AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 haut les coeurs. (nadja)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: haut les coeurs. (nadja)   Ven 14 Avr - 22:25


[nadja bora]
puisqu'on est jeunes et cons.

nom complet : nadja bora. aucun autre prénom. le nom de maman qui ne figure nul part. nadja, c'est beau. ça vient d'ailleurs. de loin. la gamine, elle sait même pas d'où il vient ce prénom. d'où ses parents l'ont sorti. ils ont du l'entendre au cours de l'un de leurs voyages à l'étranger. sûrement. bora. le nom du paternel. le nom que porte désormais toute la famille. quatre lettres. une consonance étrangère. et la fierté à peine voilée. ◦ âge, date et lieu de naissance : nadja, elle a vingt-deux ans. la majorité internationale acquise il y a un peu plus d'un an. née au beau milieu d'un hôpital assez banal de miami. un jour ensoleillé comme tout les autres de l'année. un certain neuf avril. à quatre heure du matin, elle pointait le bout de son nez. ses cris résonnant dans les couloirs de la maternité quelques secondes plus tard. ◦ origines et nationalité : elle est américaine nadja. du sang américain dans les veines. les paysages de ce vaste pays animant chacun de ses souvenirs. elle n'a vécu qu'ici la gamine. mais elle a diverses origines. plus ou moins lointaines. papa est cubain. maman américain, mais avec des ancêtres britanniques. elle vient d'un peu partout nadja. et elle porte chacune de ses origines fièrement. parce que c'est son sang. sa famille. là d'où elle vient. ◦ statut civil et orientation sexuelle : nadja, c'est l'électron libre. l'oiseau qu'on aperçoit dans le ciel. on sait rien de sa vie sentimentale. parce qu'elle ne dit rien. parce qu'elle ne montre rien. on peut la croiser avec quelques types. mais elle jamais rien de vraiment sérieux. gamine un peu perdue. à la recherche d'un semblant d'attention en s'abandonnant dans divers bras. pour nadja, il n'y a que les hommes. rien que les hommes. elle a eu un doute, une fois. mais elle s'est bien vite rendue à l'évidence. elle est hétérosexuelle. abonnée aux types assez nocifs pour elle. on pourrait presque croire qu'elle a des tendances autodestructrice la gamine. ◦ occupation et situation financière : elle se retrouve simple serveuse à mi-temps dans un bar miteux en ville. le genre d'endroit où les habitués se pensent tout permis sous prétexte que sans leur présence l'établissement perdrait un quart de son chiffre d'affaire. le genre d'endroit que nadja espère pouvoir vite quitter. mais elle reste. parce que ça paie bien. parce qu'elle a quelques pourboire aussi. sinon, nadja, on la voit chaque matin sur la plage. à donner des cours de surf à des gosses. ◦ situation familiale : y'a ses parents. restés à miami. soudés comme au premier jour. le genre de couple à déborder d'amour. à écœurer l'reste du monde. le genre de parents à appeler leurs enfant deux ou trois fois par semaine. pour venir aux nouvelles. y'a le grand-frère. arrivé on ne sait où. qui se laisse porter par le vent. et les jumeaux. le cul encore collé à la maison. et quelque part aux états-unis, ou ailleurs. y'a ce gosse. maintenant âgé d'un ans. gamin que nadja a fait adopter à sa naissance. gamin qui hante de temps en temps ses pensées. ◦ traits de caractère : sociable. têtue. souriante. caractérielle. protectrice. insouciante. joueuse. tête brulée. indépendante. fière. ◦ groupe : the grass can always be greener.

let's talk about spaceships
(un) la famille bora, c'est une famille sans histoire. papa qui travaille comme agent de police à miami. maman qui tient un petit commerce en ville. rien d'extraordinaire. couple qui s'est formé d'un heureux hasard. une rencontre parmi tant d'autres. rencontre qui a donné lieu à un mariage et la naissance de quatre enfants. foyer parfait pour des gamins. de l'amour à revendre. pas de manque de moyens. une famille comme tant d'autres. des gosses qui passaient leur temps à se mordre, se griffer, se hurler dessus avant qu'on ne les retrouve collés les uns aux autres devant la télévision quatre minutes plus tard. y'a pas de rancune à cet âge là. (deux) miami. ville qui a vu chaque enfant du couple naître. grandir. tomber puis se relever. nadja, elle a vécu ses dix-huit premières années là-bas. au soleil. entourée de sa famille. de ses amis. avec ses petites habitudes. ses repères. gamine dans son cocon. mais elle a eu envie de voir autre chose. de voler de ses propres ailes. loin de tout ça. loin de ses piliers. pour se retrouver confrontée à la vraie vie. seule. sans ses parents juste derrière elle. sans ses amis pour la recueillir en cas de coup dur. alors elle est parti nadja. sur un coup de tête. pour satisfaire son envie de voir d'autres paysages. de se connaître elle-même aussi. (trois) nadja, elle a suivi un parcours scolaire assez basique jusqu'à ses treize ans. parcours où elle n'excellait pas vraiment. elle se débrouillait. elle arrivait à la moyenne dans chaque matière. avec plus ou moins de difficultés. mais la gamine, elle avait des facilités dans certains domaines. en sports. en gymnastique surtout. sport qu'elle pratique depuis son plus jeune âge. simple activité extrascolaire dans un premier temps. avant de devenir une véritable vocation. alors elle finit par y consacrer la moitié de son temps. se rendant dans une école spécialisée pour se parfaire dans le domaine. parce que la gamine, elle voulait toucher les étoiles. figurer parmi les étoiles même. devenir championne en gymnastique. mais elle devait bosser. faire des sacrifices. ne plus voir sa famille autant qu'avant. quasiment couper les ponts avec la plupart de ses amis. négliger son semblant de vie sociale. elle a fait tous ces sacrifices sans même hésiter. (quatre) des relations amoureuses, nadja, elle n'en a pas eu des masses. deux. parce que la gamine, elle n'avait pas la tête à ça pendant de nombreuses années. et que désormais, elle n'en a simplement plus l'envie. il n'y a eu que deux garçon qui ont réussi à réellement apprivoiser la gamine. deux. c'est loin de rivaliser avec la majeure partie des filles de son âge. mais elle a le mérite de pouvoir dire que ces deux relations ont durées. qu'elle ne s'est pas donné. corps et âme. pour une relation de deux ou trois mois. non. sa première relation, c'était à quinze ans. jusqu'à ses dix-huit ans. jusqu'à ce qu'elle quitte miami en fait. ou un peu avant plutôt. un gymnaste. passion commune qui leur a permis de se connaître. de passer la majorité de leur temps ensemble aussi. trois ans ensemble. c'est pas rien. la seconde relation est plus récente. elle a durée deux ans et demi. relation qui a prit fin du jour au lendemain. sans que le type ne prenne la peine de clarifier les choses. une fuite. tout simplement. (cinq) cette dernière relation, c'est celle qui l'a le plus marqué. parce que ça ne s'est pas juste arrêté à eux-deux. non. y'a eu cette grossesse. ce gosse arrivé sûrement un peu tôt dans leur vie. trop jeunes, sûrement. gamin pourtant désiré par nadja. parce que tout allait bien entre elle et le père du gamin. ils avaient des projets plein la tête. des rêves de vie commune. de vie de famille, d'ici quelques années. nadja, quand elle a apprit pour sa grossesse, elle a laissé tomber ses études en gymnastique. sans se retourner. sans regret. aucun. parce que sur le coup, c'était une bonne idée. la meilleure chose à faire selon elle. elle n'aurait pas pu continuer bien longtemps de toute manière. alors la gamine, elle s'est retrouvée sans un sous. sans bourse d'étude. la galère. pendant un temps. (six) quand le père du gamin est parti, nadja, elle s'est retrouvée seule, le ballon gonflé comme un ballon. elle s'est retrouvée conne. seule. avec un gosse qui arriverait d'ici quelques mois. bien trop tard pour avorter. le gars, il est partit. sans rien dire. sans un mot. sans répondre à un seul des nombreux messages et appels de la gamine. alors elle n'a pas eu d'autres choix que d'assumer. que de tout balancer à ses parents. se pointer à la maison, le ventre bien arrondi, la tête baissée. elle leur a tout dit. l'abandon de ses études jusqu'à la disparition du père de l'embryon qui grandissait dans son utérus. alors c'est les seules personnes a être au courant du fait que l'enfant a été mis à l'adoption dès qu'il a pointé le bout de son nez. les seules personnes à qui nadja n'a pas fait croire qu'elle avait perdu l'enfant en couche. les seuls qui étaient là le jour de l'accouchement surtout. (sept) nadja, elle a eu la chance d'avoir ses potes à ce moment là. pour lui changer les idées. la faire penser à autre chose que ce petit être dont les cris résonnaient dans les couloirs de la maternité. elle a eu la chance d'avoir ces quelques potes présents pour la faire marrer. coûte que coûte. même s'ils ne disaient rien, leur simple présence suffisait à la détendre. à coller un stupide sourire sur ses lèvres. ses potes, c'est sa seconde famille. les personnes a qui elle s'est attachée, malgré tout. malgré leur sale caractère. malgré leurs délirer un peu bizarres. malgré leur humour parfois douteux. c'est les personnes pour qui elle donnerait tout. sans hésiter. sans compter. parce qu'ils comptent tous pour elle. et parce qu'elle sera toujours là pour eux. pour les défendre contre tous avant de les engueuler quand elle se retrouvera juste avec eux. pour les enfoncer gentiment, mais empêcher quiconque de le faire à sa place. (huit) nadja, c'est le genre de fille qu'on pense un peu superficielle. du genre à se balader avec sa trousse de maquillage dans son sac. mais la gamine, quand on vide son sac à main, on est loin d'y trouver du maquillage. non. on y trouve de la bouffe. beaucoup trop de bouffe. des bonbons. des gâteaux. parce que nadja, elle est bien plus sucré que salé. alors dans son sac, on trouve de quoi mettre des étoiles dans les yeux de quasiment tous les enfants du coin. de mettre l'eau à la bouche à tout le monde. mais elle partage rarement la gamine. parce que son estomac, il n'est jamais rassasié de toutes ces conneries. estomac sans fin pour tout ce qui semble mauvais pour elle. tout ce qui est jugé trop riche en calories. en sucre. mais elle s'en moque bien nadja. c'est le cadet de ses soucis. (neuf) nadja, elle est en colocation depuis ses dix-neuuf ans. un an après son arrivée à san diego en fait. à l'époque, elle ne pouvait pas se prendre un appartement seule. et elle ne voulait plus résider dans l'internat de l'établissement scolaire où elle étudiait. alors elle est tombée sur une annonce. une colocation. c'était le bon plan. se retrouver avec des jeunes de son âge. des personnes qui pourraient lui faire découvrir encore un peu plus la ville. elle a sauté sur l'occasion la gamine. nullement gênée par le fait de vivre avec de parfaits inconnus. et depuis cette époque, elle réside dans ce même appartement. certains colocataires s'en sont allés, d'autres sont arrivés. (dix) la gamine, elle a une passion. les sports extrêmes. c'est pas une passion qu'on voit tous les jours. nadja, elle fait partie de ces personnes qui rêvent de faire des choses qui font pâlir les autres. elle rêve de sauter en parachute. elle rêve de faire de parapente. elle aime sentir l'adrénaline se répandre dans son corps. jouer avec sa propre vie. mais nadja, elle se contente de faire les attractions à sensations fortes des fêtes foraines du coin. en attendant d'avoir un peu d'argent de côté pour faire le tour des grand parcs d'attractions. pour faire les attractions les plus folles. celles qui la feront quasiment à coup sûr vomir une fois sortit du manège. celle qui la feront rêver pendant des semaines et des semaines. celles qu'elle se vantera d'avoir fais pendant des mois. (onze) nadja, elle vient de miami. les plages et la mer, ça la connait. alors naturellement, elle s'est mis au surf à un moment. quand elle savait à peine tenir correctement sur ses pieds, elle s'amusait déjà à s'installer sur la planche de surf au bord de l'eau. en grandissant, elle s'y est mis un peu plus régulièrement. les week-end avec ses amis. pour s'amuser. pour profiter du soleil surtout. elle avait arrêté. pendant six ou sept ans. mais arrivé à san diego, elle a reprit. pas de suite. non. quand elle en a eu besoin. quand elle a ressentit le besoin de se retrouver à nouveau à l'eau. quand elle est tombée sur une annonce d'emploi surtout. donner des cours de surf à des gosses. c'était largement dans ses cordes. alors elle s'est lancé. (douze) la gamine, c'est une tête brûlée. elle agit sans réfléchir. avant de réfléchir surtout. elle agit d'un coup. sur un coup de sang. gamine qui clame haut et fort n'avoir peur de rien. surtout pas du ridicule. alors nadja, elle relève des défis débiles. juste pour montrer qu'elle peut le faire. qu'elle ne se défilera pas. ça l'a souvent conduit dans des situations délicates. gamine qui s'est retrouvée à l'hôpital plus d'une fois après avoir bêtement sauté depuis un toit haut de quatre ou cinq mètres et s'être mal réceptionné. après avoir tenté une quelconque figure en skate alors qu'elle ne tient même pas sur la planche en temps normal. mais c'est comme ça depuis qu'elle est gosse. alors ses parents ont arrêté de s'inquiéter depuis longtemps. mais en attendant, la gamine, elle se ruine quasiment en frais médicaux. chose qui n'a pas l'air de la dissuader de continuer. puisque à peine totalement remise, elle reprend déjà ses conneries.

sad, but endearingly so.
Partie facultative. Totalement libre d'interprétation, vous pourriez écrire une histoire continue, une anecdote, un journal intime ou n'importe quoi d'autre qui vous inspire. Si vous décidez de simplement la passer, veillez à ce que les sections supérieures soient suffisamment étoffées. Cette partie est, de préférence, à poster dans un second post pour assurer la clarté et faciliter la lecture.

and a kiss to make it better
pseudo/prénom : spf, anaïs. ◦ âge et pays : dix-neuf ans, france. ◦ avatar : sahara ray.  ◦ avis, autres : c'est beau . ◦ crédits : pathetic fallacy (bazzart).


Dernière édition par Nadja Bora le Sam 15 Avr - 15:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: haut les coeurs. (nadja)   Ven 14 Avr - 23:56

c'est possible de me réserver sahara, s'il vous plait ?
(et si quelqu'un est intéressé par un lien, faut pas hésiter, je recherche de tout pour nadja )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: haut les coeurs. (nadja)   Ven 14 Avr - 23:57

Bienvenue à toi ma jolie coloc ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: haut les coeurs. (nadja)   Sam 15 Avr - 0:04

Bienvenue et bon courage pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: haut les coeurs. (nadja)   Sam 15 Avr - 0:11

merci vous deux
Revenir en haut Aller en bas
Sofia Fenwick
◆ sitting in a palace covered in gold
avatar

Messages : 339
Avatar, © : chloe bennet, freesia (av).
Multicomptes : dirk.
Pseudo : tyrells, arianne.
Age : twenty-six yo.
Activité : radio host, amateur dj.
Statut : complicated, too complicated.
En poche : gum, iphone, wallet, car keys, lip bomb, phone charger, old ipod with the mixes, make up, (...).

TALKING IN CODE;
Compte en banque: ($$$$)
Contacts:
RP: open (bel)

MessageSujet: Re: haut les coeurs. (nadja)   Sam 15 Avr - 0:25

Je ne connais pas la demoiselle, mais elle est magnifique (et je te la réserve dès maintenant) I love you
Bienvenue parmi nous et si tu as la moindre question n'hésite pas

_________________
{ she said a bit of madness is key to give us new colors to see, who knows where it will lead us, and that's why they need us, so bring on the rebels, the ripples from pebbles, the painters, and poets, and plays, and here's to the fools who dream, crazy as they may seem. }

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: haut les coeurs. (nadja)   Sam 15 Avr - 0:27

merci sofia I love you
Revenir en haut Aller en bas
Dottie Rose
◦ promise me, no promises
avatar

Messages : 312
Avatar, © : vikander (©moonlight).
Multicomptes : clive.
Pseudo : belispeak, anaïs.
Age : twenty-seven yo, half child and half ancient.
Activité : filmmaker (indie docu-films).
Statut : elusive.
En poche : phone, wallet, keys, mints, leather notebook, loose change, hairpins, bright orange nailpolish, sunglasses, camera, paperback.

TALKING IN CODE;
Compte en banque: scraping by. ($$)
Contacts:
RP:

MessageSujet: Re: haut les coeurs. (nadja)   Sam 15 Avr - 9:33

Bienvenue par ici, copine de prénom.

_________________
▪️ ▪️ ▪️  but in our story, who is the monster at the end of the book? oh my love, the monster is time.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ultralife.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: haut les coeurs. (nadja)   Sam 15 Avr - 10:21

merci, ça me fait plaisir de voir une autre anaïs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: haut les coeurs. (nadja)   Sam 15 Avr - 14:40

t'es super douce!!!! hate de lire le reste de ta fiche I love you
et bienvenue sur le forum bella!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: haut les coeurs. (nadja)   Sam 15 Avr - 15:27

ah j'suis contente que nadja te plaise et merci I love you (t'es arrivé un tout petit peu trop tôt, mais maintenant y'a toute la fiche )
Revenir en haut Aller en bas
Sofia Fenwick
◆ sitting in a palace covered in gold
avatar

Messages : 339
Avatar, © : chloe bennet, freesia (av).
Multicomptes : dirk.
Pseudo : tyrells, arianne.
Age : twenty-six yo.
Activité : radio host, amateur dj.
Statut : complicated, too complicated.
En poche : gum, iphone, wallet, car keys, lip bomb, phone charger, old ipod with the mixes, make up, (...).

TALKING IN CODE;
Compte en banque: ($$$$)
Contacts:
RP: open (bel)

MessageSujet: Re: haut les coeurs. (nadja)   Sam 15 Avr - 16:30

Tout est parfait I love you
Je valide avec plaisir

_________________
{ she said a bit of madness is key to give us new colors to see, who knows where it will lead us, and that's why they need us, so bring on the rebels, the ripples from pebbles, the painters, and poets, and plays, and here's to the fools who dream, crazy as they may seem. }

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: haut les coeurs. (nadja)   Sam 15 Avr - 16:53

merci I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: haut les coeurs. (nadja)   Sam 15 Avr - 16:56

SAHARA 
( message qui ne sert à rien)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: haut les coeurs. (nadja)   Sam 15 Avr - 16:57

tqt ton message ne sert pas à rien
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: haut les coeurs. (nadja)   

Revenir en haut Aller en bas
 
haut les coeurs. (nadja)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PUNCHING IN A DREAM :: V. / PUNCHED NOSE :: MAGIC BEANS AND TRUTH MACHINES :: V.1-
Sauter vers: