont mal, alors là... C'est catastrophe sur catastrophe. Soit, ça a le mérite de tenir les vieux sentiments à l'écart, mais c'est au prix de beaucoup d'agressivité. C'est fatiguant, à la longue, et Cybele aimerait bien avoir les idées plus claires à ce sujet. Quoi qu'ils fassent, ils ne pouvaient rester de marbre l'un en face de l'autre. Il y aurait toujours de l’électricité dans l'air. Une tornade et un volcan, somme toute.
Quand Cybele proposa à Aiden de les accompagner au parc, celui-ci sembla hésiter. Qu'il vienne, ou pas, peu lui importait ; elle se disait surtout que ça ferait un bien fou à Chiara de pouvoir profiter d'avoir ses deux parents auprès d'elle, le temps d'une heure. Bien sûr, après avoir croisé le regard de sa fille, qui n'avait que le mot "toboggan" en bouche, il ne put se résigner à donner une réponse négative. « Fine, you've convinced me sweetheart, I'm coming with you! But only because I love slides, » ajouta t'-il, taquin. Il lui demanda ensuite d'aller chercher son manteau ; aussitôt dit, aussitôt fait ! Chiara courut jusque dans sa chambre avec une énergie propre à celle d'une enfant de son âge. Cybele regarda dans sa direction, amusée. Elle se sentait plutôt bien, là, tout de suite, mais elle commençait à faiblir. Elle avait besoin d'un petit remontant. Elle s'apprêtait à quitter le salon quand elle fut interrompu dans sa démarche par Aiden, qui avait repris la parole. « So... What, now? Are we going to be a family and live happily ever after? I'm not really comfortable with the whole going out to the park like a perfect family thing, you know. »
Et ça y est, c'était reparti, il voulait lui prendre la tête à nouveau, en lui attribuant des paroles qui n'étaient pas les siennes. Cybele poussa un soupir. Elle sortit une cartouche de sa poche et y prit une cigarette qu'elle glissa entre ses lèvres avant de l'allumer. « Relax, man, » dit-elle en soufflant la fumée de sa première taffe. On aurait plutôt dit qu'elle essayait de se convaincre elle-même. « I'm doing this for her, not for me. And we are not gonna play "perfect family" today, thank you very much. » Elle marqua une pause avant de reprendre. « Look, I'm making an effort here, Aiden. I'm happy that you want to be a part of her life, but don't you think for a minute that I'm being forgetful. I remember everything. » Elle avait haussé la voix sans même s'en rendre compte et elle espéra que ses mots n'étaient pas parvenus jusqu'aux oreilles de Chiara. « Now if you'll excuse me... » Elle décida de le laisser digérer ses paroles un instant ; elle devait se rendre à la salle de bain. Elle prit soin de fermer la porte derrière elle avant de sortir tout son petit matériel : la drogue, la carte, le billet. Elle répéta le même rituel que celui qu'elle avait réalisé au café, deux heures auparavant, et en deux-temps trois-mouvements, elle fit disparaître les lignes qu'elle venait de tracer. Elle rangea et nettoya derrière elle. Ni vu, ni connu. Elle sortit de là comme si rien ne s'y était passé, égale à elle-même. Quand elle revint auprès d'Aiden, elle eut quelque chose à ajouter : « We will have to learn how to communicate again, for her sake, now that you want to be there for her. » Il y avait trop de non-dits, de maux latents, qui persistaient entre eux et qui rendaient leur relation ambiguë, mais surtout conflictuelle. Cybele espérait lui faire cracher le morceau, et que peut-être il pourrait enfin en discuter lorsque Chiara serait occupée à jouer avec les autres enfants.
code by bat'phanie


Dernière édition par Cybele Montague le Ven 5 Mai - 16:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiden Meeler

avatar

Messages : 174
Avatar, © : diego barrueco, lolitaes
Pseudo : mazikeen
Age : vingt-trois ans
Activité : il en fout pas une
Statut : célibatard
En poche : cigarettes, briquet, quelques billets, smartphone,

TALKING IN CODE;
Compte en banque: $
Contacts:
RP: Cybele + Ren

MessageSujet: Re: maybe that's what happens when a tornado meets a volcano (cybele)   Ven 5 Mai - 15:01



❝when a tornado meets a volcano❞
Cybele & Aiden

Aiden observa Cybele allumer une cigarette et fronça les sourcils, quelque peu étonné de la voir fumer à l’intérieur de l’appartement, et surtout avec Chiara qui vivait avec elle. Mais il ne fit aucune remarque, il était juste surpris. D’un côté, ça l’arrangeait, il ne culpabiliserait pas si il venait à fumer avec Chiara dans les parages. « Relax, man, I'm doing this for her, not for me. And we are not gonna play "perfect family" today, thank you very much. » Il leva les yeux au ciel et soupira, faisant mine d’être soulagé. “Thanks god, I thought we were going on a date”,répondit-il avec sarcasme. Il n’avait envie de donner de faux espoirs à sa fille, il ne souhaitait pas qu’elle pense que sa mère et lui allaient se rabibocher. Après tout, beaucoup d’enfants avaient des parents séparés et ils n’en était pas morts, alors pourquoi devraient-ils se forcer à passer du temps ensemble ?  « Look, I'm making an effort here, Aiden. I'm happy that you want to be a part of her life, but don't you think for a minute that I'm being forgetful. I remember everything. » Et voilà, chassez le naturel il revient au galop.  Ca avait été trop beau pour être vrai ; ils ne pouvaient pas rester bien longtemps sans avoir envie de s’étriper l’un et l’autre. Aiden feignit un rire et attrapa son sac à dos avant de le passer autour d’une de ses épaules. « There you are!  I was wondering when you would drop the mask. Why don’t you speak a little louder to make sure our daughter hears you ?” Elle avait haussé la voix, ce qui ne plaisait pas du tout au jeune homme. En temps normal, il lui aurait sans doute répondu en criant plus fort qu’elle mais il parvint à se contenir, il ne voulait pas gâcher cette journée avec  Chiara.  Il en avait assez qu’elle tente toujours de le faire passer pour le méchant dans l’histoire, comme si elle avait toujours été d’une sagesse inouïe. « Now if you'll excuse me... » Il la regarda disparaître dans la salle de bain et serra les dents, essayant de garder son calme et de faire bonne figure pour Chiara. « Baby have you found your coat ? » demanda-t-il en élevant la voix depuis le salon, pendant que Cybele était dans la salle de bain.  « Yes daddy ! » La petite revint vers lui, son manteau déjà sur ses épaules. “Is pretty?” Il acquiesça et se mit à sa hauteur pour fermer la fermeture éclaire de sa veste. « You’re always pretty, baby”  Il se redressa et vit Cybele sortir de la salle de bain et s’approcher de lui. « We will have to learn how to communicate again, for her sake, now that you want to be there for her. » Il esquissa un sourire, elle avait vraiment le don de retourner la situation. «Guess what, that’s exactly what I was trying to do two minutes ago” C’était elle qui n’était pas ouverte à la discussion. Il avait tenté de lui parler, de lui expliquer que la situation le mettait mal à l’aise, non pas parce qu’il voulait la blesser mais bien parce que c’était la vérité. Mais elle n’avait pas compris ses mots de cette façon puisqu’elle avait préféré mettre fin à la conversation et partir dans la salle de bain faire Dieu sait quoi. Aiden n’était pas au courant que la demoiselle n’était pas clean. Lorsqu’ils étaient ensemble, il savait qu’elle consommait de la drogue mais aujourd’hui, l’idée qu’elle puisse n’avoir jamais arrêté ne lui avait pas traversé l’esprit. Il pensait qu’à l’annonce de sa grossesse elle s’était rangée, qu’elle en avait définitivement avec la cocaïne. Il était loin de se douter qu’il avait tort. Pour éviter de se disputer avec Cybele devant Chiara, Aiden préféra changer de sujet. « So, are we going to the park or what ? »  

© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cybele Montague

avatar

Messages : 23
Avatar, © : India Eisley ▪ myself.
Pseudo : Vixen.
Age : twenty-three years old.
Activité : former escort and drug dealer; film producer and curator.
Statut : stone-cold fox.
En poche : Luckys, lighter, plum lipstick, phone, vintage sunglasses, keys, a switchblade knife, a bag of coke and a book.

TALKING IN CODE;
Compte en banque: roughly $$ out of five.
Contacts:
RP: ✓ (1/3).

MessageSujet: Re: maybe that's what happens when a tornado meets a volcano (cybele)   Ven 5 Mai - 19:19


WHEN A TORNADO MEETS A VOLCANO
AIDEN & CYBELE

« There you are! I was wondering when you would drop the mask. Why don't you speak a little louder to make sure our daughter hears you? » Cybele ne manqua pas d'entendre la remarque cinglante de Aiden tandis qu'elle se dirigeait en dehors de la pièce. Elle dut serrer les dents pour ne pas monter au créneau et rétorquer quelque chose d'encore plus mesquin. L'heure n'était pas à la dispute. Paradoxalement, elle ne sut pas dire si elle était davantage énervée ou blessée : elle trouvait légitime le fait qu'elle dut s'affirmer et lui faire comprendre qu'elle n'avait rien oublié de ces trois dernières années. Elle essayait de prendre sur elle en l'incluant dans sa sortie avec Chiara. D'un autre côté, elle n'appréciait pas le fait qu'il semble lui prêter des intentions qui n'étaient pas les siennes, et ce malentendu l'affectait plus que de raison. Son ego était à vif. Elle ne voulait pas couper court à la conversation, ou faire mine d'ignorer ses griefs, au contraire, mais elle ne supportait pas d'être comprise de travers. Heureusement, en sortant de la salle de bain, elle se sentait déjà plus tranquille ; comme quoi, la drogue résolvait bien des choses, du moins en apparence.
Quand elle revint vers lui, elle s'était calmée. C'est à cet instant qu'elle lui fit part de son désir de réapprendre à communiquer, dans l'intérêt de Chiara. « Guess what, that's exactly what I was trying to do two minutes ago, » répliqua t'-il du tac au tac. « That's why I said "we," genius, » remarqua t'-elle, un rictus dessiné aux coins de la bouche. Elle avait soufflé cette réponse du bout des lèvres afin d'en préserver Chiara, qui se tenait à leurs côtés, habillée de son manteau. Sans vouloir entretenir le conflit, elle n'en démordait pas pour autant. Cybele était qu'un de fier et Aiden le savait. C'était sans doute l'une des raisons pour laquelle il l'avait aimée.
La jeune femme avait toujours sa cigarette coincée entre les doigts de la main gauche. Chiara le remarqua et fronça les sourcils sur ses grands yeux opalins. « Mama, no smoking inside! » Claironna l'enfant avec conviction. Effectivement, quelques semaines plus tôt, Cybele avait dit à sa fille qu'elle arrêterait de fumer à l'intérieur. « Mummy forgot, darling, but it won't happen again, » s'excusa t'-elle platement tout en écrasant son mégot dans le cendrier le plus proche.
« So, are we going to the park, or what? » S'impatienta Aiden. « We are indeed. Let's go, baby girl. » Cybele attrapa la main de Chiara ainsi que ses clés avant de quitter l'appartement, Aiden sur les talons. Elle ferma à double-tours et prit la direction du parc, qui se trouvait à moins de deux minutes de là. Chiara babillait à propos de tout et de rien, ne manquant ainsi pas de détendre l'atmosphère qui était devenue légèrement tendue.
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aiden Meeler

avatar

Messages : 174
Avatar, © : diego barrueco, lolitaes
Pseudo : mazikeen
Age : vingt-trois ans
Activité : il en fout pas une
Statut : célibatard
En poche : cigarettes, briquet, quelques billets, smartphone,

TALKING IN CODE;
Compte en banque: $
Contacts:
RP: Cybele + Ren

MessageSujet: Re: maybe that's what happens when a tornado meets a volcano (cybele)   Ven 5 Mai - 21:45



❝when a tornado meets a volcano❞
Cybele & Aiden

« Mama, no smoking inside! » Aiden haussa les sourcils, surpris par la réflexion de sa fille, et esquissa un sourire plein de fierté. Décidemment, sa fille n’avait pas sa langue dans sa poche. En même avec, avec Aiden et Cybele comme parents, le contraire aurait été étonnant.  « Mummy forgot, darling, but it won't happen again, » Il se retint de répliquer qu’elle oubliait souvent beaucoup de choses, comme de prévenir ses petits-amis quand elle arrêtait la pilule. Dieu que c’était tentant ! Mais ses bonnes résolutions l’en empêchèrent ; encore une fois, il n’avait pas envie de gâcher cette journée. Il voulait faire les choses bien pour Chiara, « You’re perfectly right, baby, I didn’t dare to tell her ! Sometimes she scares me a little, you know” Il n’avait tout de même pas pu s’empêcher de faire une petite réflexion vis-à-vis de Cybele. Chiara écarquilla les yeux, comme si elle venait d’entendre la plus grande ignominie. Elle croisa les bras sur son torse, une mine boudeuse sur son joli minois. « Mama is not scary stop annoy her daddy » Il leva les yeux au ciel, elle était presque aussi susceptible que sa mère. Il avait assez avec un caractère pareil, il n’avait pas du tout envie d’en avoir deux comme ça sur le dos. « I’m kidding, baby» Evidemment qu’il plaisantait. Il savait ce que c’était d’avoir une mère réellement terrifiante, et Cybele n’était pas ce genre de mère. Même à vingt-trois ans, Aiden était toujours anxieux lorsqu’il se retrouvait face à sa mère. Il ne la voyait plus souvent, peut-être une fois par mois tout au plus. Mais face à elle, il redevenait le petit garçon qu’il avait été auparavant. Ses coups ne lui faisaient plus peur, il était plus fort qu’elle aujourd’hui mais le désir de la réparer, de la rendre fière de lui, son fils unique, renaissait de ses cendre chaque fois qu’il croisait son regard. Pourtant, au fond, il savait que c’était peine perdue ; elle ne l’avait jamais désiré, il représentait juste l’échec de sa relation avec son père. C’était ce qu’il serait toujours : un échec.

Impatient de quitter cet appartement qui l’étouffait, Aiden pressa les filles à rejoindre le parc. « We are indeed. Let's go, baby girl. » Ils quittèrent donc tous les trois l’appartement et partirent en direction du parc. Aiden n’adressa pas un mot à Cybele durant le court trajet, se contentant de ne répondre qu’aux questions et réflexions de Chiara. Il savait qu’une fois que Chiara irait jouer, il allait devoir discuter avec Cybele, et il n’avait pas vraiment hâte. Il savait pertinemment qu’ils ne parviendraient pas à se mettre d’accord, ils étaient autant bornés l’un que l’autre et avaient beaucoup trop d’égo. Une fois arrivés, Aiden alla s’asseoir sur un banc en face des jeux que Chiara semblait apprécier. « Come play daddy ! » cria-t-elle en haut du petit toboggan. Le jeune homme hésita et finit par répondre « Later, sweetheart but daddy’s watching ! Show me how you do ! » Au moins comme ça, ça occuperait la petite et il aurait un peu de répit. Il sortit son paquet de cigarette et en alluma une, histoire de se détendre et aussi de faire quelque chose de ses mains et de ne pas rester les bras ballants. Il ne regardait pas Cybele et ne lui prêtait pas la moindre attention – du moins en apparence -, les yeux plutôt rivés vers leur fille. A chaque fois qu’elle ouvrait la bouche, c’était pour lui faire un reproche. Elle était bien capable de l’accuser d’y être pour quelque chose dans l’élection de Trump ou une autre connerie du genre. A croire que tout était toujours de sa faute ! Alors pour une fois, il préférait rester silencieux et s’abstenir de commencer la conversation. Il ne l’avait jamais vraiment dit, mais il admirait profondément Cybele. Elle était tout ce qu’il n’était pas : forte, sûre d’elle, ambitieuse et intelligente. Peut-être était-ce pour ça qu’il en était tombé amoureux, parce qu’avec elle il se sentait plus fort. Mais maintenant qu’ils étaient séparés, trois ans plus tard, il se sentait plutôt inférieur à elle, une des raisons pour lesquelles il avait toujours ce besoin de lui lancer des phrases piquantes et parfois blessantes. C’était complètement puéril, mais il ne s’en rendait pas vraiment compte.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: maybe that's what happens when a tornado meets a volcano (cybele)   

Revenir en haut Aller en bas
 
maybe that's what happens when a tornado meets a volcano (cybele)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tornado Alley 2011
» Tornado ECR 1/72
» Tornado... suite
» Tornado outbreak en Angleterre le 25 septembre
» Tornado 3000 !!! EXCELLENT !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PUNCHING IN A DREAM :: III. / SAN DIEGO, CA :: OCEAN BEACH :: Residential Area-
Sauter vers: